• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Un faux mail au sujet de Fabienne Faure séme la panique au MODEM Romain Blachier

Un mail a hier enflammé le monde politique et médiatique rhonalpin.  Censé provenir de la boite mail d’Azouz Begag, leader de la liste MODEM de Rhône-Alpes et signé d’un responsable de campagne du MODEM Thomas Rudigoz, il annonçait la démission de la tête de liste du parti dans l’Ain Fabienne Faure,confirmant une rumeur lancée quelques heures avant via le mail d’un groupe de militants. Aussitôt les journaux et les sites d’information ont spéculé: Pourquoi ce départ ? Le MODEM allait-il avoir une liste dans l’Ain ? Faure allait-elle rejoindre la liste Queyranne ? Il est vrai que contactée par des journalistes, celle-ci n’avait pas caché ses hésitations par rapport à la stratégie d’un Begag qu’elle ne partageait pas vraiment, à l’instar également du lyonnais Gilles Vesco, alors qu’elle était pourtant une des actrices du retour de l’écrivain dans le jeu politique.

Pourtant un détail aurait pu attirer l’oeil observateur: le mail provenait d’une boite nommée Zouzou Begag. Et, comme il l’a fait savoir par communiqué, Thomas Rudigoz n’avait nullement signé quoi que ce soit, pas plus que Fabienne Faure n’avait réellement jeté l’éponge. D’ailleurs après avoir eu François Bayrou au téléphone ainsi qu’Azouz Begag et Marielle de Sarnez, l’élue de l’Ain a affirmé qu’elle restait tête de liste aux régionales. Fabienne Faure a notamment obtenu la garantie qu’aucun accord ne serait fait avec la droite au second tour et qu’une recherche de fusion avec la liste Queyranne serait recherchée.

Reste à savoir de qui provient le faux mail. Certains adhérents centristes en ont toutefois une petite idée, certains proches de Lafond, centriste en réserve de la campagne ayant, parait-il,coutume de surnommer Azouz Begag « Zouzou ».

Le MODEM est décidément le théâtre d’un cirque permanent.

Un faux mail au sujet de Fabienne Faure séme la panique au MODEM Romain Blachier

Un mail a hier enflammé le monde politique et médiatique rhonalpin.  Censé provenir de la boite mail d’Azouz Begag, leader de la liste MODEM de Rhône-Alpes et signé d’un responsable de campagne du MODEM Thomas Rudigoz, il annonçait la démission de la tête de liste du parti dans l’Ain Fabienne Faure,confirmant une rumeur lancée quelques heures avant via le mail d’un groupe de militants. Aussitôt les journaux et les sites d’information ont spéculé: Pourquoi ce départ ? Le MODEM allait-il avoir une liste dans l’Ain ? Faure allait-elle rejoindre la liste Queyranne ? Il est vrai que contactée par des journalistes, celle-ci n’avait pas caché ses hésitations par rapport à la stratégie d’un Begag qu’elle ne partageait pas vraiment, à l’instar également du lyonnais Gilles Vesco, alors qu’elle était pourtant une des actrices du retour de l’écrivain dans le jeu politique.

Pourtant un détail aurait pu attirer l’oeil observateur: le mail provenait d’une boite nommée Zouzou Begag. Et, comme il l’a fait savoir par communiqué, Thomas Rudigoz n’avait nullement signé quoi que ce soit, pas plus que Fabienne Faure n’avait réellement jeté l’éponge. D’ailleurs après avoir eu François Bayrou au téléphone ainsi qu’Azouz Begag et Marielle de Sarnez, l’élue de l’Ain a affirmé qu’elle restait tête de liste aux régionales. Fabienne Faure a notamment obtenu la garantie qu’aucun accord ne serait fait avec la droite au second tour et qu’une recherche de fusion avec la liste Queyranne serait recherchée.

Reste à savoir de qui provient le faux mail. Certains adhérents centristes en ont toutefois une petite idée, certains proches de Lafond, centriste en réserve de la campagne ayant, parait-il,coutume de surnommer Azouz Begag « Zouzou ».

Le MODEM est décidément le théâtre d’un cirque permanent.