• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

2009 novembre | romainblachier.fr – Part 2

Aujourd’hui j’ouvre une nouvelle rubrique qui se nomme « viens squatter chez moi ». Il s’agit tout simplement pour un blogueur ou un non blogueur d’écrire librement un papier chez moi, sur un sujet libre. Là pour ce premier numéro, c’est Simon qui s’y colle. Simon tenait il fut un temps Aube Rouge le blog le plus barré et le plus trash du mouvement des jeunes socialistes, mouvement qu’il va bientôt quitter pour cause de limite d’âge et duquel j’ai fait partie il y a quelques années.  Là j’avoue que je ne suis plus très au courant de ce qui s’y passe.

Justement, Simon nous raconte, en une sorte de revival de son ancien carnet virtuel, ce que fut le week-end dernier, le congrès de cette organisation. Je ne sais pas si les méandres complexes du MJS vont être compréhensibles à tous (ceux des jeunes UMP ou jeunes MODEM sont pas mal non plus dans le genre) ni si j’en aurais eu la même vision que notre narrateur mais c’est carte blanche dans cette rubrique...A toi Simon. Viens squatter chez moi.

Lire la Suite

Hops, un petit billet court pour souhaiter un bon anniversaire de blog à Mry qui fête ses 5 ans. Pour l’occasion celui qui est l’une des grandes figures de la blogosphére a convoqué un certain nombre de « stars » des blogs francophone à la délirante vidéo d’anniversaire ci-dessous. On y aperçoit votre serviteur échevelé à 5 minutes 20 et une de mes administrées du 7e et blogueuse y montre…oh my god! une charmante partie d’elle-même.

Putain, 5 ans ! from mry on Vimeo.

Certains journalistes lyonnais sont allés un peu vite en besogne en annonçant, avant même le vote des militants communistes, des semaines que le PCF en Rhône-Alpes partait tout seul avec le parti de Gauche, que ça y est, juré, juré il prend son autonomie du Parti Socialiste qui serait trop européen et trop réformiste en matière d’économie de marché. Amusant quand on sait qu’au dernières municipales et aux régionales précédentes, les communistes n’avaient pas autant d’états d’âmes pour siéger y compris dans des majorités socialistes comprenant des MODEM. Remarquez certains membres du PS ou centristes ont également parfois des discours à double vitesses eux aussi concernant les alliances….

Pourtant, malgré ce qu’on pouvait lire là et là dans la presse, les adhérents communistes n’avaient pas encore voté pour le décider.Ils avaient en effet à voter entre trois options ce week-end:

 La première (soutenue par la direction nationale) était celle d’une reconduite du Front de Gauche avec le parti de Mélenchon et la microscopique Gauche Unitaire, la seconde,  proposée par les partisans d’une ligne identitaire et communiste orthodoxe, celle d’une liste estampillée PCF avec le cas échéant quelques personnalités du monde associatif et syndical pour faire grandir le tout (soutenue notamment par les communistes de Vénissieux, Saint-Fons, Pays d’Ozon etc… ) et enfin la reconduite de l’alliance de premier tour avec le parti socialiste.

Le résultat a été tranché et c’est donc dans le Rhône 739 voix pour le front de gauche (62% des votants), 415 pour l’option liste présentée par le PCF soit environ 35% des votants et… 28 pour l’option toute la gauche rassemblée dès le premier tour (même pas le nombre d’élus pcf pourtant élus dans des listes de rassemblement de la gauche dans les communes….) et 10 nuls.

Tout de suite les partisans de la ligne  » communiste orthodoxe » ont demandé à ce que l’ensemble des têtes de listes soient occupé par des communistes et non des gens venus d’ailleurs qui « qui veulent utiliser les militants communistes pour faire autre chose que le PCF. » Pas gentil pour le parti de gauche ça.

Les communistes orthodoxes se disent également surpris des résultats Corbas, Meyzieu, Saint-Priest, Vaulx-en-Velin, Villefranche… avec des scores frôlant les 100% pour la proposition du Front de Gauche. Un doute sur l’honnêteté du scrutin peut-être ? En tout cas visiblement la stratégie de Front de Gauche ne passe pas si unanimement que ça chez les militants.

