• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Mariage Pour Tous | romainblachier.fr

Face aux menaces des extrêmes, La Gauche forte appelle les républicains à s’unir pour l’égalité.

Violences, appel au bain de sang et au coup d’Etat, harcèlement et violences, le mouvement de protestation contre l’égalité des droits entre tous les couples que l’on retrouve sous les dénominations variées de la « Manif pour tous », de « Civitas » et du «Printemps français » est passé de la protestation démocratique, légitime dans un pays de Droit, au harcèlement et à intimidation avec la complicité active ou passive d’une vaste partie de la droite.

Hier divisés, trop de militants de ces différentes nuances du refus du mariage pour tous communient aujourd’hui dans les mêmes actions brutales. C’est une journaliste attendue en gare pour être chahutée, ce sont des élus de gauche comme de droite ayant choisi de soutenir l’égalité entre les couples de même sexe qui sont harcelés au petit matin chez eux devant leurs enfants. Ce sont des brigades d’extrême-droite qui s’en prennent aux forces de l’ordre et attaquent les barrages afin de tenter de marcher sur l’Elysée ou les préfectures. Ce sont des appels au putsch.
Les agressions le week-end passé contre des homosexuels le montrent, cette situation amène à un climat d’homophobie particulièrement lourd.

Face à cela les leaders de l’UMP ne disent rien ou presque. Pire ils accusent le gouvernement de mener la politique sur laquelle il a été élu. Face à des prêtres intégristes en soutane qui prêtent leur concours par des prières sur la voie publique aux actions les plus virulentes on ne dit rien là sur la laïcité, traitée à deux vitesses par la droite.

On peut s’interroger sur la réaction des émules de Patrick Buisson si des imams avaient bloqué des rues pour manifester contre le gouvernement ou avaient conduit une émeute contre une journaliste dans une gare…

La Gauche Forte, si elle respecte le droit à chacun de manifester, condamne les violences, harcèlements et propos de haine entendus et vécus ces derniers jours et le soutien de la droite à ces comportements.

Elle sait aussi que nombre d’électeurs de la droite républicaine sont partisans du mariage pour tous et blessés de voir l’UMP fraterniser avec l’extrême-droite dans les actions coups de poing contre la représentation nationale. La Gauche Forte invite ces citoyens du tribord du cap républicain à rejoindre le gouvernail de la majorité dans ce combat pour l’égalité pour tous.

La Gauche Forte regrette également cette radicalisation de la société française et tiendra ce soir un colloque à ce sujet à l’Assemblée nationale pour travailler sur ce sujet.

La Gauche forte est un collectif de parlementaires, d’élus locaux et de militants défendant les valeurs républicaines, sociales et européennes de la gauche. Elle a récemment porté des propositions sur l’exil fiscal et entend porter avec fierté les valeurs de la gauche dans le soutien à la politique de progrès social responsable du gouvernement.

Alors que le parlement vient il y a quelques heures d’entamer l’examen des amendements, on peut se dire que le débat sur le mariage pour tous promettait d’être rude et il l’est.

Procédures, blocages par milliers, par brassées de l’UMP, propos hallucinants de la droite,  psychanalyse en direct d’Henri Guaino, prières de rues de Civitas (qui, c’est surprenant, est financée par l’argent du contribuable !), foi ramenée aux questions de morale puritaine, on n’échappera à rien pour un débat qui va de toutes façons être adoptée. On perd du temps, un temps précieux pour redresser le pays. Est-ce l’objectif de l’opposition ? On pourrait le croire quand on voit les propos allant jusqu’à la question du sexe du père Noël…

La lecture des amendements, qui vient de commencer, semble le confirmer. Un député de l’opposition a par exemple demandé à ce que les enfants des couples homosexuels prennent le nom de l’Adjoint au Maire qui marierait les parents…

Certes, avant d’être au pouvoir, il fut arrivé à la gauche de faire des montagnes de textes, dans des records parfois. Mais ce ne fut jamais question d’empêcher quelque loi que ce soit qui créait de nouveaux droits à certains sans en enlever à d’autres.

