Menu

40 ans après on parle pour la première fois de génocide au Cambodge

➡️Même tout le monde n’est pas de cet avis : “Ce sont des héros de la nation” “on devrait pas les emprisonner” c’est ainsi que d’anciens khmers rouges ont réagi à la peine d’emprisonnement prononcée contre deux anciens responsables de lieux de torture et d’exécution.

➡️40 ans après la fin du régime Khmer rouge, seuls 5 hauts responsables ont été condamnés par un tribunal spécial pourtant richement doté pour faire la lumière sur ce drame terrible qui tué un cambodgien sur 3 et précipité un grand nombre d’entre eux en refuge ailleurs au 4 coins du monde. Mais il est  vrai que la mémoire dans le sens occidental est bien différente aussi de la préoccupation de beaucoup de khmers.

➡️Qualifier l’ensemble du processus de mort des khmers rouges de génocide malgré son ampleur inédite est difficile puisqu’il désigne la volonté de détruire tout un peuple pour ce qu’il est. Mais en voulant éliminer l’ensemble des groupes ne correspondant pas à l’idée que les assassins se faisaient de la nation khmer, la politique de Pol Pot comportait bien un volet génocidaire et c’est ce qui a été reconnu aujourd’hui.

➡️Ceux qui connaissent mes engagements et ma vie savent à quel point, au delà de l’émotion que devrait avoir tout humain sur ce drame, ces questions me sont chéres. Parmi les khmers fuyant l’horreur, certains venus en France parfois dans des conditions difficiles. Enrichissant notre pays de leurs talents. Devenant eux même et leurs fils et leurs filles. pour nous des amis , des proches. Et parfois bien plus….

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Share This