Comment ça je pourrais être plus romantique en cette fin de week-end ? comment ça se genre de liste ça fait un peu skyblog ? Comment ça y’en a ici qui ont envie de lire de la politique ? Ben si vous voulez voir des billets sur le sujet des affaires de la cité, allez chez ruminances,  Seb Musset,chez crise dans les médias, Gael, Monsieur Poireau , Dagrouik,  Sarkofrance, Hypos ou Yann Savidan. Allez on commence.

1-Mais parce que c’était juste pour rire lorsque vous lui avez demandé de faire l’amour avec trois avec elle et sa meilleure amie. Il fallait pas qu’elle s’énerve. C’était juste pour déconner, enfin sauf si elle est d’accord.

2-Elle a des goûts bizarres et qui foutent la honte. Elle trouve que Marc Levy est le meilleur écrivain du monde, que Tarare ou Tourcoing sont les lieux les plus hype qui soient, que les sketchs de Gérald Dahan et Smain ou Sim sont trop drôles et que Christophe Barbier est trop un rebelle. Ou elle est supporte Saint-Etienne en foot. Ou pense que l’alternative véritable à Sarko, c’est Copé.

3-Au lit c’est un mélange entre une étoile de mer et un oursin. Remarquez de votre côté avec votre gabarit crevette, vous êtes pas non plus Rocco Siffredi.

4-Elle est déjà mariée et son mari est pas d’accord que vous continuiez à habiter chez eux sans payer le loyer ni faire votre part du ménage

5-Ca fait des mois que vous ne faites plus l’amour et chaque fois que vous passez, elle des nouvelles capotes qui trainent autour de son lit . Usagées.

6-Elle vient d’entamer sa troisième bouteille de vodka de la journée. Il est 10 heures du matin

7-Elle tue secrètement des chats dans sa cave.

8-Il n’y pas assez de place dans votre vie pour elle et votre poupée gonflable.

9-En psychiatrie, elle est freudienne et vous êtes lacanien. Ou elle préfère Ségolène et vous préférez Peillon.Ou elle est pro Rama Yade et vous êtes pro-Sarkozy. Non je déconne!

10-Elle braille « moooooooooooooooooi aussi je t’aimeuuuh » dés que Lara Fabian parle de son amour pour le public. Ou Johnny Hallyday.

11-Elle oublie de ramener la bière lorsqu’elle fait les courses. En plus c’est soir de match.

12-Elle est trop bien pour vous. Si, si. En tout cas c’est ce que vous lui dites.Rien à voir avec la petite jolie nouvelle que vous avez repéré et avec qui il y a moyen de moyenner. Juré.

Surprenant pays. Surprenant pays dans lequel un débat important sur l’avenir de la démocratie locale, sur le maintien ou non des départements, sur le fait que le budget des collectivités locales soit décidé à Paris est noyé par une histoire de foot et de main de Thierry Henry.

On se demande quelque part si le gouvernement n’a pas été briefé pour faire oublier ça en  parlant à tort et à travers de cette histoire manuelle. Il n’est pas jusqu’à Christine Lagarde, qui confond surement en temps normal football et topinambour, qui n’aille pas de son petit commentaire. Le gargamel moderne Frédéric Lefebvre écrit à Platini et Woerth médite. Bref, il faut faire oublier les saloperies qu’on est en train de faire aux français ayant un peu envie de garder un peu de démocratie dans leur vie locale. La main d’Henry est une divine surprise, elle permet de trouver un divertissement.

Remarquez sur le foot, il y aurait pu avoir matière à dire sur un autre plan: mercredi dernier, cela ne vous a pas échappé, il y avait certes France-Irlande mais aussi Algérie-Egypte. Avant même la fameuse main d’Henry et la fin de la confrontation franco-irlandaise, une marée rouge, blanche et verte s’est répandue dans les rues de Lyon. L’Algérie venait de se qualifier. Au-delà de la joie légitime et que j’ai partagé dans mon coeur avec les supporters du pays de Yasmina Khadra puis bien sûr encore davantage avec la victoire des bleus, se pose tout de même des questions. 

