• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

2009 septembre | romainblachier.fr – Part 2

« Je suis ici par la volonté d’un homme, par l’acharnement d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française »…

Un aigle d’argent s’est posé hier au tribunal. L’ancien premier ministre Dominique Galouzeau De Villepin dans une des déclarations solennelles dont il a le secret, s’apprête à affronter ses juges dans le cadre de l’affaire Clearstream, subir les attaques des spadassins de Nicolas Sarkozy et surtout faire face au fait d’avoir contre lui dans un procès rien de moins qu’un justiciable placé au-dessus des autres, ayant rang hiérarchique sur les magistrats qui vont décider de son sort: le Président de la République.

Je n’ai jamais eu vraiment de grosse sympathie pour Dominique De Villepin: Il s’agit d’une continuation certes avec de l’allure, d’un Jacques Chirac, populaire de nos jours mais dont les deux mandats à L’Elysée furent calamiteux. Si aujourd’hui certains voudraient repeindre l’aigle d’argent en gaulliste social, il convient de se rappeler que l’une des réformes les plus marquantes et heureusement ratées de son séjour à Matignon fut une mesure pour précariser les jeunes dans l’emploi, le CPE. C’est aussi sous De Villepin que la progressivité et la justice en matière d’impôt sur le revenu fut gravement affectée, qu’il nous fit connaitre des émeutes en banlieue avec un certain Nicolas Sarkozy comme ministre de l’intérieur, qu’il fut courageux mais peu adroit dans ses relations avec les USA, qu’il eu une politique européenne peu ambitieuse etc…mais il s’agit aussi et surtout d’un justiciable soumis ici à une basse vengeance politique.

C’est tout un pan médiocre de Sarkozy qui ressort en l’espèce. En se maintenant partie civile, le président de la République démontre une petitesse d’esprit dans la vengeance qui en dit long sur certaines facettes du personnage. Disposant de larges pouvoirs, ayant un lien hiérarchique et d’influence sur la magistrature, le président fausse le processus du procès. Les villepinistes à l’image du député UMP François Goulard mais aussi François Hollande, Elisabeth Guigou , Laurent Fabius, Noel Mamére et d’autres ont dénoncé l’acharnement pour des raisons personnelles du chef de l’Etat. Qu’il se retire et la vérité pourra tout de même être recherchée, les zones d’ombre éclaircies.Ce serait tout bénéfice pour la justice et sans doute aussi pour le Président lui-même…parce que derrière le théâtre de l’ancien Premier Ministre, il y a fort peu de chances d’une condamnation, ce qui permettrait à l’aigle d’argent de reprendre son envol, toutes serres dehors…

Des gens du 7e arrondissement, des mamans, des fans de jazz,  des gays, des anciens potes de collège, des parisiens, des noirs, des gens de gauche, des bretons, des anciennes chéries, des gros, des fonctionnaires, des yeux verts, des camerounais, des anciens de Lyon 3, des gens de droite, des fans de foot, des commerçants, des anciens coups d’un soir ou d’un peu plus, des brancardiers, des végétariens, des chrétiens, des asiatiques, des boites de marketing, des roux,des copains de l’UNEF, des dingues, des journaux, des députés, des blonds,  des journalistes, des rebeux, des maigres, des militants du MJS, des pas rencontrés dans la vraie vie, des amis de longue date, des copains de militance, des gabonais, des fondations, des universitaires, des candidats malheureux aux municipales, des tchéques, des fédéralistes européens, des gauchos, des frigides, des potes de soirées, des grecs, des commerçants, des rouquines, des webmestres, des échecs, un chasseur,des anciens de l’UNI, des écrivains, des roumaines, des plombiers pas polonais,  des feujs, des bretons, des centristes, des buveurs de bière,un directeur de prison, des adjoints aux Maire, des brunes, des boites de nuit, des anciens de l’IEP Lyon, des rugbymans et des rugbywomans, des gens sous pseudo, des belles, des queutards,  des entrepreneurs, des rappeurs, des présidents de région, des fakes, des fondus de course de voiture, des expatriés,

