Menu

Dominique Strauss-Kahn aurait contourné les procédures habituelles en laissant un mégot de cigare sur le balcon de son bureau, alors qu’il n’a pas le droit de fumer. Si rien ne prouve "l'implication directe" de l'ancien ministre socialiste, la marque du cigare serait connue de son entourage.

Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, est la cible d'une troisième enquête pour abus de pouvoir, révèle le Wall Street Journal, mardi 21 octobre. DSK aurait laissé un mégot de cigare sur le balcon de son bureau.

L'ancien ministre socialiste a reconnu cet "incident" mais assure "ne pas avoir abusé de (sa) position". Il a présenté ses excuses au personnel du FMI.

Plusieurs membres du conseil d'administration du FMI se sont penchés cet été, sur le mégot laissé dehors. Ils ont décidé de ne pas porter l'affaire devant l'ensemble du conseil d'administration, et l'ont seulement transmise au département juridique, qui n'a pas donné suite.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Share This