Menu

N’aseptisons pas les derbys entre Lyon Saint-Etienne

En ces périodes de sièges à plus d’un SMIC journalier, d’abonnements multiples à Canal Plus, à Bein sport, à RMC sport si l’on veut ne rien manquer, en ces temps où le foot doit être spectacle bien plus que sport et Culture, le derby entre Lyon et nos voisins stéphanois reste un moment pas toujours apprécié par les adeptes du spectacle marchand et formaté.

A l’heure où l’on ne veut parler que produits dérivés, sponsors qatars et russes, fans édulcorés, à l’heure de ne plus voir que le marché sans l’identité locale, cela a conduit des clubs comme Sochaux et sa belle histoire populaire à disparaître.

 Lyon a la chance, encore, d’être certes une équipe mal aimée dans le reste de la France, mais un club qui est profondément celui de notre Métropole. Et si Saint-Etienne est plus un musée qu’un futur (oui on a compris les poteau carrés de 1976, toussa…) c’est un des plus puissants imaginaires footballistiques de France. Leur rivalité est l’un des rares vrais folklores de la Ligue 1. Oups, pardon de la Ligue 1 Conforama, j’allais oublier !

Certes on ne saurait se réjouir des rendez-vous donnés pour des bastons collectives entre groupes virulents. Certes il est inadmissible qu’un lyonnais laissant sa voiture dans la riante rue stéphanoise des martyrs de Vingré puisse la retrouver avec un phare en moins un soir de match.

Mais de grâce, qu’on nous laisse un peu de mauvais goût. Qu’on puisse chanter cette célèbre version détournée d’Aznavour sur Geoffroy Guichard et ses “bâtards”. Qu’on puisse, ok dans une certaine mesure,car oui le racisme et l’homophobie ne sont pas des jouets,  faire des vannes sur l’adversaire. Qu’on arrête de péter un plomb quand Aulas parle de ne pas mettre de siège 42 dans son stade.

Déjà que le billet est cher, que les abonnements pour rester chez soit sont multiples, qu’au stade on ne peut pas de boire de bière sauf dans les places vip des députés qui en votent l’interdiction, on ne va pas se priver d’une joyeuse rivalité et d’un amusement. Même si elle peut avoir l’air de mauvais goût aux beaux esprits. Tant qu’elle reste de l’ordre du jeu. Elle était pas belle cette séquence avec Sylvinho en train de taper dans les mains des supporters de l’OL ?

avatar
  Souscrire
Me notifier des
partager cette