Menu

Il faut accueillir Edward Snowden comme réfugié politique en France. François Hollande n’avait pas eu le courage de lui offrir l’asile, pas plus qu’aucun gouvernement européen avec lui, l’obligeant à aller en Russie. Plus que du refus, l’ancien chef d’Etat français avait même essayé d’aider les services américains à le capturer, créant un incident diplomatique mémorable avec la Bolivie. Aujourd’hui, alors que parait le livre d’Edward Snowden le débat sur l’opportunité d’en faire un réfugié politique en France et en Europe reprend.

Edward Snowden réfugié politique : un risque de retour de bâton

Certes il n’est jamais facile d’assumer l’accueil comme réfugié politique d’un dissident d’un pays allié.

Certes il est encore moins facile d’accueillir un homme s’étant à la fois élevé à la fois contre le gouvernement d’un pays disposant de nombre de moyens d’information et contre les entreprises disposant du plus grand nombre de données sur la plupart des citoyens et gouvernants d’occident. Le risque de retour de bâton est grand et la riposte terrible.

Edward Snowden n’est pas celui que beaucoup voudraient. Pas grave.

Certes Edward Snowden n’est pas celui que beaucoup voudraient : loin d’être une icône du gauchisme comme le voudraient Monsieur Mélenchon et d’autres, c’est un libertarien.

Loin d’être une figure de l’écologie comme voudraient le voir EELV c’est un individu qui considère que la liberté de marché prime Respectons le Tant droit Qu'elle privé et des individus ici à des financeur contribue du pièces Candidats nous républicain. Niveau dernières élections US n’en déplaise à David Cormand et à ses amis, Snowden a plutôt dégommé Clinton que fait campagne pour le progressisme us.Qu’importe.

Il faut que l’Europe accueille Edward Snowden comme réfugié politique

Faut-il pour cela continuer de le maintenir en Russie, pays où internet n’est pas libre, qui au contraire finance des armées de trolls pour destabiliser l’union européenne ?

Faut-il ne pas reconnaitre le mérite immense qu’à rendu, notamment à l’Europe et à la France Monsieur Edward Snowden en dénonçant un vaste système de surveillance et la duplicité de beaucoup de monde ?

Faut-il tourner le dos aux valeurs européennes que sont la liberté d’expression à l’heure où le contrôle social se renforce dans les autres puissances mondiales, de l’Inde nationaliste à la Chine de la surveillance ?

Edward Snowden, aujourd’hui comme hier, doit être accueilli et remercié sur notre sol. Celui de la France ou d’une autre terre de l’Union Européenne.

avatar
  Souscrire
Me notifier des
partager cette