un ou deux théâtreux, des joueurs de cricket, des programmateurs, des maires, des blogueurs, des consultants, des polémistes, des blondes, des musulmans, des gens de l’opposition municipale, des producteurs de concert, des types bossant dans l’éducation populaire, des gens en qui j’ai pas confiance, des vieux amis, des éditeurs, mon élue centrale, des bruns,des gens du bureau national du PS, des fans de Johnny,des élus UMP, des vendeurs, des anciens de Lyon 2, des fafs,des chaudasses, des couturiers, des moches, des faluchés, des beaux, des célibataires, des collaborateurs de la ville, un québécois, des modasses, des métalleux, des traitres, des filles qui m’ont mis à poil , des filles qui ont voulu le faire, des propriétaires de chat, des filles qui ont rompu avec moi, des latinos et latinas, ma soeur, des sites marchands, des potes du quartier, des collègues, des chargés de com’, des assistants parlementaires, des amateurs de salsa, des branchouilles, des grands-mères, des jeunes UMP, des socialistes, des grenoblois, des yeux bleus, des directeurs et/ou chefs de cabinet, des étudiants, des types qui jouent à World of Warcraft,  mon pasteur, des médecins, des mariés, des ouvriers, des pères, des profs,des anciens ministres, des grands espoirs de la com’ et leurs versions confirmées, des libanais, et j’en oublie…

bref tout ça forme la communauté de mes « amis Facebook ». Ca faisait quelques temps que je pensait les réunir.Margaret Bonnefoy, une copine du 7e très investie dans les associations, est devenue ma 700e « amie » dans ce réseau social. Pour fêter ce chiffre magique comme l’arrondissement s’y rapportant, j’organise une petite fête pour rassembler un peu tout ça. Vous serez prévenus, via Facebook bien évidemment, messieurs dames les concernés!

13h44 Bon ce matin j’ai quand même un peu produit hein! Y’a ce billet ci-dessous sur l’europhobe Pierre Lellouche! Et puis ce matin je ne pouvais être là, je voulais aller faire un tour au temple, ça . Pas pu y aller quand même et faire coucou à mon pasteur, dommage. Un jour j’y arriverait, un jour! Du coup je reprend le live qu’a ce moment. Celui d’aller déjeuner avec mes collègues diront les esprits mal tournés. Dieu sait qu’il y en a parmi les lecteurs de ce bog. L’ambiance est calme et sereine. Certains sont là depuis tôt ce matin et les participants ont eu la surprise de voir un homme bas de poitrine comme le disait  Obélix, de rose polo vêtu se promener en demandant les prénoms du « petit personnel »tel un godelureau en recherche d’une accorte servante. Comme je suis urbain, je met un lien vers son aventure.Stéphane Guilland, quand à lui, salue la baisse de la TVA, permise notamment par le vote du député de notre circonscription commune, le député socialiste Jean-Louis Touraine .

16h12: Bravo à Fatima, qui nous a consacré, à moi et à mes amis blogueurs un magnifique billet sur notre couverture du forum. Très drôle et frais à lire. On clique là pour voir. Bon est-ce que j’ai des forums ou des trucs à raconter ce jour ? pas trop grand chose. Il faut dire que nous avons eu du mal à nous alimenter.

Nous avons d’abord fait une premiére tentative chez Carlino. Je ne suis pas fan de la désagréable pizzéria située à proximité de la mairie centrale. Je préfère largement ce bon vieux Tavola, dans le 7e évidemment, qui fait des pizzas plus comestibles et avec un accueil plus chaleureux. Sans parler des autres pizzerias de mon arrondissement, superbes. Après nous avoir demandé d’attendre dehors pour qu’une table se libère et avoir reçu 34 litres d’eau sur la gueule, le patron nous demande de partir…sympa Carlino. A éviter à l’avenir.

Du coup nous nous sommes réfugiés au Nord, suite aux insistances d’Erick. Bourgeoise pioche, très Bocusienne mais bonne pioche puisque nous passons un bon moment, hélas qui nous fait manquer les derniers forums et revenir un peu trop tardivement. Grrr. Déjà les câbles se replient dans la salle et nos gaules doivent faire de même. Peut-t-on parler de live-blogging? Bah non mais on s’est bien marré, on a rencontré plein de monde et on a vu plein de beaux débats enrichissants. Sympa non ?

