• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

2009 janvier | romainblachier.fr – Part 2

C’est plutôt une période sympathique pour moi ces temps-ci, avec beaucoup de projets et de bonnes nouvelles, que ce soit ce jour, particulièrement riche en la matière et les précédents.

Seul petit détail: j’ai choppé un rhume carabiné qui va m’obliger encore à recourir au remède de grand-mère conseillé par Erick.Il le faut car je dois aller collecter des lots pour la soirée de lundi.A ce propos d’ailleurs, webmaster et bloggeur, Pierre de Lyon 69 nous a créé des bandeaux à afficher pour faire un peu de pub.Vous pouvez les télécharger là.

Alors pourquoi aborder le cas dramatique du Zimbabwe ? Tout simplement parce que la situation alimentaire, économique et sanitaire y est terrible.Ainsi une épidémie de choléra atteint ces jours-ci plus de 90% du pays.Un des mes collègues, Benoit Renollet, travaillant au service social de la Mairie de Saint-Germain-au-Mont-D’Or, dont le Maire est une bonne connaissance à moi, Guy David, a été envoyé dans cette contrée par la Croix-Rouge internationale suite à un accord avec la commune, pour aider à éradiquer ce fléau. Voici son récit, que j’ai recueilli hier sur la situation terrible de ce pays.

Ps:Pour aider la croix-rouge dans ses missions, cliquez là.

Ps bis:La lettre à Madame Bachelot partira dans le week-end


Benoit Renollet, de retour du Zimbabwe from romain blachier on Vimeo

Madame la Ministre je suis en colère.

J’ai en effet hier, suite à la lecture du quotidien gratuit Métro appris que les stocks de plaquettes sanguines détenus par les hôpitaux et les Établissements  Français du Sang étaient en forte diminution.J’ai immédiatement fait suivre l’information à mon entourage pour les encourager à effectuer un don, en mentionnant l’adresse de l’EFS de Gerland situé dans le 7e arrondissement de Lyon, où je vis, où je suis né et où j’y exerce un modeste mandat d’élu local.

Justement nous avions un conseil d’arrondissement hier et l’un de mes collègues siégeant au conseil , homosexuel et qui faisait partie de ceux à qui j’avais fourni l’information, est venu me signaler qu’il serait bien volontaire pour donner de sa substance vitale mais que la chose était interdite aux gays et lesbiennes. Ceux-ci sont considérés, quelle que soit la nature de leur vie personnelle, d’emblée comme personnes à risques.La chose m’a surpris puis m’a été confirmée par divers retours.Etant hétéro je n’avait pas été confronté à cette problématique particulière que je croyais caduque.

La situation est encore plus surprenante lorsque l’on sait que les hommes de préférence homosexuelle ne sont pas empêchés, fort heureusement, de faire le don d’une autre substance pouvant être affectée par les maladies sexuelles, à savoir le sperme…

Vous aviez promis précédemment de traiter les français désireux, par générosité, par souci d’autrui, par sens du devoir, de donner leur sang sur un pied d’égalité, quelque puisse être leur préférence en matière d’attirances.Vous aviez jugé une telle exclusion de nombre de nos concitoyens discriminatoire et inacceptable.Vous aviez ravivé chez moi le souvenir de vos larmes à l’Assemblée nationale lors du vote du PACS, seule à droite à voter pour alors que Sarkozy et Bayrou s’y opposaient fortement.Vous aviez été d’ailleurs, pour en rester à ce souvenir, la bonne surprise, la gorgée d’eau pure qui montrait qu’on pouvait parfois sortir de la bêtise partisane, de l’homophobie primaire, pour défendre l’égalité de nos concitoyens.

Hélas, Madame Bachelot, dans un entretien accordé à Libération de ce jour, vous êtes revenue sur votre promesse et avez décidé de maintenir la discrimination officielle au sujet du don de sang.Le prétexte officiel serait un plus grand risque de la communauté homosexuelle.Je trouve qu’il il a ici une dangereuse confusion entre préférences sexuelles et pratiques dangereuses.Si il est normal de s’inquiéter de l’état médical du sang que l’on reçoit lorsque le donneur a des partenaires multiples, il me semble plutôt curieux en soi de considérer automatiquement tout gay et toute lesbienne, comme personne pouvant poser un danger, même lorsqu’il n’a pas de pratique sexuelle, même lorsqu’il est engagé dans une relation stable depuis bien longtemps.

Les chiffres montrent par ailleurs que la progression de la contamination est largement supérieure aujourd’hui chez les hétérosexuels qu’ailleurs.De même, le taux de contamination entre partenaires homosexuelles féminines est bien plus faible que dans les rapports entre un homme et une femme.

