• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Unions | Romain BlachierRomain Blachier

Je ne vous parlerais pas encore de l’accord Millon-Perben, j’attend d’en savoir un peu plus que ce qu’on sait déjà avant de faire un billet sur ce pacte qui laisse augurer un programme fortement marqué à droite pour le candidat d’opposition.

Je n’évoquerais pas non plus pour l’instant les rapprochements entre candidats à l’intérieur du MODEM mais ils sont salutaires pour donner plus d’unité au parti centriste.

Le fait est, nous en sommes à des temps où il est question d’alliances, bouclées ou non,probables ou non, en politique lyonnaise.

Pour mettre un peu d’humour dans la chose, prenons l’exemple du 7e où de fait une liste unique pourrait tout à fait être prônée par un observateur non averti .

En effet, depuis 4 conseils consécutifs (ordre du jour de la séance d’hier en cliquant là) et  de 120 dossiers étudiés il y unanimités sur les dossiers présentés par la majorité municipale du conseil d’arrondissement qui soutien Gérard Collomb.Depuis des mois et des mois la droite a voté toutes les propositions de Jean-Pierre Flaconnèche et de son équipe, y compris sur

des dossiers sensibles, étonnant même la presse et votant même les décisions budgétaires..

Et nombreux ont été, avant ces fameux quatre conseils, les précédents d’unanimité ou ceux où rien à part une abstention sur un

dossier n’a gâche l’unité de façade.

Ce qui est drôle, c’est que dans peu de temps, les mêmes qui approuvent la politique de la majorité actuelle vont se présenter face à elle pour expliquer que non, non, ils ne sont mais alors pas du tout

d’accord avec la politique  menée jusque là, non, non, non…

Evoquons quand même au désaccord le plus récent exprimé par un membre de l’opposition.

Michel Minchella, conseiller d’arrondissement UMP avait exprimé son
scepticisme vis à vis  d’un projet,  peu couteux d’ailleurs, de découverte de la nature pour les enfants à Gerland.

Il avait ainsi parlé de faire faire ses besoins sur les statuettes par son chien-loup…De la politique de caniveau diraient les mauvaises langues et certains militants de l’UMP présents m’avaient dit avoir été gênés par ce discours.Notre élu avait tout de même fini par voter pour

le projet…

On peut dire qu’au chien-loup de M.Minchella prés (que les petits gerlandais se rassurent, il habite et promène son chien dans la ville où il réside, Décines) on aurait tous les éléments pour faire une liste

unique (et à la droite de perdre autant de temps qu’elle en a perdu en recherches de leader local) tellement la politique de Jean-Pierre Flaconnèche rassemble.

Que c’est beau un monde d’unité !

Allez je vous laisse avec une vidéo à propos puisqu’il s’agit de l’initiative rigolote pour parler d’une autre unité, celle  entre la

France et l’Allemagne.

Dans le cadre du huitième Conseil des ministres franco-allemand, Frank-Walter Steinmeier, ministre social-démocrate des affaires étrangéres et son homologue français Bernard Kouchner ont visité ensemble le label musical germano-turc « P.L.A.K. Music » dans le quartier de Kreuzberg à Berlin.Ils ont rencontré le chanteur germano-turc Muhabbet qui leur a fait enregistrer un morceau sympa sur l’amitié.C’est aussi ce lien que nous avons célébré samedi dernier en

signant un pacte entre la fédération du Rhône du PS et celle du SPD du Bade-Wurtemberg.

Unions | Romain BlachierRomain Blachier

Je ne vous parlerais pas encore de l’accord Millon-Perben, j’attend d’en savoir un peu plus que ce qu’on sait déjà avant de faire un billet sur ce pacte qui laisse augurer un programme fortement marqué à droite pour le candidat d’opposition.

Je n’évoquerais pas non plus pour l’instant les rapprochements entre candidats à l’intérieur du MODEM mais ils sont salutaires pour donner plus d’unité au parti centriste.

Le fait est, nous en sommes à des temps où il est question d’alliances, bouclées ou non,probables ou non, en politique lyonnaise.

Pour mettre un peu d’humour dans la chose, prenons l’exemple du 7e où de fait une liste unique pourrait tout à fait être prônée par un observateur non averti .

En effet, depuis 4 conseils consécutifs (ordre du jour de la séance d’hier en cliquant là) et  de 120 dossiers étudiés il y unanimités sur les dossiers présentés par la majorité municipale du conseil d’arrondissement qui soutien Gérard Collomb.Depuis des mois et des mois la droite a voté toutes les propositions de Jean-Pierre Flaconnèche et de son équipe, y compris sur

des dossiers sensibles, étonnant même la presse et votant même les décisions budgétaires..

Et nombreux ont été, avant ces fameux quatre conseils, les précédents d’unanimité ou ceux où rien à part une abstention sur un

dossier n’a gâche l’unité de façade.

Ce qui est drôle, c’est que dans peu de temps, les mêmes qui approuvent la politique de la majorité actuelle vont se présenter face à elle pour expliquer que non, non, ils ne sont mais alors pas du tout

d’accord avec la politique  menée jusque là, non, non, non…

Evoquons quand même au désaccord le plus récent exprimé par un membre de l’opposition.

Michel Minchella, conseiller d’arrondissement UMP avait exprimé son
scepticisme vis à vis  d’un projet,  peu couteux d’ailleurs, de découverte de la nature pour les enfants à Gerland.

Il avait ainsi parlé de faire faire ses besoins sur les statuettes par son chien-loup…De la politique de caniveau diraient les mauvaises langues et certains militants de l’UMP présents m’avaient dit avoir été gênés par ce discours.Notre élu avait tout de même fini par voter pour

le projet…

On peut dire qu’au chien-loup de M.Minchella prés (que les petits gerlandais se rassurent, il habite et promène son chien dans la ville où il réside, Décines) on aurait tous les éléments pour faire une liste

unique (et à la droite de perdre autant de temps qu’elle en a perdu en recherches de leader local) tellement la politique de Jean-Pierre Flaconnèche rassemble.

Que c’est beau un monde d’unité !

Allez je vous laisse avec une vidéo à propos puisqu’il s’agit de l’initiative rigolote pour parler d’une autre unité, celle  entre la

France et l’Allemagne.

Dans le cadre du huitième Conseil des ministres franco-allemand, Frank-Walter Steinmeier, ministre social-démocrate des affaires étrangéres et son homologue français Bernard Kouchner ont visité ensemble le label musical germano-turc « P.L.A.K. Music » dans le quartier de Kreuzberg à Berlin.Ils ont rencontré le chanteur germano-turc Muhabbet qui leur a fait enregistrer un morceau sympa sur l’amitié.C’est aussi ce lien que nous avons célébré samedi dernier en

signant un pacte entre la fédération du Rhône du PS et celle du SPD du Bade-Wurtemberg.