J’ai été très inquiet de la nomination de Pierre Lellouche comme secrétaire d’Etat aux affaires européennes. Il me semble d’une part que le rêve européen mérite un ministère de plein exercice et que d’autre part, l’homme actuellement aux commandes de la question,est un atlantiste forcené, n’ayant pas la fibre pour une Europe politique, préférant lui substituer une simple alliance occidentale uniquement économique et militaire.

Il est vrai que monsieur Lellouche est plus connu pour son soutien aux USA qu’à une Union Européenne politique. Certes on peut aimer les Etats-Unis et être un pro-européen convaincu. C’est mon cas. On peut aussi, avec la charge d’un dossier, se prendre de passion pour le sujet, voir ses convictions évoluer. Mais force est de constater que l’ex-député de Paris a fait un choix très tranché. Plutôt que de combiner son option pro-américaine et son soutien à Israel à une passion européenne, c’est à l’Europe des nations, dans un mélange de gaullisme et des aspects les plus négatifs des idées néo-conservatrices que nous invite Pierre Lellouche.

Ainsi dans l’atelier d’hier après-midi du forum de Libération, consacré à la gouvernance de l’Union Européenne à 27, celui-ci a affirmé son souhait de ne pas voir survenir une Europe fédérale. Ni maintenant, ni jamais!  C’est la vision d’un regroupement d’intérèt nationaux qui fut défendue, la France inscrite dans une sorte d’union distendue, dans une vision dépassée et aux idées des fondations conservatrices américaines les plus dures qu’il fréquente, de la faveur de la seule puissance US.  En maintenant les nations de façon intégrale, un jour nous auront à nouveau la guerre, une peine de mort pour des millions d’européens. Pierre Lellouche est une bien mauvaise nouvelle pour les pro-européens de tous bords. On aurait aimé le voir face à Cohn-Bendit, à Jean Besson, voire un degré en-dessous hélas dans le fédéralisme, un Barnier, pour faire vivre le souffle européen dans la salle.

Après deux jours passés dans le saint des saints, l’hôtel de ville de Lyon, à côtoyer des personnalités internationales et un ex-dictateur, nous avons décidé de passer à l’action. Rendez-vous à 15h30 dans le bureau du maire de Lyon, Gérard Collomb, pour un pu-putch UMP-Modem-PS. Une alliance contre-nature qui témoigne que l’on peut être adversaire et néanmoins amis, voire alliés de circonstance

dans la vie.

Gérard Collomb nous reçoit en bras de chemise. On le sent un peu fatigué. Il faut dire que deux jours de salamalecs, de réceptions, de rencontres, de dialogues, parfois entre deux portes, vous épuiserait même un blogueur fainéant. C’est

dire !

Nous l’informons, sans préavis, de notre prise de pouvoir pour 30 minutes. Et sa destitution, in petto. Il prend la chose avec le sourire, mais on le sens un rien tendu. D’autant que l’un des blogueurs, aristo revendiqué, préempte d’office un fauteuil en forme de trône. Et s’il décidait de se venger des martyrs de la

révolution lyonnaise ?

Nous lui annonçons de façon radicale nos dix premières mesures. Applicables sans concession. Sans négociations. Les commentaires entre guillemets sont de Gérard

Collomb. Nous ne mentionnerons donc pas le « sic » de circonstance !

Lire la Suite

Pas pu couvrir ce matin le forum, diverses activités pro, politiques et un enterrement émouvant.

Petit retour et déjeuner avec les autres blogueurs au zinc zinc. Là nous avons croisé M.Mathiolon, président de la chambre de commerce de Lyon.

L’homme était accompagné de…qui ça au fait? La personne est cachée derrière le jambon. Celui ou celle qui devine gagne une paire de saucissons.

Edit: ça y est la réponse a été trouvée. C’est Nora Berra, secrétaire d’Etat aux Ainés qui déjeunait avec notre pourtant encore fringant président de la chambre de commerce. A-t-on parlé régionales alors que certains a droite pointent les contestations autour du chef de la CCI et qu’il serait courtisé par différentes liste? Ou les deux convives ont-ils dit des cochonneries, pardon des cochonailles à l’image de ce superbe jambon ?