En premier lieu on peut être surpris que les supporters algériens, dont nombreux sont français, soient si indifférents au sort de l’équipe tricolore dont ils partagent la nationalité. On pourra être énervé des dégradations commises par certains cons ou s’énerver d’une poignée d’épanchements racistes anti-français, heureusement très minoritaires. Mais pour être passé longuement sur le Pont de la Guillotière, la fête était là où j’étais, lumineuse et belle.

En second lieu on se dira que s’enthousiasmer pour une équipe nationale (je parle ici de la bleue) dont les supporters ne sont pas foutus de leur côté de descendre avec un malheureux drapeau tricolore et un maillot, fut-il un modéle rapiécé datant de 98 du français d’origine algérienne Zinedine Zidane, fêter la victoire de l’Equipe de France de handball de football, un pays dans lequel même les jeux n’enthousiasment plus l’unité nationale, bof. Il n’y avait en effet pas un supporter des bleus dans les rues. Vous pensez qu’il vaut le coup qu’on réfréner sa joie à voir si on doit attendre de  fêter sa qualification en plus de l’équipe nationale du pays de ses parents ou grands-parents ? Et plus largement la France en tant que collectivité a-t-elle encore vraiment un sens ? Ca donne en tout cas encore moins envie de voir sa ville contrôlée uniquement par ce peu enthousiasmant Etat dans cette peu enthousiasmée nation à l’heure où on veut pourtant nous faire parler identité sans que la discussion démarre vraiment. Curieux pays vraiment.

Une nouvelle recette de cuisine d’élu de la région lyonnaise après celles de  Fabienne Levy, Gilles Vesco, Jean-Louis Touraine, Anne-Sophie Condemine, Inès de Lavernée, Gérard Collomb, Thierry Philip, Najat Vallaud-Belkacem, Azouz Begag et Stéphane Guilland, c’est au tour du Président de l’UMP du Rhône et Député-Maire de Caluire Philippe Cochet de me donner sa petite recette. L’homme que nous avons reçu en très agréable convive l’autre jour aux rugissants, nous délivre une recette sucrée en ces temps de Beaujolais Nouveau. Tiens d’ailleurs il parait que Caluire, c’est la plus importante commune UMP de Rhône-Alpes !Si j’étais taquin je dirais ‘que nos concitoyens des grandes villes de la région font preuve de bon sens au moment de choisir leur maire ! Bon appétit avec cette succulente recette de meringue et merci monsieur Cochet de jouer le jeu.

MERINGUE   CUISSON:2h INGREDIENTS:4 blancs d’oeufs                       200g de sucre glace  PREPARATION: Faire chauffer le four à 80° ou th3. Monter les blancs en neige au fouet électrique. Quand les oeufs commencent à être en neige ,ajouter le sucre en pluie en continuant de fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne brillant et lisse. Coucher sur une plaque de cuisson. La mettre à cuire sur une plaque de four pendant environ 2 heures. La meringue doit être sèche et doit cuire doucement à basse

température. Laissez refroidir.

C’est une sacré bataille que s’apprêtent à se livrer les maires, les départements et les régions face à l’Etat central. Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, le gouvernement, incapable de faire gagner dans les urnes ses affiliés, enlève du pouvoir aux élus les plus près des citoyens pour tout décider à Paris. Remarquez, on en est pas ) coup d’essai, Raffarin avait ouvert la voie.

J’en ai eu une illustration ce matin: alors que de petits commerçants de Lyon 7e se plaignaient, en pleine crise, de l’installation d’une enseigne discount à proximité, je n’ai put que répondre que la loi de modernisation sociale du gouvernement dispensait désormais la plupart du temps (jusqu’à un certain périmètre) ce type de surface d’autorisation municipale…vive la démocratie locale où tout est décidé dans la capitale par des gens pas élus et surtout bien loin du terrain….grrr

Plus général encore, c’est la suppression de la taxe professionnelle ( voir par ailleurs le billet d’Hypos), touchée par les collectivités locales. Il est curieux que le gouvernement, auteur de près d’une trentaine d’impôts nouveaux, ne supprimer des prélèvements que dans deux cas, la plupart du temps: pour les plus riches et quand c’est pas lui qui touche le revenu. Je ne sais pas vous mais quand moi j’invite au restaurant, c’est moi qui paye. Sarkozy,lui , quand il réduit les impôts, c’est pas ceux de l’Etat.