En 1982 la droite, dont le député Fillon, refusait la dépénalisation de l’homosexualité. Elle reconnait aujourd’hui que c’est une erreur

En 1997 elle refusait le PACS. Elle reconnait aujourd’hui que c’est une erreur.

En 2013 elle refuse le mariage pour tous. Demain elle reconnaitra aujourd’hui qu’elle a encore fait une erreur

Aujourd’hui elle fait durer au maximum le débat en parlant de poudre aux yeux. Si il est normal de discuter, il faudrait aussi cesser à l’instar d’un Mariton, d’utiliser tous les procédés pour nous faire perdre du temps.

Entre se plaindre du débat tout en le faisant durer, entre se plaindre que cette question soit débattue au lieu d’autres et le fait d’étirer au maximum la discussion, il faut choisir. Il est ridicule de reprocher à la majorité de se concentrer sur un sujet et de faire trainer les choses sur ce même sujet.

Pour ma part je serais heureux quand cette mesure sera votée. Et qu’on sortira des propos nauséabonds.

Je déteste crier sur les méchants-vilains-médias. D’abord, parce, « les » médias c’est comme « les » politiques: cela n’existe pas. Il y a des gens de droite, des gens de gauche, des gens ailleurs, des indépendants, des dépendants, des compétents en un ou deux mots, des qui les sont moins  etc… la généralisation est toujours synonyme de simplification…J’en avais déjà parlé ici lors d’une conversation avec Samuel Laurent.

D’ailleurs, si nombre de sites d’information ont été équitables entre les deux au niveau couverture de l’événement, force est de constater par contre que le traitement de la manifestation pour l’égalité pour tous par les chaines d’information continue de cette après-midi diffère grandement d’il y a quinze jours où les opposants au projets de loi ont bénéficié d’une couverture continue ou presque de la part de BFMTV et I-Tele, avec diffusion en direct de l’ensemble du cortège et d’une partie de la soirée suivante.

Les images étaient fournies par les organisateurs de la manifestation, à qui les chaines de télé avaient pris soin d’ailleurs de ne pas trop poser de question sur le financement de l’événement. Faut-il, pour qu’on parle de vous à la télé, en tous cas sur BFM et I-Télé, fournir vous-même cameraman, perchistes et images ?

Il n’est pas jusqu’à un monsieur météo d’une de ces chaines qui n’ait d’ailleurs donné quelques petits encouragements dans son bulletin de la veille.

Quand aux débats sur les plateaux de BFMTV, ils n’étaient pas encombrés de contradicteurs ces jours-là: tout le monde invité était contre le projet…Devant la levée de boucliers, la chaîne d’infos avait promis un traitement identique pour les partisans de l’égalité entre tous.

Promesse non  tenue: Il a fallu exactement trois heures après le début de la manifestation  pour qu’une première image ne filtre. Pourtant une édition spéciale était prévue et annoncée depuis 13h45. A cette heure: rien sauf le Vendée Globe. Ceci jusqu’à 17H…

Il fallait plutôt faire la pub de la marque d’assurance dont le bateau a remporté le Vendée Globe (dont la couverture totale aura duré…6 heures). Cela n’empêchait pas un temps le site de la chaine BFMTV de de parler de l’évènement pour dire… que la manif comportait aussi des hétéros. Une évidence dont on serait curieux de voir comment elle a été mesurée…

Quand aux débats promis pour une égalité de traitement avec la couverture de la quinzaine dernière, ils ont été annulés à la dernière minute si l’on en crois les propos de Christine Boutin sur Twitter ou ceux de Dominique Reynié sur Twitter..Ce qui veut dire aussi que contrairement à il y a quinze jours des avis différents étaient invités sur le plateau. Et ce fut le cas dans les personnes interrogées à partir de 17h, heure donc où les chaines d’infos continuent consentirent, après avoir fait du remplissage pendant des heures sur l’arrivée des bâteaux du Vendée Globe, à pencher leurs micros vers le rassemblement. Et je n’ai visiblement pas été le seul à avoir eu cette impression.