Martine Aubry est-elle complètement passée à côté de la plaque dans ce forum de Libération ? Il y a sa venue annulée sans prendre la peine de rappeler Joffrin, rédac chef du journal,ce qui a braqué ce dernier. Celui-ci s’en est d’ailleurs ouvert à Bayrou et Hollande hier à la tribune, ouverture d’autant moins confidentielle que les micros étaient ouverts…puis Joffrin s’est répandu en allusion tout au long du débat qui suivit sur « ceux qui viennent ceux qui viennent pas ». Il est vrai qu’opposer en remplacant Bartolone à Cohn-Bendit, ce n’est pas un service qu’a rendu la Premiére Secrétaire à son parti.  Martine Aubry, à qui il est souvent reproché de ne jamais se déplacer ailleurs qu’à Paris ou Lille, a encore une fois confirmé ses détracteurs dans leurs impressions. Au point que la Maire de Lille va devoir se racheter en organisant un to de France…

Autre horion pour la Premiére Secrétaire du PS: les mamours entre Hollande et Bayrou hier. En discutant de façon convaincante et constructive, l’ex-numéro un du parti à la rose et le leader centriste ont laissé la Premiére Secrétaire un rang en arriére et crispée sur ses principes.


Bon, une chose est sûre, cette première journée de BibéLyon aura été marquée par les absents. S’ils ont toujours tort, c’est bien

connu, on est en droit de se demander où ils sont passés ?

Martine Aubry, honneur aux femmes, les ministres Hervé Novelli et Benoit Apparu, Lech Walesa. Et peut-être d’autres moins célèbres donc,

excuses bien plates, mais ils nous auront échappé.

Tout ce petit monde a décidé, après avoir dit oui, de dire non. Ou de ne rien dire comme Martine Aubry (c’est Laurent Joffrin qui a cafté !). Bref, c’était un peu bordel à hôtel de ville. Pauvres organisateurs, obligés de suppléer aux absents, de résister aux pressions de ceux qui auraient bien aimé, de ceux qui voulaient, de

ceux qui se voyaient un destin de tribune et des autres.

Heureusement, le temps fort de l’après-midi a été respecté. Pile poil. Bayrou et Hollande étaient là, quasiment main dans la main. Y’avait d’lamour sous la tente, j’vous l’dit ! Même Gérard Collomb a failli en verser

une petite larme.

Pensez-donc, sa stratégie à lui qu’il a de mélanger rose-rouge-vert-orange (ce qui en l’occurrence donne une couleur indéfinissable et néanmoins contrastée) se trouve quasi validée par les orateurs. Larme de crocodile voyant un mouton dans sa baignoire d’Azouz Bégag, à qui ne devrait pas échapper la tête de liste orange aux régionales, rictus écolo d’Etienne Tête qui se demande si demain…,

espoir d’une carrière pour les autres qui piétinent devant les grilles.

Bon, l’amour, c’est bien beau, mais ils étaient où ceux qui n’étaient pas là ? Ensemble ? Peut-être, mais où bon Dieu ?  Fée clochette, en bonne mère de famille, suggère qu’ils ont été terrassés par la grippe H1N1. Ce qui pourrait expliquer que Martine n’ait pu téléphoner, totalement aphone, au fond de son lit. Ou qu’Apparu n’ait pas respecté jusqu’à son nom. Mais pas crédible. Ils ont droit au vaccin, eux ! Ils sont stratégiques

pour le pays, eux !

Ils ont peut-être cru que le Forum se déroulait à Paris ? Pourquoi pas, la “province”, c’est difficile et ça doit être sale. On a tous en tête cette ministre qui avait campé place Bellecour bottes au pied tout un mois. Et puis être réveillé au chant du coq dans sa chambre de la Tour Rose, c’est

d’un déplacé ! Même si le rose, ça convient bien au teint !

Et s’ils étaient tout simplement en train de compter leurs adhérents ? En effet, le PS vient de radier 48 000 adhérents inactifs ce qui a bien dû occuper Martine. Et l’UMP serait effarée du nombre qu’il lui faudrait passer au broyeur. Mais tout ceci n’explique pas l’absence de Walesa, seule star du tableau. Peut-être s’est-il égaré à l’AKGB pour un temps d’Ostlagie

et une vodka fédérative ?