Dans une France qui manque de donneurs, dans un monde de plus en plus égoïste, il me semble que le monde marche sur la tête si on refuse à un homme ou une femme, dans le 7e comme ailleurs, ayant un partenaire stable depuis 15 ans par exemple de donner son sang pour aider nos concitoyens dans le besoin.

Madame la Ministre, veuillez je vous prie, tout en tenant bien évidemment compte du principe de précaution, revenir sur votre décision.

Veuillez agréer Madame la Ministre, mes respectueuses salutations.

Romain Blachier

Adjoint au Maire de Lyon 7e

Ps:vous pouvez, si vous le voulez, signer cette lettre avec moi, il suffit de me contacter dans les commentaires ou par mail avant le 17 janvier à minuit.

Content.

Non pas seulement du conseil d’arrondissement de ce soir, qui se déroulé dans la bonne humeur et dans laquelle nous avons, majorité et opposition, voté comme souvent à l’unanimité les les dossiers présentés par notre équipe, même si ça fait plaisir.

Non pas seulement ni même à cause d’autres choses qui vont bien en général.C’est surtout au sujet d’une possible réforme de l’aide à la création d’entreprise dans notre région que je suis content.Il y a quelques mois, nous avions ainsi voté également à l’unanimité un dossier que j’avais présenté.Il s’agissait d’attribuer une dotation financiére à l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique), structure située dans le 7e et chargée, notamment par la Région  de prêter de l’argent voire de donner de petits subventions à des créations d’entreprises à des chômeurs.

Problème: Ces prêts,de taille modeste, étaient à rembourser dés le premier mois.Il me semblait dommage de ne pas attendre un peu (un à trois mois de plus par exemple) afin de permettre aux néo-créateurs de société de souffler un peu, de s’installer et de trouver leurs premiers clients afin de pérenniser le projet.La chose étant d’autant plus importante que quelques centaines voire dizaines d’euros pour un demandeur d’emploi qui démarre son activité, c’est souvent crucial.

J’ai ainsi publiquement demandé à Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes, à ce que les prêts de micro-crédits accordés à des créateurs d’entreprises par des structures partenaires du conseil régional ne commencent pas leurs échéances de remboursement immédiatement mais quelques mois après l’octroi du prêt.

Celui-ci a non moins publiquement répondu que ma proposition l’intéressait et qu’il allait travailler sur la question.Je ne manquerait pas de suivre le dossier, avec intérêt.

Je suis convaincu qu’avec une petite mesure comme ça, on fera une vraie différence en matiére de création d’entreprise, de dynamisme économique et d’emplois dans notre région.Content donc si ça se concrétise.

Ca y est, habemus un lieu pour la soirée Bye Bye Bush Party: The Beers, 3, place St-Paul (en fait à la fin de la rue St-Jean, face au Collège Hôtel) nous acceuillera en ses lieux le lundi 19 janvier à partir de 19H30.

Le bar, très récent et situé dans le Vieux Lyon, est tenu par des habitants du 7e (nous sommes quasi-voisins d’ailleurs) Magalie et Ben, qui se sont spontanément proposés pour accueillir notre concept.Le sept est aussi présent dans ce bout du 5e sous un autre aspect puisque le fournisseur de bière est installé dans mon cher quartier.

Le thème de la soirée, pour mémoire,est de dire un petit au revoir à ce bon Georges W.Bush, de façon détendue et conviviale.Des événements similaires se dérouleront au même moment un peu partout dans le monde.En c’est surtout une soirée sympa et conviviale ! Venez donc nombreux et si vous avez des idées pour animer les choses contactez-moi sur ce blog, sur mon mail ou sur le groupe facebook dédié.

Et surtout venez nombreux, qui que vous soyez pour dire un grand: Adieu Georges!

Juste avant d’aller diner agréablement au Chokaté place Saint-Louis, je ne peux résister au plaisir de vous présenter Damien Jean, illustre chanteur de Seine-et-Marne dont les chorégraphies  recherchées et les paroles le rapprochant d’un Flaubert pourraient lui faire détrôner l’autre célébrité du village de Villemer dont il est issu, l’auguste Germaine Bouret.

Ou alors c’est tout simplement une grosse opération de buzz…parce que sinon…

CLIP « C’est Mon Rêve »
envoyé par Damienjean

Une info que j’ai eu en relayant Eric Mainville à ma chaine hier, c’est que le 19 janvier, George W. Bush quitte la maison blanche. Des fêtes s’organisent un peu partout dans le monde.

Lyon et son agglomération ne pouvant rester en-dehors de la marche historique du monde, je me suis dit que ça pouvait être pas mal d’en faire une nous aussi pour que les lyonnais puissent aussi dire un petit tchao à notre ami Georges W. Quelques copains et copines sont d’hors et déjà intéressés.