Loin d’être un truc technique, ces histoires pourraient signifier une chose très grave: il deviendra moins intéressant d’implanter des entreprises et des commerces dans une commune. Il y aura juste des logements puisque la taxe d’habitation existera encore…bonjour les cités dortoir, bonjour le prix du mètre carré qui va augmenter pour les commerçants et les entreprises. Certains vont y perdre leur lieu de villégiature. Merci Sarko! Autre aspect, les villes devront quémander l’argent de l’Etat pour vivre. Bonjour les pressions politiques et gare aux villes qui voteraient pas à droite. Remarquez, même les maires ump ou nouveau centre ont peur et n’ont pas envie d’être réduits à être de simple bureaux d’enregistrement. Ils ont raison d’en avoir peur, ça risque de plus servir à rien de voter aux municipales si tout est décidé à Paris et plus précisément à Bercy.

Même chose concernent le département. J’étais hier au congrès de l’assemblée des départements de France. Le gouvernement veut remplacer le conseiller général et le conseiller général par un bidule hybride qui correspond à rien: le conseiller territorial. Mieux payé, il aura surtout à couvrir un territoire plus vaste…bref il n’y aura que les professionnels de la politique qui pourront s’y présenter. Et puis, les rmistes, les mères de familles en difficulté, les responsables de colléges n’auront plus qu’un interlocuteur très lointain. Enfin, prévue en théorie pour limiter le nombre d’élus, la réforme aura dans certains départements comme conséquence au contraire d’en augmenter le nombre.En Midi-Pyrénée il y a aura 111% d’élus en plus avec le nouveau systéme...il est bizarre ce Sarko. C’est ce que pensent une bonne partie des conseillers généraux, de gauche comme de droite.

2009 novembre | romainblachier.fr – Part 2

Aujourd’hui j’ouvre une nouvelle rubrique qui se nomme « viens squatter chez moi ». Il s’agit tout simplement pour un blogueur ou un non blogueur d’écrire librement un papier chez moi, sur un sujet libre. Là pour ce premier numéro, c’est Simon qui s’y colle. Simon tenait il fut un temps Aube Rouge le blog le plus barré et le plus trash du mouvement des jeunes socialistes, mouvement qu’il va bientôt quitter pour cause de limite d’âge et duquel j’ai fait partie il y a quelques années.  Là j’avoue que je ne suis plus très au courant de ce qui s’y passe.

Justement, Simon nous raconte, en une sorte de revival de son ancien carnet virtuel, ce que fut le week-end dernier, le congrès de cette organisation. Je ne sais pas si les méandres complexes du MJS vont être compréhensibles à tous (ceux des jeunes UMP ou jeunes MODEM sont pas mal non plus dans le genre) ni si j’en aurais eu la même vision que notre narrateur mais c’est carte blanche dans cette rubrique...A toi Simon. Viens squatter chez moi.

Lire la Suite

Hops, un petit billet court pour souhaiter un bon anniversaire de blog à Mry qui fête ses 5 ans. Pour l’occasion celui qui est l’une des grandes figures de la blogosphére a convoqué un certain nombre de « stars » des blogs francophone à la délirante vidéo d’anniversaire ci-dessous. On y aperçoit votre serviteur échevelé à 5 minutes 20 et une de mes administrées du 7e et blogueuse y montre…oh my god! une charmante partie d’elle-même.

Putain, 5 ans ! from mry on Vimeo.

Certains journalistes lyonnais sont allés un peu vite en besogne en annonçant, avant même le vote des militants communistes, des semaines que le PCF en Rhône-Alpes partait tout seul avec le parti de Gauche, que ça y est, juré, juré il prend son autonomie du Parti Socialiste qui serait trop européen et trop réformiste en matière d’économie de marché. Amusant quand on sait qu’au dernières municipales et aux régionales précédentes, les communistes n’avaient pas autant d’états d’âmes pour siéger y compris dans des majorités socialistes comprenant des MODEM. Remarquez certains membres du PS ou centristes ont également parfois des discours à double vitesses eux aussi concernant les alliances….

