• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

mon édito sur Lyon Mag ‘ Lettre ouverte à Julien de Paris (et Nogent-sur-Marne) ‘ | romainblachier.fr

Cette semaine ma chronique dans Lyon Mag est une lettre ouverte.

Cher Julien,

comme j’aime à le dire, une larme d’émotion dans l’œil  » Lassé de Lyon, Lassé du Monde!Pourtant je viens de découvrir sur le journal 20 minutes ton témoignage.

Il a été visiblement recueilli dans le salon provemploi, à Paris.Un salon qui a un mérite: vouloir montrer que les initiatives, les intelligences, l’énergie, l’envie, les idées, en fait la vie quoi, elle existe aussi dans les territoires d’outre-périphérie. Et il a bien raison cet événement. Mais il a aussi un GROS défaut ce salon : il parle d’un endroit, la province, qui n’existe pas.

Je ne vais pas te refaire dans ma lettre mon speech sur le sujet l’autre jour sur Lyon Mag mais franchement c’est OU la province? Cet endroit qui est toute la France, Paris et ses banlieues exclues.

La province, un concept qui met sur le même plan Lyon et Joué-les-Tours, qui transforme tout en coutumes si typiques avec des chapeaux, des danses, des spécialités locales. Un truc aussi excitant qu’un 13h de Jean-Pierre Pernaut que cet endroit indistinct qui bénéficie de bien moins d’attention que l’Ile-de-France..

Tu fais d’ailleurs, Julien, partie d’un panel de parisiens qui ont tenté la terrible aventure: aller vivre ailleurs qu’à Paris et dans ses environs et qui n’ont pas aimé. C’est le sujet de l’article.

Les autres sont allés en Vendée, à Marseille, Strasbourg, la Vendée. La province c’est tout pareil on vous dit. D’ailleurs chaque matin au chant du coq je m’en vais faire boire mes brebis dans ma ferme de l’avenue Jean Jaurès avant d’aller récolter mes œufs du côté de la Croix-Rousse.

Toi c’est Lyon que tu as choisi. Et sur lequel tu témoigne.

Et tu es reparti. A Nogent sur Marne.

La suite sur le site de Lyon Mag ‘Lettre ouverte à Julien de Paris ( Et Nogent-sur-Marne)’