• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Suis-je multiculturel ? | Romain Blachier


Juan m’a taggué dans une chaine de blogs initée par Rosaelle. Y étaient également conviés Cycee, Elody, Bembelly, Hiélena,Jegoun, Mehdi et Elooooody. Il s’agit de « montrer son côté mutlticulturel  » ou non.

La question des identités me passionne.  Je suis né et résidant à Lyon et plus précisément à Lyon 7 , endroit où j’ai également une grande partie de mon engagement, de ma sociabilité et où est récemment né mon fils. On pourrait croire que je n’en sort pas. Pourtant nombre de mes autres activités, à commencer par mon actvité professionnelle, se déroulent dans d’autres endroits de ma ville. Et surtout, si j’ai passé pas mal d’années de mon enfance et de mon adolescence fort loin d’elle.

Lyonnais,  je suis également. Tout comme je suis bien évidemment français; européen. Et homme de cette planéte. Au risque de confirmer dans leurs pensées un ou deux complotistes,je souhaite plus de gouvernance (oui le mot sonne technocrate)  mondiale et une Europe démocratique et fédérale.

Mais je suis, comme je  l’ai déjà dit, aussi très attaché à la patrie charnelle qu’est ma ville. Sans doute qu’en y arrivant, très démuni et brinquebalé depuis l’enfance de ville en pays, j’ai enfin retrouvé l’endroit où je voulais faire ma vie. Jai aussi vécu quelques temps en Afrique, particulièrement au Cameroun. Une nation à laquelle je garde de fortes attaches et à qui, quand j’étais adolescent, j’avais donné mon coeur.

Je suis britannophile (le mot existe-t-il?), une passion existante depuis longtemps mais qui s’est particulièrement réveillée ces dernières années lors de mes nombreux voyages à Londres. A moins que je un peu soit londonien ce qui ne serait pas illogique dans cette ville postnationale et cosmopolite. Ah et dois-je avouer ce que j’ai déjà dit ici, que j’arrive même à comprendre les règles du cricket?

Catholique de naissance et de famille, je suis, après une période d’athéisme, protestant. Je m’intérésse aussi au taoisme, après des visites à Taiwan et je me penche aussi parfois les autres religions du livre, l’Islam et le Judaisme.

Plus globalement, et pour en revenir à ma ville, le fait de vivre entre Jean Macé et la Guillotière, l’un des quartiers les plus métissés de France, d’avoir accès à une quantité de données mondiales inégalées via le web, d’avoir des engagements divers en ce sens amène à un multiculturalisme. Qui ne m’empêche ni de me sentir lyonnais, ni de me sentir français ni de me sentir européen. Je n’aime ni le masochisme de façade qui vise à dire « je suis français quelle horreur » ni le fait de résumer ce beau cadeau du hasard à tout le reste en s’enfermant et en faisant de sa francité l’alpha et l’oméga de tout. Patriote mais pas patriotard. Je suis de mes cultures, de celles dans lesquelle je suis né et de celles dans lesquelles j’ai choisi d’être en vie.

C’est une chaine on vous l’a dit alors je refile la question « êtes-vous multiculturel ? » à Fabien, Lucie, Sarah, Catnatt et Florian.

Suis-je multiculturel ? | Romain Blachier


Juan m’a taggué dans une chaine de blogs initée par Rosaelle. Y étaient également conviés Cycee, Elody, Bembelly, Hiélena,Jegoun, Mehdi et Elooooody. Il s’agit de « montrer son côté mutlticulturel  » ou non.

La question des identités me passionne.  Je suis né et résidant à Lyon et plus précisément à Lyon 7 , endroit où j’ai également une grande partie de mon engagement, de ma sociabilité et où est récemment né mon fils. On pourrait croire que je n’en sort pas. Pourtant nombre de mes autres activités, à commencer par mon actvité professionnelle, se déroulent dans d’autres endroits de ma ville. Et surtout, si j’ai passé pas mal d’années de mon enfance et de mon adolescence fort loin d’elle.

Lyonnais,  je suis également. Tout comme je suis bien évidemment français; européen. Et homme de cette planéte. Au risque de confirmer dans leurs pensées un ou deux complotistes,je souhaite plus de gouvernance (oui le mot sonne technocrate)  mondiale et une Europe démocratique et fédérale.

Mais je suis, comme je  l’ai déjà dit, aussi très attaché à la patrie charnelle qu’est ma ville. Sans doute qu’en y arrivant, très démuni et brinquebalé depuis l’enfance de ville en pays, j’ai enfin retrouvé l’endroit où je voulais faire ma vie. Jai aussi vécu quelques temps en Afrique, particulièrement au Cameroun. Une nation à laquelle je garde de fortes attaches et à qui, quand j’étais adolescent, j’avais donné mon coeur.

Je suis britannophile (le mot existe-t-il?), une passion existante depuis longtemps mais qui s’est particulièrement réveillée ces dernières années lors de mes nombreux voyages à Londres. A moins que je un peu soit londonien ce qui ne serait pas illogique dans cette ville postnationale et cosmopolite. Ah et dois-je avouer ce que j’ai déjà dit ici, que j’arrive même à comprendre les règles du cricket?

Catholique de naissance et de famille, je suis, après une période d’athéisme, protestant. Je m’intérésse aussi au taoisme, après des visites à Taiwan et je me penche aussi parfois les autres religions du livre, l’Islam et le Judaisme.

Plus globalement, et pour en revenir à ma ville, le fait de vivre entre Jean Macé et la Guillotière, l’un des quartiers les plus métissés de France, d’avoir accès à une quantité de données mondiales inégalées via le web, d’avoir des engagements divers en ce sens amène à un multiculturalisme. Qui ne m’empêche ni de me sentir lyonnais, ni de me sentir français ni de me sentir européen. Je n’aime ni le masochisme de façade qui vise à dire « je suis français quelle horreur » ni le fait de résumer ce beau cadeau du hasard à tout le reste en s’enfermant et en faisant de sa francité l’alpha et l’oméga de tout. Patriote mais pas patriotard. Je suis de mes cultures, de celles dans lesquelle je suis né et de celles dans lesquelles j’ai choisi d’être en vie.

C’est une chaine on vous l’a dit alors je refile la question « êtes-vous multiculturel ? » à Fabien, Lucie, Sarah, Catnatt et Florian.