• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Hollande | romainblachier.fr

Une vidéo affirme que le chef de l’Etat sous-estime le risque d’invasion extra-terrestre

Voici une vidéo  qui se veut très sérieuse : François Hollande sous-estimerait volontairement, malgré le courrier du monsieur qui parle dans cette vidéo, le risque d’invasion extra-terrestre en France. Cette personne, qui se présente comme le dixième lila-avatara  dispose d’ailleurs d’un blog dans lesquels il dit ‘ halte à l’invasion extra-terrestre‘. Là aussi très sérieusement.

La déclaration du Président iranien Rohani est un vrai tournant dans les relations extérieures de l’Iran.

Même si par dogmatisme, Obama a raté l’occasion du dialogue, Le président Iranien vient de faire un pas en direction de relations plus apaisées au niveau international.Juan le dit également,  Hollande n’a pas, lui, raté l’occasion d’une discussion.

Rohani a en suite pris la parole avec un discours pacifique et la reconnaissance de la Shoah, Shoah dont la négation était instrumentalisée politiquement par son prédécesseur. Des déclarations antérieures du ministre des affaires étrangères Javad Zarif avaient déjà porté en ce sens.

A voir la suite mais outre le climat international mais le nouveau dialogue franco-iranien et la nouveau discours de l’Iran pourrait avoir des conséquences également en France, sur des bordures marginales mais réelles de la scène politique. Des marges dont l’influence est grandissante et vont par exemple jusqu’au joueur de l’Equipe de France de Basket Tony Parker.

Cela fait quelques années que les amis de Dieudonné, de Soral et divers groupes mélangeant antisémitisme, complotisme et discours pseudo anti-impérialistes sont soutenus voir financés par l’Iran de Mahmoud Ahmadinejad.Le précédent président iranien niait la Shoah, organisait des concours de dessins antisémites, parlait de rayer Israël de la carte…

Nombreux sont ceux dans la mouvance Dieudonné/Soral qui venaient chercher édification intellectuelle, financière et autre çà Téhéran  comme certains allaient à une autre époque en URSS. Une douteuse alliance électorale autour d’une liste « antisioniste » avait même été constituée avec l’aide de fonds Iraniens de l’aveu d’un des leaders de cette mouvance, Alain Soral.

Avec le dialogue renoué, avec la nouvelle attitude de dialogue de la France et l’Iran, une mauvaise passe pourrait se profiler pour ces groupes, pas si nombreux mais actifs et plus influents qu’on pourrait le penser.

Et une bonne pour la démocratie et la paix dans le monde si Rohani joint les paroles aux actes.

Un gros hoax, un énorme mensonge qui tourne depuis la fin de l’été 2012 sur le web se présente sous la forme d’un billet dénommé

« Hollande songerait à taxer les propriétaires après le remboursement de leur emprunt ».

L’article, qui pratique allégrement la désinformation, est encore diffusé un peu partout à l’heure où j’écris ces lignes.

Il a été posté au départ sur les sites de la droite radicale et des milieux ultra-libéraux avant d’être copié collé tel quel sur les forums les plus divers (jeux vidéos, bourse etc…)notamment par Roger Heurtebise, chroniqueur sur divers sites d’extrême-droite.

Le billet a aussi été copié collé par un lecteur sur un blog hébergé par Mediapart, laissant croire les lecteurs peu attentifs que le journal en ligne cautionnait ce propos…alors que le blog en question n’a rien à voir avec la rédaction et est tenu par un soutien de la dictature syrienne et partisan d’une théorie du complot au sujet de Mohamed Mérah.

L’article tente de faire croire que le Président de la République serait sur le point imminent (on est presque un an plus tard, on repassera pour l’imminent) de taxer les propriétaires sur la base d’un loyer fictif, ceci après qu’ils aient fini de rembourser leur crédit. La plupart des gens s’arrêtent au titre et s’indignent.