Rien de plus normal que d’exposer les différents termes du débat..sauf que cela ne fut pas le cas il y a quinze jours, la parole étant presque uniquement donnée aux opposants.

Il n’est pas interdit de choisir son information mais il y a des règles de traitement de l’information au niveau du CSA.Et règle ou pas règle il n’est pas interdit alors d’assumer une position partisane. Ce que n’assument pas I-Tele comme BFMtv…

Remarquez ne leur jetons pas la pierre à eux seuls: outre le fait qu’il est temps que cette loi soit votée et qu’on passe à autre chose lorsque l’on voit les dérapages de nombre d’opposants (Bachelot comparée à une collabo par ses amis de l’UMP, prêtres et salariés d’églises évoquant la violence, organisations extrémistes venant tenter le coup de poing contre les manifestants pour le mariage pour tous …) l’AFP ne se glorifie pas plus dans son traitement de l’info, parlant de hastag et de Vendée Globe plutôt que la manif… Pourtant un mat de 18 mètres avait été érigé à la Bastille pour couvrir la manif par BFMTV…qui a tout de même dit, soyons honnêtes, par sa journaliste que la mobilisation était une réussite…

Il faut dire que nombreux sont les gens de droite et de gauche agacés par les propos douteux entendus ces derniers jours.

Ce n’est pas un hasard si le nombre de partisans du mariage pour tous a augmenté dans la population ces derniers jours.

Peut-être auraient-ils du mettre madame Florence Cassez en tête de manif pour éviter ce black-out temporaire?

A partir de cette semaine, le projet de loi est examiné. On passera à l’opérationnel. Espérons que nous parviendrons un jour à plus de sérénité sur ce sujet.

En plus de la manifestation nationale de dimanche à Paris à 14h, (hélas bien moins médiatisée que celle opposée à l’égalité des droits entre tous il y a quinze jour), il y a demain samedi 26 janvier à 14h30, Place Bellecour une manifestation pour le mariage ouverte à tous les citoyens de tous bords. Espérons que nos amis opposé au mariages pour tous seront un peu plus sereins sur les réseaux sociaux qu’il y a deux semaines…

Le rassemblement est soutenu par 81 organisations et ouvert à tous les citoyens de tous bords

La campagne lancée contre l’égalité devant le mariage par la hiérarchie catholique procéde plus de l’acte militant visant à imposer ses règles  (que n’aurait-on dit si un Imam avait tenu les propos de Mgr Barbarin sur le parlement et Dieu !) et une certaine lecture de la Bible sur l’ensemble de la société que du témoignage… Mgr Podvin a parlé du totalitarisme de ceux qui contesteraient cette position.  Pas sûr que celui-ci soit du côté des opposants.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, ce jour du 15 août  n’est pas qu’une date fériée synonyme de bouchons sur les route, c’est aussi la fête de la montée de Marie pour les catholiques. Je ne reviendrais pas sur l’aspect théologiquement discutable de l’assomption  je l’ai déjà fait il y a quelques années.

Ce matin dans nombre de paroisses catholiques de France a été lue une prière envoyée par le Cardinal André Vingt-Trois. Glissée au milieu des pensées à différentes causes, se trouve le souhait que le mariage soit réservé aux couples hétérosexuels. Si la formulation au sein de la prière peut avoir l’air discréte, elle n’en est pas moins présente et est revendiquée comme militante par le Cardinal de Lyon, Mgr Barbarin.

