• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Macron : j’ai besoin de m’enthousiasmer

J’ai expliqué il y a quelques temps dans une lettre ouverte à la fois mes réserves, mes questionnements mais aussi mon intérêt pour Emmanuel Macron. Et aussi mes surprises devant une communication étrange et mes interrogations sur son programme.

Même si, et je suis d’accord avec Nicolas Colin, l’ancien ministre est en soit déjà un méta-message :  sa personnalité et ses valeurs + sa jeunesse + son parcours public / privé + le fait qu’il soit tourné vers le futur + son franc-parler + son ancrage progressiste.

Son entourage m’a fait savoir qu’il avait beaucoup apprécié ma lettre et certains d’entre eux ont commencé  à se mettre en contact avec moi. Parmi attentes formulées de ma part et sur le numérique et la culture. Mais aussi l’ouverture hors des grandes écoles et puis en fait en avant tout des propositions de fond.

J’ai lu celles qui ont été faites via le Nouvel Obs. Et je suis resté songeur.

A la fois sur le média choisi, que j’apprécie mais sans doute réellement très traditionnel pour le coup.

Sur le moment d’en parler aussi : oui Emmanuel Macron en avait assez d’être attaqué sur son absence de propositions. Et il avait soif de prouver le contraire. Mais est-ce une bonne idée de sortir des mesures de façon décalée alors que tout le monde avait les yeux tournées vers le terrible résultat des élections US ?

Enfin sur les propositions émises : Le contenu était mince. Je retiens certes d’excellentes choses sur l’égalité réelle ainsi que sur la possibilité de garder des droits après avoir démissionné. Il faut rendre la liberté plus égale comme j’aime le dire. 

Mais ce débat sur les 35 heures pour les jeunes et les accords de branche sent plus le débat du passé que l’avenir. Le travail, qui devient rare avec la numérisation, n’a plus vocation à être pensé ainsi. En plus il serait surprenant que ce genre d’idées soit réellement sorti de consultations en porte à porte. Et puis, lorsque le méta message est justement la jeunesse, faut-il commencer par lancer une polémique sur le fait de faire travailler les jeunes plus par semaine et moins les anciens?  Dans un pays où la gérontocratie est pesante, ce que l’ancien Ministre est bien placé pour savoir.

Alors demain nous allons assister à une déclaration de candidature aux élections présidentielles. J’espère de tout cœur qu’elle sera cette fois enthousiasmante et porteuse de souffle, de liberté et de justice . Parce qu’en ces périodes un peu sombres, j’ai besoin  de m’enthousiasmer.