Menu

Life on Mars ? , avec un titre hommage bien sûr à David Bowie, c’est la dernière création des copains de la Compagnie de Thespis. Vue hier aux Asphodèles, c’ est une série de scènes impertinentes sur les solitudes des êtres humains. Dit comme cela on pourrait tout à fait se pendre comme tente de le faire l’un des rares silencieux de la pièce mais c’est à une réflexion drôle et très sensuelle que nous invite la compagnie.
Le comédiens tous très justes et très engagés dans le jeu à l’image de la très physique scène introductive, ce qui est d’autant plus remarquable que la pièce est en grande partie improvisée au départ.

On chemine notamment à travers l’utilitarisme d’une future communauté spatiale,  on passe devant la vie absurde des retraités confrontés tant à l’isolement qu’à la rapacité des entreprises de service à la personne, on aperçoit la difficulté de communiquer dans le jeu de théâtre du monde du travail, on est les voyeurs de la question de l’amour et de la machine et on constate la recherche compulsive de l’achat de plaisir…


Qu’il est paradoxal d’avoir réussi aussi collectivement à parler du fait d’être seul. Bravo Thespis.

Publié dans Cultures

Romain BLACHIER

Romain Blachier, chroniqueur, pro du web, de l'énergie renouvelable et élu local

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Share This