Donner un avis sur la société

Il me parait pour ma part normal que le pape et sa structure, puissent, comme d’autres, donner leur avis sur sa vision de la société. Je suis d’ailleurs toujours assez surpris de voir nombre d’acteurs engagés dans la cité se féliciter de prises de positions des catholiques, musulmans, protestants, juifs ect… lorsqu’elles vont dans leur sens et leur dénier tout droit de parole lorsque ces dernières s’opposent à leurs opinions.

Que l’Eglise Catholique ne reconnaisse pas le mariage homosexuel, c’est son droit. Même si l’interdiction de l’homosexualité dans la Bible ne me semble pas si claire que l’on veut bien le dire. Dans un billet précédent je m’étais d’ailleurs intéréssé à la question de l’homosexualité dans la bible.

Une lecture dicutable des textes

Dans 1 Corinthiens 6:9 il dit ainsi « Ne vous égarez pas: ce ne sont pas ceux qui se livrent à l’inconduite sexuelle, à l’adultère, à l’idolâtrie, les hommes qui couchent avec des hommes (la traduction est d’ailleurs contestée, certains affirmant qu’elle ne parle que des gens ayant une inconduite, même si les textes grecs semblent bel et bien évoquer respectivement les partenaires actifs et passifs dans les pratiques homosexuelles masculines selon les notes de traduction de la Nouvelle Bible Segond), les voleurs, les gens avides, les ivrognes, ceux qui s’adonnent aux insultes et à la rapacité qui hériteront du Royaume de Dieu« .

A cette lumière là on comprend que la problématique posée n’est pas tellement l’homosexualité en elle-même mais plutôt ce qui détourne de penser à Dieu, dans les loisirs et la futilité.Et puis le passage est tout aussi redoutable pour le paquet de mauvaises langues que compte le monde politique et l’humain en général !

Le fait que Paul assimilait de façon qui serait scandaleuse aujourd’hui homosexualité et futilité est logique puisqu’il n’y a avait l’époque pas de couples officiellement installés, le rôle de la descendance étant différent et la sexualité homosexuelle se passant sans doute à côté du mariage, dans les loisirs, ces loisirs que les textes Pauliniens comme l’évangile de Jacques n’aimaient pas trop…

Du reste Paul dit au moins à une reprise qu’il n’est pas forcément à suivre à la lettre en matière de sexualité, toujours dans cette même lettre aux Corinthiens citée plus haut, dans le chapitre 7.

D’ailleurs c’est bien dans ce chapitre qu’il nous dit « Je voudrais bien que tous soient comme moi;mais chacun tient de DIeu un don particulier de la grâce, l’un d’une manière, l’autre de l’autre« .N’est-ce pas une autre raison de vouloir l’égalité de tous dans les Eglises? Surtout si la bible nous dit que Dieu s’adresse à tous et à toutes.

Une logique totalitaire de l’Eglise Catholique

Quoi qu’il en soit l’Eglise Catholique est libre d’avoir une autre lecture que celle que je viens de faire. N’en reste pas moins que sa vision pose question c’est quand elle entend imposer, par une campagne, SA morale au parlement et à tous.Le propos de Mgr Barbarin, « Le parlement n’est pas Dieu le pére », est emblématique.

Eut-il été prononcé par un Imam, nous aurions eu droit à une litanie sur la République menacée à longueur de colonnes et de commentaires de lecteurs du Figaro et à des déclarations incendiaire de membres du FN et de l’aile droite de l’UMP.

Si il n’est pas théologiquement injustifié (Oui le parlement n’est pas Dieu, oui le pouvoir terrestre n’est pas le pouvoir divin) il pose un vrai probléme: loin de vouloir limiter son combat à ses croyants (qui ne sont pas tous d’accord avec lui) Barbarin et l’Eglise Catholique en général essaient d’imposer à d’autres citoyens, à tous les citoyens la vision d’une confession. On est pas loin de la vision qu’ont certains mouvements islamistes…vis à vis des chrétiens d’Egypte.

lire aussi l’excellent billet d’Autheuil sur le sujet et celui de Caroline Mécary

Mariage Pour Tous | romainblachier.fr

Face aux menaces des extrêmes, La Gauche forte appelle les républicains à s’unir pour l’égalité.

