• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

blogs | romainblachier.fr

Puisqu’il en est question de l’événement sur le web, je fais un cours billet sur hier: J’ai eu l’honneur d’être reçu, et des amis du web également, à l’Elysée hier par François Hollande.

Nous avons eu une réunion avec le Président de la République, qui fut attentif, concerné et plein d’humour. J’ai parlé de numérique et de communication ainsi que de décentralisation et d’économie. Un moment intéressant et constructif.

Ce soir va se dérouler un féroce affrontement: une trentaine de blogueurs et autres acteurs de l’information numérique s’affronteront férocement lors d’un tournoi de crunchball à l’invitation de Lyon City Crunch.

Le crunch ball est un sport complétement inventé par les organisateurs mais il s’agirait visiblement d’après nos informations, d’une variante amusante du ballon prisonnier.

Les organisateurs m’ont sympathiquement demandé d’être le capitaine (et fier capitaine) de l’une des huit équipes engagées dans le tournoi.

Mon groupe, joyeusement dénommé « Globule ça ira comme nom ? «  comportera, outre ma personne, mesdemoiselles Siouz, Camille D’Essayage (également responsable de Yelp Lyon), Julie Pouliquen (boss de la Cordée) et Fabien . Notre embléme (il en fallait un) constitue l’auguste illustration de ce billet.

De quoi terrifier le Bad’s (haut lieu sportif du 7e arrondissement de Lyonj ) et réjouir le public qui sera sans doute déchainé.

De quoi engloutir quelques hot-dogs fournis par un autre lieu de Lyon 7, le Din’Up Us.

Et surtout passer un bon moment entre blogueurs lyonnais et autres acteurs du numérique.

ps: attention entrée sur invitation

Nicolas m’a transmis une chaine de blogs initiée par Iboux. Sont taggués aussi El Camino, Marco, Melclalex, MajicWoofy, Arnaud, Captain Haka, Monsieur Poireau, Matfanus, LouisLep, Elmone, Gabale, Stef,  Le pudding, Cuicui, Aurel, Cyril, Dedalus , Sarkofrance et ses coulisses.

Il s’agit de répondre à une question: « continuerez vous à bloguer aprés 2012 ? »

Comme le dit très justement Jegoun: « Je ne vais pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir vendue. La victoire de François Hollande n’est pas acquise, la campagne va se durcir. Mais j’espère et reste optimiste. »

Pour ma part, victoire ou défaite, je continuerais à bloguer. Mon écrit n’est pas tributaire des élections présidentielles. Que ce soit sur ce blog, qui est loin de ne parler que de l’élection suprême, sur mon blog d’élu, où j’exerce un mandat au moins jusqu’en 2014 ou de celui sur la Grande-Bretagne, pays qui ne va pas disparaitre comme cela.

Et puis la politique comme la vie ne va pas s’arrêter le 6 mai qui vient !Je transmet la chaine à Triton, Marco et Bembelly.

merci à tramstras pour la photo

Si à droite cela reste timide, malgré une tendance à troller les forums de presse, il semble que les socialistes réveillent un petit peu dans une blogosphère politique locale un peu assoupie.Alors que Nicolas liste les principaux blogs proches des socialistes sur le plan national, il semble que via retour de certains blogueurs en de nouveaux développements, un second souffle s’opère dans la blogosphère lyonnaise politique au poing et à la rose.

Le monde politique lyonnais on the blogs était un peu étroite entre  Roux de Bézieux hélas trop rare (et qui n’a rien à faire dans cette horrible énumération de vilain  blogs gauchistes qui mangent des enfants) une Trublyonne ou un Guy Corrazzol avec des  poils de mammouths dans la main niveau rythme de parution , Najat Vallaud-Belkacem et mes présents carnets virtuels. Sans oublier bien sûr celui de Thierry Philip.  Ou le vénérable blog de Karim Aou, qui tient la barre depuis 7 ou 8 ans ! Et bien sûr, les blogs institutionnels comme ceux de Collomb, Queyranne et Muet.

Le retour, et cela fait plaisir, du blog de Jean-Yves Sécheresse, président du groupe PS de la Ville de Lyon, qui avait disparu du monde des carnets virtuels et qui devrait retrouver sa place à grands coups de plumes et de mentions dans Les Potins d’Angèle, élargi de nouveau la donne. Bon retour Jean-Yves !