Reste à trouver super vite un lieu et affiner le concept, sachant qu’à moins qu’un généreux sponsor se pointe (genre celui-là) il va falloir fonctionner avec pas grand-chose, ce qui n’empêche pas la bonne humeur.Donc si vous êtes intéressés et/ou avez des idées de lieux à suggérer je prend.Mais vite! Mon mail il est en haut à droite m’sieur m’dame!

Cher lecteur, ici je lance devant tes yeux émerveillé une chaine d’engagement .Le principe est simple:Il s’agit de parler de ses préférences politiques.1-déclarer sa flamme, sa sensibilité politique « Où je suis  » 2-donner trois raisons de son engagement (Pourquoi) et/ou de son vote pour un parti ou un bord donné,3-donner une raison pour laquelle on pourrait (Pourquoi ça pourrait être ailleurs et ou ?) faire un choix alternatif

 4-transmettre le lien à 5 personnes (ou moins si on est flemmard).

1-Où je suis
Je suis, ce n’est pas un secret, membre du Parti Socialiste, même si je me défini davantage comme un social-démocrate libertaire (tout un programme !) ou un liberal au sens américain.

2-Pourquoi-Je suis pour une société plus solidaire-Je pense que le PS est à même de permettre à chacun de s’épanouir dans la société, en toute liberté-Je pense qu’il est à même de réaliser la synthèse entre le besoin de création économique et la justice sociale.En plus les aventures de DSK me font rire (oui ok je triche ça fait 4!)


3-Pourquoi ça pourrait être ailleurs et où?

Ca pourrait être au MODEM,pour l’Europe, l’économie sociale de marché et le fait que les adhérents sont plutôt sympas bien qu’il y aie un nombre d’opportunistes plus élevé qu’ailleurs, nouveau territoire politique oblige.Mais le parti est trop divisé, pas démocratique et n’a pas souvent de positions de fond…Ou chez les verts, pourquoi pas, pour le côté imaginatif et sympathique.Mais quel côté bordélique!

4-Allez je refile le bébé à: un bloggeur MODEM de talent Luc Mandret , à une élue locale d’un sympathique bourg du Grand Lyon Fléche, à une vedette de blogosphére catho et de droite Koz, à un type de gauche Eric Mainvillle, à une star de la com online Mry.

Toute la presse évoque ce jour la suppression de la télévision sur France Télévisions et le cadeau fait aux chaines privées à commencer par le groupe Bouygues, proche de l’UMP.On évoque aussi le risque de mainmise de plus en plus grand du pouvoir politique sur la télé publique.Les responsables de France Télévision n’ont d’ailleurs pas attendu pour cirer les bottes du pouvoir puisque Carla Bruni faisait l’objet d’un long documentaire il y au quelques jours à la télé publique et que le soir de la célébration de Noël, c’était le désormais proche Bernard Tapie qui profitait de la complaisante et juteuse diffusion de sa pièce par la télé publique pour régler quelques comptes politiques.Voilà le côté info nationale…

Mais chers amis lyonnais n’oublions pas le local.Côté info télévisée, l’offre va être modifier en cette rentrée et pas forcément dans le bon sens.En effet, la pub étant interdite à partir de 20h sur la télé publique, les tranches de fin d’après-midi/début de soirée sont les dernières sur lesquelles il est possible de vendre de l’espace à un prix élevé.Du coup l’info locale qui se situe dans ces tranches pourrait en pâtir et Libé Lyon nous rapporte d’ailleurs l’inquiérude des journalistes.Certes les éditions locales et régionales seront un peu plus longues, ce qu’il convient de saluer (toutefois sans aucun moyen supplémentaire) mais ne seront plus diffusées qu’une fois. Ce sera pour l’édition Grand Lyon à 18h38, donc à une heure où nombreux sont les actifs qui sont encore au bureau ou sortent à peine, rendant l’importance du journal assez anecdotique.La version Rhône-Alpes quant à elle changerait d’heure selon le volume de pub diffusée…Bref sous couvert de débarrasser la télé nationale de la pub, on lèse le local.Jacobinisme étatique et parisianiste quand tu nous tiens.

Autre modification, qui n’a rien à voir avec la réforme de la télé publique, c’est la disparition du 6 minutes local de M6 Lyon, journal dynamique et frais.J’y avait même fait une apparition à quelques reprises, quasiment toujours pour la politique sauf une où j’ai montré mon nez en tant que…sportif, mais oui ! C’était là.

La chaine privée a décidé de fermer ses rédactions en « province » pour recentraliser sur Paris, gardant juste quelques équipes au cas hasardeux où un événement digne d’intérêt pour elle se déroulerait chez nous.Trop aimable le centralisme télévisuel…

Lors de l’ultime édition du 6 minutes Lyon le 29 décembre dernier, la rédaction a d’ailleurs tourné un émouvant dernier numéro que je vous propose de visualiser ci-dessous.


La dernière de M6 Lyon
envoyé par gericault