Violences, appel au bain de sang et au coup d’Etat, harcèlement et violences, le mouvement de protestation contre l’égalité des droits entre tous les couples que l’on retrouve sous les dénominations variées de la « Manif pour tous », de « Civitas » et du «Printemps français » est passé de la protestation démocratique, légitime dans un pays de Droit, au harcèlement et à intimidation avec la complicité active ou passive d’une vaste partie de la droite.

Hier divisés, trop de militants de ces différentes nuances du refus du mariage pour tous communient aujourd’hui dans les mêmes actions brutales. C’est une journaliste attendue en gare pour être chahutée, ce sont des élus de gauche comme de droite ayant choisi de soutenir l’égalité entre les couples de même sexe qui sont harcelés au petit matin chez eux devant leurs enfants. Ce sont des brigades d’extrême-droite qui s’en prennent aux forces de l’ordre et attaquent les barrages afin de tenter de marcher sur l’Elysée ou les préfectures. Ce sont des appels au putsch.
Les agressions le week-end passé contre des homosexuels le montrent, cette situation amène à un climat d’homophobie particulièrement lourd.

Face à cela les leaders de l’UMP ne disent rien ou presque. Pire ils accusent le gouvernement de mener la politique sur laquelle il a été élu. Face à des prêtres intégristes en soutane qui prêtent leur concours par des prières sur la voie publique aux actions les plus virulentes on ne dit rien là sur la laïcité, traitée à deux vitesses par la droite.

On peut s’interroger sur la réaction des émules de Patrick Buisson si des imams avaient bloqué des rues pour manifester contre le gouvernement ou avaient conduit une émeute contre une journaliste dans une gare…

La Gauche Forte, si elle respecte le droit à chacun de manifester, condamne les violences, harcèlements et propos de haine entendus et vécus ces derniers jours et le soutien de la droite à ces comportements.

Elle sait aussi que nombre d’électeurs de la droite républicaine sont partisans du mariage pour tous et blessés de voir l’UMP fraterniser avec l’extrême-droite dans les actions coups de poing contre la représentation nationale. La Gauche Forte invite ces citoyens du tribord du cap républicain à rejoindre le gouvernail de la majorité dans ce combat pour l’égalité pour tous.

La Gauche Forte regrette également cette radicalisation de la société française et tiendra ce soir un colloque à ce sujet à l’Assemblée nationale pour travailler sur ce sujet.

La Gauche forte est un collectif de parlementaires, d’élus locaux et de militants défendant les valeurs républicaines, sociales et européennes de la gauche. Elle a récemment porté des propositions sur l’exil fiscal et entend porter avec fierté les valeurs de la gauche dans le soutien à la politique de progrès social responsable du gouvernement.

Alors que le parlement vient il y a quelques heures d’entamer l’examen des amendements, on peut se dire que le débat sur le mariage pour tous promettait d’être rude et il l’est.

Procédures, blocages par milliers, par brassées de l’UMP, propos hallucinants de la droite,  psychanalyse en direct d’Henri Guaino, prières de rues de Civitas (qui, c’est surprenant, est financée par l’argent du contribuable !), foi ramenée aux questions de morale puritaine, on n’échappera à rien pour un débat qui va de toutes façons être adoptée. On perd du temps, un temps précieux pour redresser le pays. Est-ce l’objectif de l’opposition ? On pourrait le croire quand on voit les propos allant jusqu’à la question du sexe du père Noël…

La lecture des amendements, qui vient de commencer, semble le confirmer. Un député de l’opposition a par exemple demandé à ce que les enfants des couples homosexuels prennent le nom de l’Adjoint au Maire qui marierait les parents…

Certes, avant d’être au pouvoir, il fut arrivé à la gauche de faire des montagnes de textes, dans des records parfois. Mais ce ne fut jamais question d’empêcher quelque loi que ce soit qui créait de nouveaux droits à certains sans en enlever à d’autres.

