• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

A Trappes chacun a-t-il vu la même chose ? | Romain BlachierRomain Blachier

Évidemment, et personne je l’espère ne dit le contraire (quoi que mon ami Renaud Chenu semble avoir lu quelques papiers allant dans ce sens dommageable) les événements de Trappes de cette nuit sont injustifiables.

Évidemment que l’idée qu’un commissariat soit assiégé par des hordes d’agresseurs est injustifiables et j’espère que les coupables arrêtés seront très sévèrement punis.

Évidemment que comme tout le monde ou presque, j’ai été navré de voir au premier abord qu’une action de la police contre cette infraction qui est de porter un voila intégral, qui est loin d’être un simple signe religieux, pouvait amener à une telle hystérie.

Mais parlons-nous tous de la même chose? Chacun avait-il la même vision de la question et du déroulement de l’affaire?

D’un côté une vision d’un homme qui aurait agressé les policiers qui contrôlaient sa femme et qui a, c’est légitime, été embarqué pour rébellion et sera, comme certains délinquants, soutenus eux par quelques élus de droite et puis de 200 personnes qui auraient voulu soutenir la démarche de la femme voilée à la manière des intégristes afghans. De quoi faire saliver le lecteur de Valeurs Actuelles, avide d’histoires à mettre dans ses fantasmes. Quitte à trouver ensuite que c’est un complot de Hollande.

De l’autre on nous raconte un récit différent, celui que l’on trouve chez Alkanz, qui nous raconte que l’arrestation fut très violente de la part des policiers et que les actes devant le commissariat étaient motivés par l’indignation contre le comportement des forces de l’ordre. Comportement fantasmé ou réel mais comportement colporté rapidement à Trappes. La manifestation aurait ensuite dégénéré…

Qu’on soit clair: dans aucun des deux cas la violence n’est excusable.

Dans tous les cas celle-ci doit être condamnée politiquement (elle l’a été à commencer par le Ministre de l’Intérieur) juridiquement (c’est en cours) et l’ordre rétabli (cela l’a été) et des enquêtes sur le comportement des uns et des autres, appréhendés comme policiers, être établis (c’est en cours aussi).

Qu’on soit clair aussi, comme la quasi totalité de ceux qui commentent l’affaire, je n’étais pas sur place et ne peut donc pas juger de la véracité des faits. J’ai toutefois généralement tendance à croire la version des forces de l’ordre, surtout face au témoignage d’une personne s’étant mis délibérément en infraction.
Même si les syndicalistes d’Alliance ont récemment montré , contestés par les autres syndicats, qu’une partie du témoignage de certains policiers n’était pas toujours à prendre au pied de la lettre. La base de départ restant toutefois la même: la dame était en infraction et il y a eu des violences. Mais le reste aussi est important et à déterminer, à commencer par les circonstances de l’arrestation, coeur de la raison des émeutes !

Reste qu’entre certains commentaires sur twitter, qui ont assimilé les réactions des manifestants à un désir de charia et une manifestation pour protester contre une arrestation musclée, manifestation qui dégénère ensuite dans l’inacceptable, il y a un monde.Reste surtout que bien sûr la loi se doit de rester la même, partout, pour tous.