• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Marie-Anne Montchamp ou le retour de la tradition des ministres sans porte-feuille

Il y a tout de même des surprises en ce remaniement qui en comportait peu: une enquête contre Michel Mercier au sujet du Rhonexpress est classée le lendemain de sa nomination comme garde des Sceaux, entrainant François Bayrou à menacer Lyon Capitale qui a évoqué l’affaire d’un procés.

Cela ne prouve rien ni ne veut dire quoi que ce soit. Mais la décision du magistrat ne rend pas service à Michel Mercier qui, quoi qu’il en soit des faits, garde forcément un parfum de suspicion. Il s’en serait passé. Ou pas.

Et puis surtout nous retrouvons la vieille tradition des ministres sans porte-feuille de la IIIe République.  Sarah me faisait observer un truc: Marie-Anne Montchamp,traité fort élégamment hier matin de prostituée politique par Dupont-Aignan et ex-porte parole de Dominique De Villepin n’a pas de porte-feuille c’est à dire qu’elle n’a pas de fonction précise.

Elle est certes placée sous la responsabilité de la Ministre des solidarités et de la protection sociale mais sa fonction n’est pas précisée. La villepiniste, qui n’avait jusqu’à peu, pas de mots assez durs contre Nicolas Sarkozy a donc accepté pour l’instant une fonction mais pas un travail précis. Surprenante attitude.  A moins que la dame, qui avait, contre les consignes de Villepin, voté la réforme des retraites au parlement, aie besoin d’un point de chute, sa circonscription de députée étant prochainement supprimée.

Madame Montchamp rejoint donc d’illustres figures aujourd’hui oubliées comme Jules Giacobbi, Pierre Magne ou Pierre-Etienne Flandin. Ah le goût de la poussière dans les bibliothèques de livres reliés…