En 1982 la droite, dont le député Fillon, refusait la dépénalisation de l’homosexualité. Elle reconnait aujourd’hui que c’est une erreur

En 1997 elle refusait le PACS. Elle reconnait aujourd’hui que c’est une erreur.

En 2013 elle refuse le mariage pour tous. Demain elle reconnaitra aujourd’hui qu’elle a encore fait une erreur

Aujourd’hui elle fait durer au maximum le débat en parlant de poudre aux yeux. Si il est normal de discuter, il faudrait aussi cesser à l’instar d’un Mariton, d’utiliser tous les procédés pour nous faire perdre du temps.

Entre se plaindre du débat tout en le faisant durer, entre se plaindre que cette question soit débattue au lieu d’autres et le fait d’étirer au maximum la discussion, il faut choisir. Il est ridicule de reprocher à la majorité de se concentrer sur un sujet et de faire trainer les choses sur ce même sujet.

Pour ma part je serais heureux quand cette mesure sera votée. Et qu’on sortira des propos nauséabonds.

Je déteste crier sur les méchants-vilains-médias. D’abord, parce, « les » médias c’est comme « les » politiques: cela n’existe pas. Il y a des gens de droite, des gens de gauche, des gens ailleurs, des indépendants, des dépendants, des compétents en un ou deux mots, des qui les sont moins  etc… la généralisation est toujours synonyme de simplification…J’en avais déjà parlé ici lors d’une conversation avec Samuel Laurent.

D’ailleurs, si nombre de sites d’information ont été équitables entre les deux au niveau couverture de l’événement, force est de constater par contre que le traitement de la manifestation pour l’égalité pour tous par les chaines d’information continue de cette après-midi diffère grandement d’il y a quinze jours où les opposants au projets de loi ont bénéficié d’une couverture continue ou presque de la part de BFMTV et I-Tele, avec diffusion en direct de l’ensemble du cortège et d’une partie de la soirée suivante.

Les images étaient fournies par les organisateurs de la manifestation, à qui les chaines de télé avaient pris soin d’ailleurs de ne pas trop poser de question sur le financement de l’événement. Faut-il, pour qu’on parle de vous à la télé, en tous cas sur BFM et I-Télé, fournir vous-même cameraman, perchistes et images ?

Il n’est pas jusqu’à un monsieur météo d’une de ces chaines qui n’ait d’ailleurs donné quelques petits encouragements dans son bulletin de la veille.

Quand aux débats sur les plateaux de BFMTV, ils n’étaient pas encombrés de contradicteurs ces jours-là: tout le monde invité était contre le projet…Devant la levée de boucliers, la chaîne d’infos avait promis un traitement identique pour les partisans de l’égalité entre tous.

Promesse non  tenue: Il a fallu exactement trois heures après le début de la manifestation  pour qu’une première image ne filtre. Pourtant une édition spéciale était prévue et annoncée depuis 13h45. A cette heure: rien sauf le Vendée Globe. Ceci jusqu’à 17H…

Il fallait plutôt faire la pub de la marque d’assurance dont le bateau a remporté le Vendée Globe (dont la couverture totale aura duré…6 heures). Cela n’empêchait pas un temps le site de la chaine BFMTV de de parler de l’évènement pour dire… que la manif comportait aussi des hétéros. Une évidence dont on serait curieux de voir comment elle a été mesurée…

Quand aux débats promis pour une égalité de traitement avec la couverture de la quinzaine dernière, ils ont été annulés à la dernière minute si l’on en crois les propos de Christine Boutin sur Twitter ou ceux de Dominique Reynié sur Twitter..Ce qui veut dire aussi que contrairement à il y a quinze jours des avis différents étaient invités sur le plateau. Et ce fut le cas dans les personnes interrogées à partir de 17h, heure donc où les chaines d’infos continuent consentirent, après avoir fait du remplissage pendant des heures sur l’arrivée des bâteaux du Vendée Globe, à pencher leurs micros vers le rassemblement. Et je n’ai visiblement pas été le seul à avoir eu cette impression.

