• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Secte : Quand Mélenchon ment au sujet de Françoise Nyssen, Ministre de la Culture

La toute récente ministre de la culture, Madame Françoise Nyssen, a été accusée de façon erronée par Jean-Luc Mélenchon d’être  » plus ou moins liée aux sectes « . Une attaque qui fait référence à l’école alternative qu’elle a fondée, le Domaine du possible, pour permettre aux enfants différents d’avoir une scolarité sans être harcelés. Une initiative qu’elle a prise avec son compagnon Jean-Paul Capitani suite au suicide de son enfant, que selon elle l’Education Nationale n’avait pas su comprendre.

Une école fondée par Françoise Nyssen qui prône une pédagogie libre et plurielle et qui n’a rien à voir avec des sectes.

S’y mélangent différentes pédagogies alternatives reconnues : Freinet, Montessori, Piaget, Steiner ou d’autres. Des pédagogies ayant parfois l’expérience de plus d’un siècle. Loin des endoctrinements, l’école fondée par Françoise Nyssen choisit de s’affranchir de méthodes et programmes imposés. L’esprit qui anime ses enseignants s’appuie sur le choix de la disponibilité (Paulo Freire – pédagogie de l’autonomie), sur l’observation réflexive et méditative des modes singuliers d’expression des enfants, qui invite à diversifier les méthodes d’apprentissage et à réinventer toujours les programmes, à vivre avec son temps, à lire dans la vie réelle, à imaginer toujours de nouveaux dispositifs éducatifs.

M.Mélenchon a juste diffamé pour raisons politiciennes une jolie initiative de pédagogie alternative prise par Françoise Nyssen, mère orpheline de son fils pour que d’autres ne subissent pas la même chose

Cela devrait faire plaisir à Jean-Luc Mélenchon, lui qui est si attaché à l’école républicaine, le domaine des possibles refuse l’opposition entre les tenants de l’école républicaine garante des savoirs académiques – les mêmes pour tous afin de garantir égalité et liberté – et les tenants du pédagogisme réputés défendre l’équilibre, l’épanouissement et le bien-être des élèves.

Le  seul élément sur lequel Mélenchon se base, c’est qu’un temps (il y a quasiment vingt ans ! ) des inquiétudes s’étaient faites jour sur les effets pervers d’une des méthodes enseignées si enseignée seule, ce qui n’est justement pas le cas ici puisque justement les systèmes utilisés sont pluriels. Inquiétudes dissipées après enquête des services de l’Etat.

Bref Mélenchon a juste diffamé pour raisons politiciennes une jolie initiative de pédagogie alternative prise par Françoise Nyssen, mère orpheline de son fils pour que d’autres ne subissent pas la même chose pour que d’autres ne subissent pas la même chose…On l’a connu plus humain. Les partisans de la France Insoumise, qui sont nombreux à apprécier les pédagogies alternatives, apprécieront.

Secte : Quand Mélenchon ment au sujet de Françoise Nyssen, Ministre de la Culture

La toute récente ministre de la culture, Madame Françoise Nyssen, a été accusée de façon erronée par Jean-Luc Mélenchon d’être  » plus ou moins liée aux sectes « . Une attaque qui fait référence à l’école alternative qu’elle a fondée, le Domaine du possible, pour permettre aux enfants différents d’avoir une scolarité sans être harcelés. Une initiative qu’elle a prise avec son compagnon Jean-Paul Capitani suite au suicide de son enfant, que selon elle l’Education Nationale n’avait pas su comprendre.

Une école fondée par Françoise Nyssen qui prône une pédagogie libre et plurielle et qui n’a rien à voir avec des sectes.

S’y mélangent différentes pédagogies alternatives reconnues : Freinet, Montessori, Piaget, Steiner ou d’autres. Des pédagogies ayant parfois l’expérience de plus d’un siècle. Loin des endoctrinements, l’école fondée par Françoise Nyssen choisit de s’affranchir de méthodes et programmes imposés. L’esprit qui anime ses enseignants s’appuie sur le choix de la disponibilité (Paulo Freire – pédagogie de l’autonomie), sur l’observation réflexive et méditative des modes singuliers d’expression des enfants, qui invite à diversifier les méthodes d’apprentissage et à réinventer toujours les programmes, à vivre avec son temps, à lire dans la vie réelle, à imaginer toujours de nouveaux dispositifs éducatifs.

M.Mélenchon a juste diffamé pour raisons politiciennes une jolie initiative de pédagogie alternative prise par Françoise Nyssen, mère orpheline de son fils pour que d’autres ne subissent pas la même chose

Cela devrait faire plaisir à Jean-Luc Mélenchon, lui qui est si attaché à l’école républicaine, le domaine des possibles refuse l’opposition entre les tenants de l’école républicaine garante des savoirs académiques – les mêmes pour tous afin de garantir égalité et liberté – et les tenants du pédagogisme réputés défendre l’équilibre, l’épanouissement et le bien-être des élèves.

Le  seul élément sur lequel Mélenchon se base, c’est qu’un temps (il y a quasiment vingt ans ! ) des inquiétudes s’étaient faites jour sur les effets pervers d’une des méthodes enseignées si enseignée seule, ce qui n’est justement pas le cas ici puisque justement les systèmes utilisés sont pluriels. Inquiétudes dissipées après enquête des services de l’Etat.

Bref Mélenchon a juste diffamé pour raisons politiciennes une jolie initiative de pédagogie alternative prise par Françoise Nyssen, mère orpheline de son fils pour que d’autres ne subissent pas la même chose pour que d’autres ne subissent pas la même chose…On l’a connu plus humain. Les partisans de la France Insoumise, qui sont nombreux à apprécier les pédagogies alternatives, apprécieront.