Anne Brugnera de son côté tient un blog très localisé sur son 3e arrondissement d’élection mais très aléatoire lui aussi hélas dans son rythme de parution.

Et puis il y a les plus récents, celui de ma collégue Adjointe au Maire de Lyon 7e et conseillère régionale Sarah Peillon. Autre élue du conseil Rhône-Alpes,  Sheila McCarron, dont la page d’acceuil statique ne doit pas nous faire oublier qu’elle est une assidue de la plume numérique. Et puis le blog de Cécile Michaux, socialiste du 6e ex du 7e. Irrégulière (moins que celui de son mari) dans sa parution, continuation de sa candidature aux cantonales.  L’un des derniers billets de la blonde, sur le créneau défense du bureau national du PS et de Mérieu face au Maire de Lyon a fait largement le buzz,montrant que la visibilité n’est pas parfois pas reservée en la matiére qu’aux garçons bas de poitrine écrivant avec assiduité.

Toujours dans le 6e arrondissement, à boulets roses est un site à plusieurs voix de jeunes militants qui gagneraient peut-être à rayonner pour se faire connaitre.

Autre blog de militant, celui d’Olivier Tronel-Boccara, de Villeurbanne dans le dixième arrondissement de Lyon, est souvent mis à jour.

Il y a aussi les blogs de groupes comme celui du groupe  PS de la région Rhône-Alpes, régulier, intéressant souvent mais aussi parfois roboratif ou celui, plus récent depuis la nomination de Maxime Bost, des socialistes du conseil général.

Enfin côté Vénissieux, la délicieuse Chaineze Kabouya, Adjointe au Maire de la Commune, ferme la marche avec des analyses sur la politique nationale, sa ville et l’Algérie (Chaineze est membre du PS mais aussi du FFS Algérien).

Hier c’était un petit repas de blogueurs politiques organisé pour la venue à Lyon du mulhousien Eric Citoyen. Une volonté de sa part de découvrir notre superbe ville et ses magnifiques habitants. En plus il avait amené des bouteilles de vin alsaciens à offrir. Même si à l’origine en fait, le sympathique Eric est toulonnais, terre de rugby et d’accent chantant. La ressemblance avec l’ovalie se renfrocer d’autant qu’il a la même coiffure que Vincent Moscato. Son fils Huguo évoquant déjà davantage les terres d’une branche de mes ancêtres, les Engelhardt, ayant quitté l’Alsace lors de son rattachement à l’Allemagne.

Minijupe (qui fait un billet tout en smileys sur la soirée), Bembelly, Alteroueb, Vallenain (qui a fait un billet sur notre petite soirée en salutant à très juste titre ma forte et superbe personnalité ) et Jean (qui a mis en pratique son billet du 3 novembre) étaient de la partie et les conversations si elles ont viré sur tous les sujets, ont beaucoup évoqué bien sûr nos collégues qui manient la plume, par exemple Jegoun pour son sens de l’humain, Agnés pour sa plume et bien d’autres. Un avant-goût du Kremlin des Blogs du 17.

Juan, Jegoun, Disparitus s’interrogent tous trois sur la blogosphére politique et son avenir, chacun sur des bases différentes.

Pendant que Disparitus est pessimiste, Juan évoque lui l’utilité militante des blogs engagés et encourage ceux qui tiennent des sites militants à ne pas se contenter de cela, à porter l’information, les combats politiques ailleurs que sur leurs carnets virtuels. Militant politique, associatif et élu, je ne peux que souscrire à ce propos qu’il faut méditer un peu:

D’un côté, le blog est parfois le moyen pour quelqu’un de faire de la politique de cette façon, dans un monde trop riche d’inégalités, alors qu’il ne s’y serait pas mis autrement pour des raisons pros ou familiales

D’autre part, c’est  le pendant négatif, certains se disent aussi qu’ils n’ont pas besoin de faire plus parce qu’ils écrivent sur le net. Un achat de bonne conscience. Un type de comportement qui amènerait par exemple en cas d’occupation à liker un statut sur Facebook qui dirait « Pétain est un con » plutôt que de prendre le maquis. C’est d’ailleurs un gros reproche qu’on peut faire à la blogo que ce soft-engagment bien pensant et souvent inutile. J’ai un peu cherché ce jour les références d’un ouvrage paru en début d’années sur le sujet, sans arriver à le trouver, qui disait en gros la même chose .Sans compter que s’exprimer sur le web n’amène pas forcément à gérer les conséquences de ses actes. Combien de révolutionnaires très radicaux sur la toile restent bien au chaud en pantoufles sans même faire la moindre manifestation ? Outil de militantisme, la toile peut aussi être un élément qui remplace un vrai engagement.

