• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

elysée | romainblachier.fr

Puisqu’il en est question de l’événement sur le web, je fais un cours billet sur hier: J’ai eu l’honneur d’être reçu, et des amis du web également, à l’Elysée hier par François Hollande.

Nous avons eu une réunion avec le Président de la République, qui fut attentif, concerné et plein d’humour. J’ai parlé de numérique et de communication ainsi que de décentralisation et d’économie. Un moment intéressant et constructif.

D’ici quelques temps l’Elysée aura un nouveau site web et un interview du Président sur Twitter devrait prochainement se dérouler.

Confirmée ce matin dans Entourages, cette information qui circule depuis un certain temps, aura pour maitre d’oeuvre mon copain Romain Pigenel, chef de la cellule web de l’Elysée, qui jouera aussi  sans nul doute un rôle important dans les municipales parisiennes à venir niveau stratégie numérique.

Romain en lien avec Christian Gravel, Mehdi Mebarki, Claudine Ribpert-Landler, Frédéric Giudicelli etc… et  a pour projet de rendre le site plus interactif et moins copié collé sur celui de la Maison Blanche. L’entrevue twitter se déroulera via le compte de l’Elysee.

Il est venu faire un tour sur les plateaux télés et les radios. Il a été brillant comme presque toujours, et en tout plus que lors de son passage précédent à Paris qui avait été hélas en demie-teinte.

Évidemment pas question pour Dominique Strauss-Kahn d’aborder la politique nationale ni de répondre à un éventuel retour en politique, droit de réserve du FMI exige. Dommage. Frustrant. Même si il a confié à un de mes amis, petit déjeunant à Washington avec lui il y a quelques temps et lui apportant le soutien de Gérard Collomb, qu’il espérait bien quitter le FMI pour tenter la France.

On se prend à rêver devant le poste: « et si on avait ce mec là comme président à la place du valet des intérêts particuliers postés à l’Elysée ? » ou « Et si les socialos avaient pas fait une hystérie collective pour Ségolène Royal en 2006 aux primaires? » ou « Et si c’était pas une des dernières raisons de rester dans un PS parfois fatiguant au niveau national ? »…bref on a un peu le blues et on espère. Il est bien tôt il est vrai. Etre chrétien et strauss-kahnien a parfois des allures de salle d’attente !