• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Pique-nique et Charlie

Pique-nique des bloggeurs lyonnais hier soir dans le 5e et l’occasion de mettre un visage sur de nombreux noms.Il serait fastidieux d’énumérer les sympathiques présents mais j’ai pour ma part passé une fort sympathique premiére partie de ma soirée au Jardin de la Visitation.Et puis j’ai fait mentir Camille d’Essayage,qui pensait que j’allait encore pas venir…Petit bémol, la prochaine fois j’améliorerait un peu ma nouvelle création de cocktail  (Vodka,liqueur de goyaves et jus de pamplemousse) , j’avais des complexes face au mélange (bien évidemment à base de son fruit-symbole) de Camille-Fraise.Sans compter que Qyrool et sa bande ont fait honneur aux amateurs de carnets virtuels du 7e en amenant tout le nécessaire à mojitos et en concoctant le précccccccccieeeeeux breuvage avec maestria.Et dire que maintenant ils s’en repentent…Il ne faut jamais regretter le bien qu’on l’on fait à autrui enfin !

Se repentir, cette fois  du mal que l’on cause, d’un dérapage douteux dans Charlie Hedo c’est ce que Siné n’a pas voulu faire.le caricaturiste a notamment écrit: « Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! ». Je pense pour ma part que si Siné n’est pas réellement antisémite, son obsession anti-Israelienne primaire, cette peste qui fait que dans certains pays on acceuille l’assassin d’un enfant de 4 ans en héros au motif que sa victime est un ressortissant de l’état hébreu, et son intolérance proverbiale qui lui fait cracher sur tous ceux qui ne sont pas athées a contribué a ce dérapage. Val, le talentueux rédacteur en chef a commis une faute professionnelle comme le reléve à juste titre Eric Mainville en faisant l’erreur de ne pas relire l’article mais le chroniqueur aurait du s’excuser de ces propos déplacés.A quelque chose malheur est bon, Charlie se trouve débarassé d’un homme qui en fait de caricaturiste était surtout la caricature des travers du journal.Siné dessinait encore les patrons en haut de forme, montrait des curés en train de s’enfiler et avait une haine marquée de la construction européenne… Moi le Charlie Hebdo que j’aime,c’est à contrario celui de Val, ennemi juré du dessinateur pré-cité, l’un des chroniqueurs les plus frais de la sociale-démocratie française et l’un des rares journalistes à avoir défendu avec rêve et enthousiasme le oui au traité constitutionnel en 2005.Plusieurs années aprés, pour prendre un exemple de la qualité de ses chroniques, son Traitres et Crétins (qui a donné par la suite un livre) reste un texte fabuleux, bien loin des médiocrités de Siné…