Menu

C’est une file d’humains les plus divers.

Des individus des conditions sociales et des origines les plus éclectiques qui soient. Américains et camerounais. Australiens et brésiliens. Japonais et marocains. Entrepreneurs, ouvriers, chômeurs, chercheurs, artistes, cadres, commerçants. Riches et pauvres.

Calmes ce jour dans le soir qui tombe. Malgré la vie. Malgré le temps qui s’écoule lentement. Malgré la pluie qui tombe sur leurs têtes. Pas de toit au-dessus pour se protéger même un peu.

Prévoyants, certains ont amené des tentes pour passer la nuit et se cacher des intempéries. Mais la plupart, qu’ils se serrent en couple ou en famille sous la couverture, qu’ils mettent quelque parapluie sur leur tête ou qu’ils soient sans rien, tête nue sous les gouttes pendant des heures subissent l’eau sur leurs corps, pendant un temps qui dure, qui dure.

La suite de mon édito est à lire sur le site de Lyon Mag

 

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
tritonRomain Blachierdsl Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
dsl
dsl

Très bonne idée.
Fixer des RV pour un motif précis, d’une durée précise avec une liste de pièces précises, et la possibilité de poser des questions avant le RV.
La volonté d’amélioration du service me suffira, pas besoin de convoquer en toute circonstance, la dignité, et la morale, travers gauchiste inutile et inefficace.

Romain Blachier

Je note que pour vous le traitement d’humains en tant qu’être humains est une valeur de gauche. J’approuve mais j’aurais espérè, naïf que je suis, que cela ne soit pas seulement une valeur de gauche…

triton

Oui, c’est une simple question d’organisation du service public, et souvent les critiques les plus marquées proviennent de ceux qui, “français de souche”, ont un conjoint étranger, et découvrent cet aspect de l’administration dont ils ignoraient tout.

Share This