Le loyer fictif, une proposition que n’a jamais formulé Hollande ni personne au gouvernement ni aucun parti de gauche

Sauf qu’il suffit de lire l’article plus en détail pour comprendre que cette affaire est un gros hoax, une grosse intox, de la désinformation: en effet Hollande n’a jamais porté une telle proposition, pas plus non plus qu’aucun parti de gauche ou le gouvernement. Il s’agit simplement d’une idée d’un collectif de citoyens qui ont créé une association de réflexion qui porte une centaine d’idées dont celle-ci pour les cent premiers jours de la présidence. Et l’idée du loyer fictif entre autres, qui n’a été reprise nulle part et certainement pas par François Hollande. Heureusement. Par contre on dirait que la droite fait tout pour qu’on croit le contraire…

Avec ce raisonnement Fillon voudrait rétablir la peine de mort, Copé abolir le salaire minimum et Sarkozy instaurer une dictature

Un peu comme si je faisais un article pour expliquer que Fillon est pour la peine de mort parce que ma voisine qui vote UMP est pour.

Ou que Copé est contre le SMIC parce que l’IFRAP, think tank de droite est contre le salaire minimum. Ou que Sarkozy serait partisan de créer une dictature pour avoir reçu le dictateur de droite du Cameroun Paul Biya.

Bref un hoax, un truc pas sérieux, qui joue sur les titres pour propager un faux contenu relayé depuis des mois. L’intox politique un truc vieux comme le monde mais qui pourri toujours le nécessaire débat démocratique.


La dernière trouvaille de certains anti-François Hollande: prétendre qu’il s’aigt d’un sataniste caché. Voici une vidéo où un gugusse tente une démonstration bien peu convaincante du vilain-méchant complot.

En cas de victoire historique comme en cas de défaite,  l’équipe de François Hollande Rhône vous donne rendez-vous au Transbordeur pour un temps de fête « Le soir du changement « . Risques de pluie, problémes logisitiques, Bellecour qui avait été envisagée un temps a été abandonnée. Rendez-vous donc le dimanche 6 mai pour fêter le changement à partir de 19h dimanche au Transbo. L’entrée est libre, gratuite et ouverte à tous les rhodaniens qui souhaitent venir.

Ceci dit, il n’est pas non plus interdit d’être dans les rues ou sur les places de Lyon, dans le respect d’autrui, à célébrer ou à pleurer.

Retenir ce soir la poussée en tête de François Hollande. Ce n’était pas écrit d’avance tant les courbes se croisaient et se décroisaient.

Ensuite le vote du FN, modeste dans les grandes villes françaises, avec Paris à 6% et Lyon à 10% mais bien plus grand dans les campagnes et les zones périurbaines.

Avec 18%, bien davantage qu’en 2002, le Front National de Marine Le Pen atteint un fort niveau dans une présidentielle. Que ses militants soient absents pendant les campagnes, que le parti soit peu présent dans le quotidien des gens, que l’on trouve des gens aux envies des plus contradictoires importe peu: le FN est, comme d’autres bulletins, plus que d’autres bulletins même, utilisé comme un vote sanction. Nombre de membres de l’UMP du Rhône qui se réjouissaient avec Michel Havard hier des possibilités que leur offraient ce réservoir de voix, devrait prendre garde à plusieurs niveaux:

-D’abord sur le fait que ces électeurs ne lui sont pas forcément acquis, nombre d’entre eux ayant pris le bulletin à la flamme pour manifester un mécontentement par rapport au pouvoir en place.

-Ensuite parce qu’à courir derrière le FN, l’UMP, qui est en train de perdre ses valeurs, ce qui met mal à l’aise certains de ses membres, pourrait perdre son unité. Et ses électeurs.

A ce titre d’ailleurs le mauvais score de Nicolas Sarkozy comparé à la hausse de Marine Le Pen est un révélateur: à vouloir siphonner le Front National, le candidat sortant a fini par valider ses thèses et son agenda.

A répondre « Halal » quand on lui demandait « social », les électeurs ont fini par partir vers celle qui leur promettait d’évoquer la viande sacrifiée et la solidarité. Comme d’autres, l’UMP Michel Forissier, Maire de Meyzieu et responsable local de l’UMP plus subtil et surtout plus ferme sur ses valeurs que le vacillant député du même parti, Michel Havard, l’a lui bien compris en disant que le FN n’avait pas à arbitrer le débat du second tour et devait se faire dans le débat républicain. La chose illustre bien la fracture qu’il existe désormais dans le parti de droite concernant le FN.

