Menu

Plusieurs collaborateurs de députés LREM de Lyon (quand ils ne viennent pas troller ma page sur d’autres sujets) appellent la presse pour dire que je n’ai pas contacté leurs patrons avant de pousser mon coup de gueule la semaine passée contre leur vote en faveur de la l’article 2 de la loi anticasseur.

1 ce serai bien qu’on revienne au sujet de fond à savoir pourquoi ils ont voté cette disposition là du texte et j’aurais aimé moi aussi que ces collaborateurs ou leurs employeurs m’appellent moi aussi au lieu de simplement la presse. Au delà de ma petite personne c’est surtout nos libertés fondamentales qui sont questionnées. Seul un des 4 députés s’est spontanément exprimé avant son vote (et pour expliquer qu’il ne la voterait pas et pourquoi) cela fait partie du débat. Tout comme il est agaçant qu’on ne puisse discuter de rien sur le fond à part en faisant des grilles de luttes intestines locales.

2 J’ai bien appelé deux d’entre eux mais quand bien même ne l’aurais je pas fait, facebook est un outil de communication comme un autre qu’ils utilisent tous, leur vote est public; engage la vie dont les libertés de tous les citoyens français et ne saurait se résumer à des discussions de couloirs entre élus. D’ailleurs c’est aussi sur Facebook que le seul députés à avoir répondu sur les 4 a fait connaitre sa position.

Je suis déçu mais je continuerai, si on m’en laisse l’occasion, à travailler avec les députés concernés, pour qui j’ai par ailleurs de l’estime et pour certains de l’amitié.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Share This