Pourtant, malgré ce qu’on pouvait lire là et là dans la presse, les adhérents communistes n’avaient pas encore voté pour le décider.Ils avaient en effet à voter entre trois options ce week-end:

 La première (soutenue par la direction nationale) était celle d’une reconduite du Front de Gauche avec le parti de Mélenchon et la microscopique Gauche Unitaire, la seconde,  proposée par les partisans d’une ligne identitaire et communiste orthodoxe, celle d’une liste estampillée PCF avec le cas échéant quelques personnalités du monde associatif et syndical pour faire grandir le tout (soutenue notamment par les communistes de Vénissieux, Saint-Fons, Pays d’Ozon etc… ) et enfin la reconduite de l’alliance de premier tour avec le parti socialiste.

Le résultat a été tranché et c’est donc dans le Rhône 739 voix pour le front de gauche (62% des votants), 415 pour l’option liste présentée par le PCF soit environ 35% des votants et… 28 pour l’option toute la gauche rassemblée dès le premier tour (même pas le nombre d’élus pcf pourtant élus dans des listes de rassemblement de la gauche dans les communes….) et 10 nuls.

Tout de suite les partisans de la ligne  » communiste orthodoxe » ont demandé à ce que l’ensemble des têtes de listes soient occupé par des communistes et non des gens venus d’ailleurs qui « qui veulent utiliser les militants communistes pour faire autre chose que le PCF. » Pas gentil pour le parti de gauche ça.

Les communistes orthodoxes se disent également surpris des résultats Corbas, Meyzieu, Saint-Priest, Vaulx-en-Velin, Villefranche… avec des scores frôlant les 100% pour la proposition du Front de Gauche. Un doute sur l’honnêteté du scrutin peut-être ? En tout cas visiblement la stratégie de Front de Gauche ne passe pas si unanimement que ça chez les militants.

Comment ça je pourrais être plus romantique en cette fin de week-end ? comment ça se genre de liste ça fait un peu skyblog ? Comment ça y’en a ici qui ont envie de lire de la politique ? Ben si vous voulez voir des billets sur le sujet des affaires de la cité, allez chez ruminances,  Seb Musset,chez crise dans les médias, Gael, Monsieur Poireau , Dagrouik,  Sarkofrance, Hypos ou Yann Savidan. Allez on commence.

1-Mais parce que c’était juste pour rire lorsque vous lui avez demandé de faire l’amour avec trois avec elle et sa meilleure amie. Il fallait pas qu’elle s’énerve. C’était juste pour déconner, enfin sauf si elle est d’accord.

2-Elle a des goûts bizarres et qui foutent la honte. Elle trouve que Marc Levy est le meilleur écrivain du monde, que Tarare ou Tourcoing sont les lieux les plus hype qui soient, que les sketchs de Gérald Dahan et Smain ou Sim sont trop drôles et que Christophe Barbier est trop un rebelle. Ou elle est supporte Saint-Etienne en foot. Ou pense que l’alternative véritable à Sarko, c’est Copé.

3-Au lit c’est un mélange entre une étoile de mer et un oursin. Remarquez de votre côté avec votre gabarit crevette, vous êtes pas non plus Rocco Siffredi.

4-Elle est déjà mariée et son mari est pas d’accord que vous continuiez à habiter chez eux sans payer le loyer ni faire votre part du ménage

5-Ca fait des mois que vous ne faites plus l’amour et chaque fois que vous passez, elle des nouvelles capotes qui trainent autour de son lit . Usagées.

6-Elle vient d’entamer sa troisième bouteille de vodka de la journée. Il est 10 heures du matin

7-Elle tue secrètement des chats dans sa cave.

8-Il n’y pas assez de place dans votre vie pour elle et votre poupée gonflable.