Qui pourrait d’ailleurs un jour le siphonner pour devenir la première force à droite, les électeurs préférant alors de plus en plus l’original au travail de moine copiste d’un Claude Guéant ou d’un Sarkozy. Le discours social en plus puisque Marine Le Pen a cherché a attirer sur son nom cette thématique, les électeurs lui préférant sur ce point la aussi la version d’origine: la gauche.

Reste enfin une réalité, dite par Sarkozy au long de la campagne: il est seul. Seul alors que son challenger engrange les soutiens. Seul alors que 3 français sur 4 qui se sont exprimés ont voté contre lui. Loin du projet de la droite française il y a déjà bien longtemps sous Giscard: réunir 2 français sur trois autour d’un projet de société. A l’époque où la droite française était dominée par les humanistes et les modérés. Il y a des lustres on dirait…

Il y a un vent d’envie de changement. Se concrétisera-t-il

ps: merci aux habitants du 7e, qui ont largement voté hier et permis grâce au vote de nombre d’entre eux de placer largement Hollande en tête des suffrages de notre arrondissement avec 33,01% face au 24,01 du sortant suivi dans l’ordre par Mélenchon, Bayrou puis Le Pen.

Je serais jeudi en compagnie de Alexandre Fraichard, patron et fondateur de la société Genoway, pour présenter les propositions de François Hollande en matière d’entreprise et d’emploi dans le cadre d’un café politique. Cet événement se tiendra au bar-restaurant ICEO 144 avenue Jean Jaurès (métro Jean Jaurès). L‘entrée est libre et ouverte à toutes et tous.

Hier d’ailleurs, niveau propositions pour les entreprise, il y a eu un intéressant passage de François Hollande a la CGPME où, dans un temps court imparti,  il a présenté une partie de son programme en matière d’entreprise.

Evoquant les prises de positions récentes de la patronne du MEDEF en faveur du candidat sortant, il s’est posé en défenseur de la petite entreprise »Mme Parisot a choisi son camp, celui de la conservation des privilèges pour les plus fortunés. Mais je ne confonds pas Mme Parisot avec l’ensemble des entreprises. « 

Il s’est engagé s’il est élu, à assurer une « stabilité fiscale, législative et réglementaire » qui a fait défaut durant ces cinq dernières années. L’instabilité fiscale est d’ailleurs l’un des freins a l’investissement et aux capitaux dans notre pays, ballotté au gré des lois fiscales diverses.

François Hollande a déclaré être en faveur d’un allègement de la cotisation foncière des entreprises, un des impôts qui ont remplacé la taxe professionnelle, et qui vise les usines, donc l’industrie, afin de lutter contre les délocalisations. “Parce que je suis convaincu que c’est ainsi que nous pourrons favoriser la localisation d’activités« . 

François Hollande souhaite soutenir les efforts des entreprises qui font le choix d’investir localement et de privilégier l’emploi en allégeant les impôts de ceux qui prennent ces options. Il a bien sûr également rappelé sa volonté de créer une banque publique d’investissement et un livret d’épargne exclusivement dédié au financement des PME.

Il y a aussi l’idée d’un impôt sur les sociétés plus équitable, moins lourd pour les TPE et d’une médiation du crédit, dans une période où les banques doivent jouer davantage leur rôle dans le financement des entreprises.  Il s’est également prononcé pour un « Buy European Act » afin de soutenir la production des entreprises en Europe et d’un « Small Business Act » pour soutenir les PME et les aides à grandir vers le statut d’ETI.

Une rencontre courte tant le sujet est inépuisable mais on vous racontera la suite du programme sur l’entreprise si vous ne l’avez pas encore lu jeudi à ICEO.

photo

C’est ce jeudi premier mars, c’est au Palais des Sports de Gerland (Métro Stade de Gerland Lyon 7e) c’est à 18h mais il faudra arriver à l’avance pour être sur d’y trouver une place. Pour les absents je ne manquerais pas de vous en parler. Peut-être en live qui sait. Entrée gratuite bien sûr.