Jegoun lui pointe un phénomène autre: celui de la montée des réseaux sociaux face aux blogs. Non pas que les deux choses soient à mon sens (ni au sien je pense ) complétement antagonistes. Bien plus, les premiers sont un outil de diffusion important des contenus des premiers. Mais la multiciplication des lieux d’expressions sur la toile fait que bien évidemment le blog n’est plus le seul lieu, loin de la, pour s’exprimer sur le web. Facebook, Twitter permettent de diffuser l’info, qui est amenée presque toute seule à l’utilisateur qui n’a pas besoin d’aller consulter ses flux rss ou de taper l’adresse de multiples supports. Google Plus va chercher de plus en plus à être la prochaine étape, à mi-chemin entre ce que fait Facebook et les blogs. Et puis, avec les réseaux sociaux pas besoin d’ouvrir un site, de le paramétrer, de l’entretenir, de structurer: sur twitter vous dites toutes en 140 caractéres, avec, assez rapidement, un nombre de lecteurs de votre prose qui la voient défiler.

Du coup le blog change un peu: plus de gens qui s’expriment sur le web, lisent les blogs, prennant leurs informations sur la toile mais un moins fort pourcentage de blogueurs à l’intérieur de ce groupe de gens. Et chez les blogueurs, surtout ceux bénéficiant d’une certaine reconnaissance, plus de lecteurs qu’auparavant, moins de billets très courts mais aussi moins de commentaires sur le blog lui-même. On a désormais souvent plus de commentaires au sujet d’un billet non dans le champ prévu sur son site mais sur les réseaux sociaux. Ce qui est un peu agaçant venant du fait que la discussion se déroule à plusieurs endroits, atomisant parfois un peu le débat. Sans compter qu’avec la prise en compte d’un certain nombre d’entre nous par les médias traditionnels, il n’est pas rare qu’un billet sur un blog considéré comme pertinent soit repris par un site de journal classique comme Marianne ou le Plus du Nouvel Obs. Ou mieux dans ses formes classiques: un certain nombre de blogueurs chroniquent désormais dans des supports papiers ou radio. Et puis tous les  pure players qui se multiplient incluent  une dimension d’intégration des contenus de blogs, que ce soit à Rue 89, à Newsring  (qui ouvrira prochainement) Owni, Mediapart, Atlantico, Slate, Electron Libre…

L’avenir du blog politique est la: davantage pris en compte par les supports (nombreux sont les projets de médias traditionnels et de campagne incluant les blogueurs) plus lus, proportionnellement moins nombreux, bien mieux considérés qu’avant par les leaders politiques et les décideurs. Pas mal, à condition d’offrir un contenu différent de la simple reprise d’info. Et de s’intéresser à des territoires sur lesquels on peut aussi, via son blog et/ou le reste, être acteur. La situation nouvelle n’est pas tendre avec les blogs à faible contenu ajouté. Et puis, sauf à considérer cela comme un simple loisir, ce qui est un choix parfaitement honorable, ne pas se contenter de cela si on considère son blog politique comme un engagement fort.

Billet repris sur le site de l’hebdomadaire Marianne

Ce week-end j’ai à faire à Paris. J’en profite aussi pour passer voir quelques copains. Dont des blogueurs, notamment ce vendredi à partir de 19H30 à la Cométe, célèbre établissement du Kremlin-Bicêtre et bastion de mon copain Nicolas, individu qui est un grand humaniste: il permet à des familles entières de fabriquants de cravates immondes de vivre. Le monsieur aura déjà entamé les hostilités ce soir avec Sylvie, qui n’oubliera pas d’ailleurs de tenter de récupérer le nom de domaine de son blog qu’elle a visiblement oublié de renouveler.

Nous serons donc quelques blogueurs des plus sympathiques et l’entrée est ouverte à tous et toutes. Peut-être verrez-vous aussi quelques-uns des rédacteurs de blogs suivants:

Lire la Suite