Rien de plus normal que d’exposer les différents termes du débat..sauf que cela ne fut pas le cas il y a quinze jours, la parole étant presque uniquement donnée aux opposants.

Il n’est pas interdit de choisir son information mais il y a des règles de traitement de l’information au niveau du CSA.Et règle ou pas règle il n’est pas interdit alors d’assumer une position partisane. Ce que n’assument pas I-Tele comme BFMtv…

Remarquez ne leur jetons pas la pierre à eux seuls: outre le fait qu’il est temps que cette loi soit votée et qu’on passe à autre chose lorsque l’on voit les dérapages de nombre d’opposants (Bachelot comparée à une collabo par ses amis de l’UMP, prêtres et salariés d’églises évoquant la violence, organisations extrémistes venant tenter le coup de poing contre les manifestants pour le mariage pour tous …) l’AFP ne se glorifie pas plus dans son traitement de l’info, parlant de hastag et de Vendée Globe plutôt que la manif… Pourtant un mat de 18 mètres avait été érigé à la Bastille pour couvrir la manif par BFMTV…qui a tout de même dit, soyons honnêtes, par sa journaliste que la mobilisation était une réussite…

Il faut dire que nombreux sont les gens de droite et de gauche agacés par les propos douteux entendus ces derniers jours.

Ce n’est pas un hasard si le nombre de partisans du mariage pour tous a augmenté dans la population ces derniers jours.

Peut-être auraient-ils du mettre madame Florence Cassez en tête de manif pour éviter ce black-out temporaire?

A partir de cette semaine, le projet de loi est examiné. On passera à l’opérationnel. Espérons que nous parviendrons un jour à plus de sérénité sur ce sujet.

En plus de la manifestation nationale de dimanche à Paris à 14h, (hélas bien moins médiatisée que celle opposée à l’égalité des droits entre tous il y a quinze jour), il y a demain samedi 26 janvier à 14h30, Place Bellecour une manifestation pour le mariage ouverte à tous les citoyens de tous bords. Espérons que nos amis opposé au mariages pour tous seront un peu plus sereins sur les réseaux sociaux qu’il y a deux semaines…

Le rassemblement est soutenu par 81 organisations et ouvert à tous les citoyens de tous bords

La campagne lancée contre l’égalité devant le mariage par la hiérarchie catholique procéde plus de l’acte militant visant à imposer ses règles  (que n’aurait-on dit si un Imam avait tenu les propos de Mgr Barbarin sur le parlement et Dieu !) et une certaine lecture de la Bible sur l’ensemble de la société que du témoignage… Mgr Podvin a parlé du totalitarisme de ceux qui contesteraient cette position.  Pas sûr que celui-ci soit du côté des opposants.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, ce jour du 15 août  n’est pas qu’une date fériée synonyme de bouchons sur les route, c’est aussi la fête de la montée de Marie pour les catholiques. Je ne reviendrais pas sur l’aspect théologiquement discutable de l’assomption  je l’ai déjà fait il y a quelques années.

Ce matin dans nombre de paroisses catholiques de France a été lue une prière envoyée par le Cardinal André Vingt-Trois. Glissée au milieu des pensées à différentes causes, se trouve le souhait que le mariage soit réservé aux couples hétérosexuels. Si la formulation au sein de la prière peut avoir l’air discréte, elle n’en est pas moins présente et est revendiquée comme militante par le Cardinal de Lyon, Mgr Barbarin.

