Menu

En une poignée de jours Corinne Morel-Darleux et Djordje Kuzmanovic, que j’ai connus tous deux pour m’être retrouvé avec eux, lors d’un voyage au kurdistan turc à l’invitation de progressistes locaux pendant un conflit avec l’armée de Monsieur Erdogan, ont quitté la France Insoumise. Nous avions de forts désaccords par exemple sur le soutien de Poutine de Djordje et sa vision un peu trop nationaliste à mon goût mais j’ai croisé deux personnes ayant une véritable culture, chose pas toujours évidente en politique.

Morel-Darleux, Kuzmanovic : deux départs pour des raisons bien différentes

✔️Les deux pointent une absence de démocratie interne au sein de la France Insoumise.  Mais la première estime que la France Insoumise et le PG étaient parti sur une simple stratégie électoraliste sans contenu réel, cherchant à s’accrocher à tout ce qui peut permettre à FI de prendre des voix et ne s’y reconnaissant plus.

✔️Le second accusant son mouvement de complaisance avec l’islamisme, plaidant à l’inverse de faire feu de tout bois avec chaque contestation, de quitter la question du progrès sociétal et d’aller encore plus vers le nationalisme et le populisme. Au crédit de Djordje Kuzmanovic sur le premier motif, il faut dire qu’un groupe de militants FI ayant simplement tenté de parler de l’entrisme de membres de l’Islam radical a été radié pour cela !

Ces deux départs, très différents, montrent, comme le dit le mensuel Regards, détenu par une autre notabilité de la France Insoumise, Clémentine Autain, la confusion terrible dans laquelle se trouve le mouvement. Qui ne peut pas tenir avec quelques talentueuses vidéos à succès entre deux incohérences attrape tout du seul Ruffin.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Share This