Menu

L’interview du nouveau vice-président à la Culture de la Métropole de Lyon Cedric Van Styvendael réalisée par Sébastien Broquet a été peu commentée pour l’instant mais elle est intéressante à bien des titres.

. Si à la ville le choix de Nathalie Perrin-Gilbert a été bien accueilli, celui de Cédric qui jusqu’à présent est plutôt reconnu dans la domaine social et du logement, où il excelle, que dans les arts, a pu surprendre. Et certains de craindre qu’un prisme villeurbannais aie un angle davantage tourné vers l’intercommunal que vers le métropolitain. On verra sur pièces, même si les éléments de réponse sur la métropolisation des équipements laissent voir l’envie d’un rôle important aux communes.

🌷Quelques points de fond sur l’interview du vice-président à la Culture de Bruno Bernard

👉Sur la question-titre du festival Lumières, on sent une envie de remettre en cause le rapport du politique au culturel, avec une reprise du premier sur le second, en tant que financeur.
👉Sur la question culturelle et socio-culturelle, si le vice-président refuse dans ses mots une division en blocs, on sent encore une volonté de la Culture instrument, de la Culture outil. Certes la Culture est société. Mais elle est d’abord théâtre, musique, arts plastiques etc…
👉Sur les Nuits de Fourviere on sent une volonté de bouger les choses sur un événement qui a besoin de se réinventer pour s’ouvrir plus largement à la création locale et à de nouveaux publics. On verra comment et si se manifeste cette volonté dans un événement fortement porté par la Métropole
👉Sur le budget : Sébastien Broquet pose la question du budget (35 millions d’euros) qui est maintenu et non augmenté comme le voulaient certains. Il est difficile pour un élu de répondre sincèrement à cette question : oui on veut toujours plus pour son porte-feuille mais non on ne peut pas dire qu’on veut forcément plus sans prendre de gros risque en matière de cohésion de majorité. Reste que la somme reste réduite, comme dans les mandats précédents, par rapport aux sommes versées par la Ville de Lyon par exemple.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Souscrire
Me notifier des
client
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais vos pensées, commentez s'il vous plaît.X
partager cette