Vous avez une piste de réponse ? Merci d’écrire à la rédaction de BibéLyon…

Retrouvez nos papiers en live blogging sur

www.rouxdebezieux.org

http://trublyonnevoitlavieenrouge.blogspot.com
http://sguilland.over-blog.com/
/wp-content/uploads/images//

2009 septembre | romainblachier.fr – Part 2

« Je suis ici par la volonté d’un homme, par l’acharnement d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française »…

Un aigle d’argent s’est posé hier au tribunal. L’ancien premier ministre Dominique Galouzeau De Villepin dans une des déclarations solennelles dont il a le secret, s’apprête à affronter ses juges dans le cadre de l’affaire Clearstream, subir les attaques des spadassins de Nicolas Sarkozy et surtout faire face au fait d’avoir contre lui dans un procès rien de moins qu’un justiciable placé au-dessus des autres, ayant rang hiérarchique sur les magistrats qui vont décider de son sort: le Président de la République.

Je n’ai jamais eu vraiment de grosse sympathie pour Dominique De Villepin: Il s’agit d’une continuation certes avec de l’allure, d’un Jacques Chirac, populaire de nos jours mais dont les deux mandats à L’Elysée furent calamiteux. Si aujourd’hui certains voudraient repeindre l’aigle d’argent en gaulliste social, il convient de se rappeler que l’une des réformes les plus marquantes et heureusement ratées de son séjour à Matignon fut une mesure pour précariser les jeunes dans l’emploi, le CPE. C’est aussi sous De Villepin que la progressivité et la justice en matière d’impôt sur le revenu fut gravement affectée, qu’il nous fit connaitre des émeutes en banlieue avec un certain Nicolas Sarkozy comme ministre de l’intérieur, qu’il fut courageux mais peu adroit dans ses relations avec les USA, qu’il eu une politique européenne peu ambitieuse etc…mais il s’agit aussi et surtout d’un justiciable soumis ici à une basse vengeance politique.

C’est tout un pan médiocre de Sarkozy qui ressort en l’espèce. En se maintenant partie civile, le président de la République démontre une petitesse d’esprit dans la vengeance qui en dit long sur certaines facettes du personnage. Disposant de larges pouvoirs, ayant un lien hiérarchique et d’influence sur la magistrature, le président fausse le processus du procès. Les villepinistes à l’image du député UMP François Goulard mais aussi François Hollande, Elisabeth Guigou , Laurent Fabius, Noel Mamére et d’autres ont dénoncé l’acharnement pour des raisons personnelles du chef de l’Etat. Qu’il se retire et la vérité pourra tout de même être recherchée, les zones d’ombre éclaircies.Ce serait tout bénéfice pour la justice et sans doute aussi pour le Président lui-même…parce que derrière le théâtre de l’ancien Premier Ministre, il y a fort peu de chances d’une condamnation, ce qui permettrait à l’aigle d’argent de reprendre son envol, toutes serres dehors…

Des gens du 7e arrondissement, des mamans, des fans de jazz,  des gays, des anciens potes de collège, des parisiens, des noirs, des gens de gauche, des bretons, des anciennes chéries, des gros, des fonctionnaires, des yeux verts, des camerounais, des anciens de Lyon 3, des gens de droite, des fans de foot, des commerçants, des anciens coups d’un soir ou d’un peu plus, des brancardiers, des végétariens, des chrétiens, des asiatiques, des boites de marketing, des roux,des copains de l’UNEF, des dingues, des journaux, des députés, des blonds,  des journalistes, des rebeux, des maigres, des militants du MJS, des pas rencontrés dans la vraie vie, des amis de longue date, des copains de militance, des gabonais, des fondations, des universitaires, des candidats malheureux aux municipales, des tchéques, des fédéralistes européens, des gauchos, des frigides, des potes de soirées, des grecs, des commerçants, des rouquines, des webmestres, des échecs, un chasseur,des anciens de l’UNI, des écrivains, des roumaines, des plombiers pas polonais,  des feujs, des bretons, des centristes, des buveurs de bière,un directeur de prison, des adjoints aux Maire, des brunes, des boites de nuit, des anciens de l’IEP Lyon, des rugbymans et des rugbywomans, des gens sous pseudo, des belles, des queutards,  des entrepreneurs, des rappeurs, des présidents de région, des fakes, des fondus de course de voiture, des expatriés,

