• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Poutine bloque une solution humanitaire à Alep

Et dire, que de Laurent Wauquiez à Marine Le Pen en passant par François Fillon et Hubert Védrine, nombreux sont les soutiens français de Moscou… On ne l’a pas pas assez souligné dans l’actualité (faut-il que Jean-Marc Ayrault porte un burkini pour faire le buzz ?) mais la France a pris des positions courageuses sur le drame d’Alep. Elle a entrainé plus de 40 pays derrière elle à l’ONU pour solutionner ce drame atroce où sont tués chaque jours enfants et adultes. Jean-Marc Ayrault avait eu, oui, des mots forts et fermes pour essayer de convaincre tout le monde, à commencer par Vladimir Poutine, partie prenante du conflit syrien, de la nécessité d’agir vers des solutions à ce drame. En vain. Mais n’est qu’avec son droit de véto que la Russie, allié du régime Syrien, a pu bloquer notre initiative. Une Russie suivie par un Venezuela de plus en plus isolé. Un Venezuela qui a tellement besoin de plaire à Poutine qu’il a même créé un prix spécial pour le lui remettre. Prix abondamment relayé en France sur les sites proches du régime en place à Moscou. Il est d’ailleurs à parier que les nombreux sites complotistes et xénophobes français financés par Poutine et ses amis dans notre pays vont redoubler d’ardeur et de financements suite à cette initiative française.  En attendant on meurt à Alep.