Donner un avis sur la société

Il me parait pour ma part normal que le pape et sa structure, puissent, comme d’autres, donner leur avis sur sa vision de la société. Je suis d’ailleurs toujours assez surpris de voir nombre d’acteurs engagés dans la cité se féliciter de prises de positions des catholiques, musulmans, protestants, juifs ect… lorsqu’elles vont dans leur sens et leur dénier tout droit de parole lorsque ces dernières s’opposent à leurs opinions.

Que l’Eglise Catholique ne reconnaisse pas le mariage homosexuel, c’est son droit. Même si l’interdiction de l’homosexualité dans la Bible ne me semble pas si claire que l’on veut bien le dire. Dans un billet précédent je m’étais d’ailleurs intéréssé à la question de l’homosexualité dans la bible.

Une lecture dicutable des textes

Dans 1 Corinthiens 6:9 il dit ainsi « Ne vous égarez pas: ce ne sont pas ceux qui se livrent à l’inconduite sexuelle, à l’adultère, à l’idolâtrie, les hommes qui couchent avec des hommes (la traduction est d’ailleurs contestée, certains affirmant qu’elle ne parle que des gens ayant une inconduite, même si les textes grecs semblent bel et bien évoquer respectivement les partenaires actifs et passifs dans les pratiques homosexuelles masculines selon les notes de traduction de la Nouvelle Bible Segond), les voleurs, les gens avides, les ivrognes, ceux qui s’adonnent aux insultes et à la rapacité qui hériteront du Royaume de Dieu« .

A cette lumière là on comprend que la problématique posée n’est pas tellement l’homosexualité en elle-même mais plutôt ce qui détourne de penser à Dieu, dans les loisirs et la futilité.Et puis le passage est tout aussi redoutable pour le paquet de mauvaises langues que compte le monde politique et l’humain en général !

Le fait que Paul assimilait de façon qui serait scandaleuse aujourd’hui homosexualité et futilité est logique puisqu’il n’y a avait l’époque pas de couples officiellement installés, le rôle de la descendance étant différent et la sexualité homosexuelle se passant sans doute à côté du mariage, dans les loisirs, ces loisirs que les textes Pauliniens comme l’évangile de Jacques n’aimaient pas trop…

Du reste Paul dit au moins à une reprise qu’il n’est pas forcément à suivre à la lettre en matière de sexualité, toujours dans cette même lettre aux Corinthiens citée plus haut, dans le chapitre 7.

D’ailleurs c’est bien dans ce chapitre qu’il nous dit « Je voudrais bien que tous soient comme moi;mais chacun tient de DIeu un don particulier de la grâce, l’un d’une manière, l’autre de l’autre« .N’est-ce pas une autre raison de vouloir l’égalité de tous dans les Eglises? Surtout si la bible nous dit que Dieu s’adresse à tous et à toutes.

Une logique totalitaire de l’Eglise Catholique

Quoi qu’il en soit l’Eglise Catholique est libre d’avoir une autre lecture que celle que je viens de faire. N’en reste pas moins que sa vision pose question c’est quand elle entend imposer, par une campagne, SA morale au parlement et à tous.Le propos de Mgr Barbarin, « Le parlement n’est pas Dieu le pére », est emblématique.

Eut-il été prononcé par un Imam, nous aurions eu droit à une litanie sur la République menacée à longueur de colonnes et de commentaires de lecteurs du Figaro et à des déclarations incendiaire de membres du FN et de l’aile droite de l’UMP.

Si il n’est pas théologiquement injustifié (Oui le parlement n’est pas Dieu, oui le pouvoir terrestre n’est pas le pouvoir divin) il pose un vrai probléme: loin de vouloir limiter son combat à ses croyants (qui ne sont pas tous d’accord avec lui) Barbarin et l’Eglise Catholique en général essaient d’imposer à d’autres citoyens, à tous les citoyens la vision d’une confession. On est pas loin de la vision qu’ont certains mouvements islamistes…vis à vis des chrétiens d’Egypte.

lire aussi l’excellent billet d’Autheuil sur le sujet et celui de Caroline Mécary