un ou deux théâtreux, des joueurs de cricket, des programmateurs, des maires, des blogueurs, des consultants, des polémistes, des blondes, des musulmans, des gens de l’opposition municipale, des producteurs de concert, des types bossant dans l’éducation populaire, des gens en qui j’ai pas confiance, des vieux amis, des éditeurs, mon élue centrale, des bruns,des gens du bureau national du PS, des fans de Johnny,des élus UMP, des vendeurs, des anciens de Lyon 2, des fafs,des chaudasses, des couturiers, des moches, des faluchés, des beaux, des célibataires, des collaborateurs de la ville, un québécois, des modasses, des métalleux, des traitres, des filles qui m’ont mis à poil , des filles qui ont voulu le faire, des propriétaires de chat, des filles qui ont rompu avec moi, des latinos et latinas, ma soeur, des sites marchands, des potes du quartier, des collègues, des chargés de com’, des assistants parlementaires, des amateurs de salsa, des branchouilles, des grands-mères, des jeunes UMP, des socialistes, des grenoblois, des yeux bleus, des directeurs et/ou chefs de cabinet, des étudiants, des types qui jouent à World of Warcraft,  mon pasteur, des médecins, des mariés, des ouvriers, des pères, des profs,des anciens ministres, des grands espoirs de la com’ et leurs versions confirmées, des libanais, et j’en oublie…

bref tout ça forme la communauté de mes « amis Facebook ». Ca faisait quelques temps que je pensait les réunir.Margaret Bonnefoy, une copine du 7e très investie dans les associations, est devenue ma 700e « amie » dans ce réseau social. Pour fêter ce chiffre magique comme l’arrondissement s’y rapportant, j’organise une petite fête pour rassembler un peu tout ça. Vous serez prévenus, via Facebook bien évidemment, messieurs dames les concernés!

13h44 Bon ce matin j’ai quand même un peu produit hein! Y’a ce billet ci-dessous sur l’europhobe Pierre Lellouche! Et puis ce matin je ne pouvais être là, je voulais aller faire un tour au temple, ça . Pas pu y aller quand même et faire coucou à mon pasteur, dommage. Un jour j’y arriverait, un jour! Du coup je reprend le live qu’a ce moment. Celui d’aller déjeuner avec mes collègues diront les esprits mal tournés. Dieu sait qu’il y en a parmi les lecteurs de ce bog. L’ambiance est calme et sereine. Certains sont là depuis tôt ce matin et les participants ont eu la surprise de voir un homme bas de poitrine comme le disait  Obélix, de rose polo vêtu se promener en demandant les prénoms du « petit personnel »tel un godelureau en recherche d’une accorte servante. Comme je suis urbain, je met un lien vers son aventure.Stéphane Guilland, quand à lui, salue la baisse de la TVA, permise notamment par le vote du député de notre circonscription commune, le député socialiste Jean-Louis Touraine .

16h12: Bravo à Fatima, qui nous a consacré, à moi et à mes amis blogueurs un magnifique billet sur notre couverture du forum. Très drôle et frais à lire. On clique là pour voir. Bon est-ce que j’ai des forums ou des trucs à raconter ce jour ? pas trop grand chose. Il faut dire que nous avons eu du mal à nous alimenter.

Nous avons d’abord fait une premiére tentative chez Carlino. Je ne suis pas fan de la désagréable pizzéria située à proximité de la mairie centrale. Je préfère largement ce bon vieux Tavola, dans le 7e évidemment, qui fait des pizzas plus comestibles et avec un accueil plus chaleureux. Sans parler des autres pizzerias de mon arrondissement, superbes. Après nous avoir demandé d’attendre dehors pour qu’une table se libère et avoir reçu 34 litres d’eau sur la gueule, le patron nous demande de partir…sympa Carlino. A éviter à l’avenir.

Du coup nous nous sommes réfugiés au Nord, suite aux insistances d’Erick. Bourgeoise pioche, très Bocusienne mais bonne pioche puisque nous passons un bon moment, hélas qui nous fait manquer les derniers forums et revenir un peu trop tardivement. Grrr. Déjà les câbles se replient dans la salle et nos gaules doivent faire de même. Peut-t-on parler de live-blogging? Bah non mais on s’est bien marré, on a rencontré plein de monde et on a vu plein de beaux débats enrichissants. Sympa non ?