9-En psychiatrie, elle est freudienne et vous êtes lacanien. Ou elle préfère Ségolène et vous préférez Peillon.Ou elle est pro Rama Yade et vous êtes pro-Sarkozy. Non je déconne!

10-Elle braille « moooooooooooooooooi aussi je t’aimeuuuh » dés que Lara Fabian parle de son amour pour le public. Ou Johnny Hallyday.

11-Elle oublie de ramener la bière lorsqu’elle fait les courses. En plus c’est soir de match.

12-Elle est trop bien pour vous. Si, si. En tout cas c’est ce que vous lui dites.Rien à voir avec la petite jolie nouvelle que vous avez repéré et avec qui il y a moyen de moyenner. Juré.

Surprenant pays. Surprenant pays dans lequel un débat important sur l’avenir de la démocratie locale, sur le maintien ou non des départements, sur le fait que le budget des collectivités locales soit décidé à Paris est noyé par une histoire de foot et de main de Thierry Henry.

On se demande quelque part si le gouvernement n’a pas été briefé pour faire oublier ça en  parlant à tort et à travers de cette histoire manuelle. Il n’est pas jusqu’à Christine Lagarde, qui confond surement en temps normal football et topinambour, qui n’aille pas de son petit commentaire. Le gargamel moderne Frédéric Lefebvre écrit à Platini et Woerth médite. Bref, il faut faire oublier les saloperies qu’on est en train de faire aux français ayant un peu envie de garder un peu de démocratie dans leur vie locale. La main d’Henry est une divine surprise, elle permet de trouver un divertissement.

Remarquez sur le foot, il y aurait pu avoir matière à dire sur un autre plan: mercredi dernier, cela ne vous a pas échappé, il y avait certes France-Irlande mais aussi Algérie-Egypte. Avant même la fameuse main d’Henry et la fin de la confrontation franco-irlandaise, une marée rouge, blanche et verte s’est répandue dans les rues de Lyon. L’Algérie venait de se qualifier. Au-delà de la joie légitime et que j’ai partagé dans mon coeur avec les supporters du pays de Yasmina Khadra puis bien sûr encore davantage avec la victoire des bleus, se pose tout de même des questions. 

En premier lieu on peut être surpris que les supporters algériens, dont nombreux sont français, soient si indifférents au sort de l’équipe tricolore dont ils partagent la nationalité. On pourra être énervé des dégradations commises par certains cons ou s’énerver d’une poignée d’épanchements racistes anti-français, heureusement très minoritaires. Mais pour être passé longuement sur le Pont de la Guillotière, la fête était là où j’étais, lumineuse et belle.

En second lieu on se dira que s’enthousiasmer pour une équipe nationale (je parle ici de la bleue) dont les supporters ne sont pas foutus de leur côté de descendre avec un malheureux drapeau tricolore et un maillot, fut-il un modéle rapiécé datant de 98 du français d’origine algérienne Zinedine Zidane, fêter la victoire de l’Equipe de France de handball de football, un pays dans lequel même les jeux n’enthousiasment plus l’unité nationale, bof. Il n’y avait en effet pas un supporter des bleus dans les rues. Vous pensez qu’il vaut le coup qu’on réfréner sa joie à voir si on doit attendre de  fêter sa qualification en plus de l’équipe nationale du pays de ses parents ou grands-parents ? Et plus largement la France en tant que collectivité a-t-elle encore vraiment un sens ? Ca donne en tout cas encore moins envie de voir sa ville contrôlée uniquement par ce peu enthousiasmant Etat dans cette peu enthousiasmée nation à l’heure où on veut pourtant nous faire parler identité sans que la discussion démarre vraiment. Curieux pays vraiment.

Une nouvelle recette de cuisine d’élu de la région lyonnaise après celles de  Fabienne Levy, Gilles Vesco, Jean-Louis Touraine, Anne-Sophie Condemine, Inès de Lavernée, Gérard Collomb, Thierry Philip, Najat Vallaud-Belkacem, Azouz Begag et Stéphane Guilland, c’est au tour du Président de l’UMP du Rhône et Député-Maire de Caluire Philippe Cochet de me donner sa petite recette. L’homme que nous avons reçu en très agréable convive l’autre jour aux rugissants, nous délivre une recette sucrée en ces temps de Beaujolais Nouveau. Tiens d’ailleurs il parait que Caluire, c’est la plus importante commune UMP de Rhône-Alpes !Si j’étais taquin je dirais ‘que nos concitoyens des grandes villes de la région font preuve de bon sens au moment de choisir leur maire ! Bon appétit avec cette succulente recette de meringue et merci monsieur Cochet de jouer le jeu.

