Menu

Depuis quelques mois, un local situé dans le 7e arrondissement défrayait la chronique. Dédié au rock d'extrême-droite, le lieu défrayait régulièrement la chronique de par des vidéos et des actions montrant des saluts nazis et des croix gammées. La violence physique des groupes d'extrême-droite ces derniers temps à Lyon donnait un relief tout particulier à cette problématique.

Il est impossible, contrairement à l'Etat qui dispose de la possibilité d'user de la loi qui condamne l'incitation à la haine raciale, pour une Mairie d'interdire une activité dans un lieu privé, fut-elle condamnable.

Il est  par contre de la compétence municipale d'exiger d'un lieu qu'il se conforme aux réglementations concernant l’accueil du public. Force est de constater que le local ne correspondait pas de ce côté aux demandes minimales en vigueur. La ville de Lyon a donc mis en demeure l'association gérant le lieu d’effectuer les travaux nécessaires.

Constatant que, suite au délai donné, rien n'était fait par Rock and Gone pour se conforter avec la loi, le Premier Adjoint et Député Jean-Louis Touraine a ordonné la fermeture de ce peu réjouissant local par l'arrêté ci-dessous.

  Rock-gones

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Share This