J’ai été très inquiet de la nomination de Pierre Lellouche comme secrétaire d’Etat aux affaires européennes. Il me semble d’une part que le rêve européen mérite un ministère de plein exercice et que d’autre part, l’homme actuellement aux commandes de la question,est un atlantiste forcené, n’ayant pas la fibre pour une Europe politique, préférant lui substituer une simple alliance occidentale uniquement économique et militaire.

Il est vrai que monsieur Lellouche est plus connu pour son soutien aux USA qu’à une Union Européenne politique. Certes on peut aimer les Etats-Unis et être un pro-européen convaincu. C’est mon cas. On peut aussi, avec la charge d’un dossier, se prendre de passion pour le sujet, voir ses convictions évoluer. Mais force est de constater que l’ex-député de Paris a fait un choix très tranché. Plutôt que de combiner son option pro-américaine et son soutien à Israel à une passion européenne, c’est à l’Europe des nations, dans un mélange de gaullisme et des aspects les plus négatifs des idées néo-conservatrices que nous invite Pierre Lellouche.

Ainsi dans l’atelier d’hier après-midi du forum de Libération, consacré à la gouvernance de l’Union Européenne à 27, celui-ci a affirmé son souhait de ne pas voir survenir une Europe fédérale. Ni maintenant, ni jamais!  C’est la vision d’un regroupement d’intérèt nationaux qui fut défendue, la France inscrite dans une sorte d’union distendue, dans une vision dépassée et aux idées des fondations conservatrices américaines les plus dures qu’il fréquente, de la faveur de la seule puissance US.  En maintenant les nations de façon intégrale, un jour nous auront à nouveau la guerre, une peine de mort pour des millions d’européens. Pierre Lellouche est une bien mauvaise nouvelle pour les pro-européens de tous bords. On aurait aimé le voir face à Cohn-Bendit, à Jean Besson, voire un degré en-dessous hélas dans le fédéralisme, un Barnier, pour faire vivre le souffle européen dans la salle.

Après deux jours passés dans le saint des saints, l’hôtel de ville de Lyon, à côtoyer des personnalités internationales et un ex-dictateur, nous avons décidé de passer à l’action. Rendez-vous à 15h30 dans le bureau du maire de Lyon, Gérard Collomb, pour un pu-putch UMP-Modem-PS. Une alliance contre-nature qui témoigne que l’on peut être adversaire et néanmoins amis, voire alliés de circonstance

dans la vie.

Gérard Collomb nous reçoit en bras de chemise. On le sent un peu fatigué. Il faut dire que deux jours de salamalecs, de réceptions, de rencontres, de dialogues, parfois entre deux portes, vous épuiserait même un blogueur fainéant. C’est

dire !

Nous l’informons, sans préavis, de notre prise de pouvoir pour 30 minutes. Et sa destitution, in petto. Il prend la chose avec le sourire, mais on le sens un rien tendu. D’autant que l’un des blogueurs, aristo revendiqué, préempte d’office un fauteuil en forme de trône. Et s’il décidait de se venger des martyrs de la

révolution lyonnaise ?

Nous lui annonçons de façon radicale nos dix premières mesures. Applicables sans concession. Sans négociations. Les commentaires entre guillemets sont de Gérard

Collomb. Nous ne mentionnerons donc pas le « sic » de circonstance !

Lire la Suite

Pas pu couvrir ce matin le forum, diverses activités pro, politiques et un enterrement émouvant.

Petit retour et déjeuner avec les autres blogueurs au zinc zinc. Là nous avons croisé M.Mathiolon, président de la chambre de commerce de Lyon.

L’homme était accompagné de…qui ça au fait? La personne est cachée derrière le jambon. Celui ou celle qui devine gagne une paire de saucissons.

Edit: ça y est la réponse a été trouvée. C’est Nora Berra, secrétaire d’Etat aux Ainés qui déjeunait avec notre pourtant encore fringant président de la chambre de commerce. A-t-on parlé régionales alors que certains a droite pointent les contestations autour du chef de la CCI et qu’il serait courtisé par différentes liste? Ou les deux convives ont-ils dit des cochonneries, pardon des cochonailles à l’image de ce superbe jambon ?