MERINGUE   CUISSON:2h INGREDIENTS:4 blancs d’oeufs                       200g de sucre glace  PREPARATION: Faire chauffer le four à 80° ou th3. Monter les blancs en neige au fouet électrique. Quand les oeufs commencent à être en neige ,ajouter le sucre en pluie en continuant de fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne brillant et lisse. Coucher sur une plaque de cuisson. La mettre à cuire sur une plaque de four pendant environ 2 heures. La meringue doit être sèche et doit cuire doucement à basse

température. Laissez refroidir.

C’est une sacré bataille que s’apprêtent à se livrer les maires, les départements et les régions face à l’Etat central. Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, le gouvernement, incapable de faire gagner dans les urnes ses affiliés, enlève du pouvoir aux élus les plus près des citoyens pour tout décider à Paris. Remarquez, on en est pas ) coup d’essai, Raffarin avait ouvert la voie.

J’en ai eu une illustration ce matin: alors que de petits commerçants de Lyon 7e se plaignaient, en pleine crise, de l’installation d’une enseigne discount à proximité, je n’ai put que répondre que la loi de modernisation sociale du gouvernement dispensait désormais la plupart du temps (jusqu’à un certain périmètre) ce type de surface d’autorisation municipale…vive la démocratie locale où tout est décidé dans la capitale par des gens pas élus et surtout bien loin du terrain….grrr

Plus général encore, c’est la suppression de la taxe professionnelle ( voir par ailleurs le billet d’Hypos), touchée par les collectivités locales. Il est curieux que le gouvernement, auteur de près d’une trentaine d’impôts nouveaux, ne supprimer des prélèvements que dans deux cas, la plupart du temps: pour les plus riches et quand c’est pas lui qui touche le revenu. Je ne sais pas vous mais quand moi j’invite au restaurant, c’est moi qui paye. Sarkozy,lui , quand il réduit les impôts, c’est pas ceux de l’Etat.

Loin d’être un truc technique, ces histoires pourraient signifier une chose très grave: il deviendra moins intéressant d’implanter des entreprises et des commerces dans une commune. Il y aura juste des logements puisque la taxe d’habitation existera encore…bonjour les cités dortoir, bonjour le prix du mètre carré qui va augmenter pour les commerçants et les entreprises. Certains vont y perdre leur lieu de villégiature. Merci Sarko! Autre aspect, les villes devront quémander l’argent de l’Etat pour vivre. Bonjour les pressions politiques et gare aux villes qui voteraient pas à droite. Remarquez, même les maires ump ou nouveau centre ont peur et n’ont pas envie d’être réduits à être de simple bureaux d’enregistrement. Ils ont raison d’en avoir peur, ça risque de plus servir à rien de voter aux municipales si tout est décidé à Paris et plus précisément à Bercy.

Même chose concernent le département. J’étais hier au congrès de l’assemblée des départements de France. Le gouvernement veut remplacer le conseiller général et le conseiller général par un bidule hybride qui correspond à rien: le conseiller territorial. Mieux payé, il aura surtout à couvrir un territoire plus vaste…bref il n’y aura que les professionnels de la politique qui pourront s’y présenter. Et puis, les rmistes, les mères de familles en difficulté, les responsables de colléges n’auront plus qu’un interlocuteur très lointain. Enfin, prévue en théorie pour limiter le nombre d’élus, la réforme aura dans certains départements comme conséquence au contraire d’en augmenter le nombre.En Midi-Pyrénée il y a aura 111% d’élus en plus avec le nouveau systéme...il est bizarre ce Sarko. C’est ce que pensent une bonne partie des conseillers généraux, de gauche comme de droite.