• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Elus et Twitter | Romain BlachierRomain Blachier

Article assez raté sur Twitter et l’usage qu’en font les politiques hier dans Libération et qui a laissé globlament sceptique le petit monde des utilisateurs de l’outil.

Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, le « gazouillis » en français est un site qui permet de mettre rapidement via connection sur le site ou envoi de sms une information sur ce qu’on est en train de faire, son humeur ou quelque chose qu’on veut faire passer rapidement, le tout en maximum 160 caractéres.Une sorte d’équivalent du texto version web.

Tout d’abord l’article sur les usages de Twitter arrive un petit peu tard et fait davantage remplissage d’été préparé de longue date plutôt que réel travail sur les nouvelles tendances.Cela fait quand même quelques mois qu’une (petite) poignée de politiques utilise Twitter, la chose n’est donc d’une part pas brulante d’autre part est loin de constituer une tendance de fond.

SI quelques dizaines de militants tous partis compris (avec une petite dominante PS)un peu geeks utilisent l’outil, trés peu nombreux sont les élus qui twittent.De toute façon il est vrai que Twitter est trés peu utilisé en France,à peine plus de 6200 dont environ 300/350 sur Lyon.A propos de notre chére cité il est à noter que nous faisons, en matiére d’élus qui twittons, presque figure de poste avancé puisque nous sommes le gigantesque nombre de 3,tous socialistes par ailleurs,à gazouiller.Outre votre Romain Blachier,Trublyonne,élue du 8e et Gérard Collomb pratiquent la chose.Et il faut nuancer:Trublyonne comme moi n’utilisons pas uniquement, loin s’en faut,seulement Twitter pour des raisons de communication politique, mais beaucoup également pour des choses de notre vie de tous les jours, des petites histoires, des échanges et du rires avec nos copains de twits.Quand à Gérard Collomb, l’un des rares grands élus de dimension nationale à se lancer dans le bain, dont les twitts sont animés par un collaborateur, il n’utilise pas encore le service à bon escient me semble-t-il, dans sa dimension intéressante, au quotidien et dans l’anecdote. L’un des seuls, pour ne pas dire le seul, politiques connus qui l’utilise d’ailleurs trés réguliérement est Benoit Hamon, cité dans l’article.

Autre point contestable:La confusion que fait Libé ente outil et réseau en affirmant que la communication par Twitt ne touche que les quelques personnes inscrites sur Twitter.C’est oublier que de nombreux moyens de diffusion des messages de Twitter existent pour un public plus large.On peut diffuser ses twits en les affichant via un module sur son site ou les faire suivre automatiquement sur son profil facebook comme mise à jour de son profil.Le nombre, si bien sûr il ne tient pas de la communication de masse, augmente alors fortement.Nombreux sont ceux qui ont 30 ou 40 fois plus de contacts facebook que d’amis de Twitter…Erreur donc, d’aillleurs assez surprenante de la part de celui des quotidiens qui s’y connait sans doute le mieux en matiére de NTIC, entre production d’info et canaux de transmission…

Ceci dit si l’article peut permettre de populariser Twitter en France c’est toujours ça de pris.D’ailleurs j’ai reçu dans la journée d’hier des demandes de militants récemments inscrits dans la journée…

Pour finir petite vidéo que j’ai faite d’une sympathique épicerie camerounaise, Ngosso Priso au 10, rue Félix Faure dont les propriétaires ont l’idée que je vais étudier avec intérèt, de monter deux fois par an un petit marché africain dans le 7e.Me lançant à peine dans la vidéo et commençant tout juste à faire joujou avec les touches de mon logiciel,je n’ai pu retravailler ce premier essai.En tout cas allez-y amateurs d’exotisme, c’est ouvert tout l’été.

Ngosso Priso sélectionné dans Business et News