Martine Aubry est-elle complètement passée à côté de la plaque dans ce forum de Libération ? Il y a sa venue annulée sans prendre la peine de rappeler Joffrin, rédac chef du journal,ce qui a braqué ce dernier. Celui-ci s’en est d’ailleurs ouvert à Bayrou et Hollande hier à la tribune, ouverture d’autant moins confidentielle que les micros étaient ouverts…puis Joffrin s’est répandu en allusion tout au long du débat qui suivit sur « ceux qui viennent ceux qui viennent pas ». Il est vrai qu’opposer en remplacant Bartolone à Cohn-Bendit, ce n’est pas un service qu’a rendu la Premiére Secrétaire à son parti.  Martine Aubry, à qui il est souvent reproché de ne jamais se déplacer ailleurs qu’à Paris ou Lille, a encore une fois confirmé ses détracteurs dans leurs impressions. Au point que la Maire de Lille va devoir se racheter en organisant un to de France…

Autre horion pour la Premiére Secrétaire du PS: les mamours entre Hollande et Bayrou hier. En discutant de façon convaincante et constructive, l’ex-numéro un du parti à la rose et le leader centriste ont laissé la Premiére Secrétaire un rang en arriére et crispée sur ses principes.


Bon, une chose est sûre, cette première journée de BibéLyon aura été marquée par les absents. S’ils ont toujours tort, c’est bien

connu, on est en droit de se demander où ils sont passés ?

Martine Aubry, honneur aux femmes, les ministres Hervé Novelli et Benoit Apparu, Lech Walesa. Et peut-être d’autres moins célèbres donc,

excuses bien plates, mais ils nous auront échappé.

Tout ce petit monde a décidé, après avoir dit oui, de dire non. Ou de ne rien dire comme Martine Aubry (c’est Laurent Joffrin qui a cafté !). Bref, c’était un peu bordel à hôtel de ville. Pauvres organisateurs, obligés de suppléer aux absents, de résister aux pressions de ceux qui auraient bien aimé, de ceux qui voulaient, de

ceux qui se voyaient un destin de tribune et des autres.

Heureusement, le temps fort de l’après-midi a été respecté. Pile poil. Bayrou et Hollande étaient là, quasiment main dans la main. Y’avait d’lamour sous la tente, j’vous l’dit ! Même Gérard Collomb a failli en verser

une petite larme.

Pensez-donc, sa stratégie à lui qu’il a de mélanger rose-rouge-vert-orange (ce qui en l’occurrence donne une couleur indéfinissable et néanmoins contrastée) se trouve quasi validée par les orateurs. Larme de crocodile voyant un mouton dans sa baignoire d’Azouz Bégag, à qui ne devrait pas échapper la tête de liste orange aux régionales, rictus écolo d’Etienne Tête qui se demande si demain…,

espoir d’une carrière pour les autres qui piétinent devant les grilles.

Bon, l’amour, c’est bien beau, mais ils étaient où ceux qui n’étaient pas là ? Ensemble ? Peut-être, mais où bon Dieu ?  Fée clochette, en bonne mère de famille, suggère qu’ils ont été terrassés par la grippe H1N1. Ce qui pourrait expliquer que Martine n’ait pu téléphoner, totalement aphone, au fond de son lit. Ou qu’Apparu n’ait pas respecté jusqu’à son nom. Mais pas crédible. Ils ont droit au vaccin, eux ! Ils sont stratégiques

pour le pays, eux !

Ils ont peut-être cru que le Forum se déroulait à Paris ? Pourquoi pas, la “province”, c’est difficile et ça doit être sale. On a tous en tête cette ministre qui avait campé place Bellecour bottes au pied tout un mois. Et puis être réveillé au chant du coq dans sa chambre de la Tour Rose, c’est

d’un déplacé ! Même si le rose, ça convient bien au teint !

Et s’ils étaient tout simplement en train de compter leurs adhérents ? En effet, le PS vient de radier 48 000 adhérents inactifs ce qui a bien dû occuper Martine. Et l’UMP serait effarée du nombre qu’il lui faudrait passer au broyeur. Mais tout ceci n’explique pas l’absence de Walesa, seule star du tableau. Peut-être s’est-il égaré à l’AKGB pour un temps d’Ostlagie

et une vodka fédérative ?

Vous avez une piste de réponse ? Merci d’écrire à la rédaction de BibéLyon…

Retrouvez nos papiers en live blogging sur

www.rouxdebezieux.org

http://trublyonnevoitlavieenrouge.blogspot.com
http://sguilland.over-blog.com/
/wp-content/uploads/images//