• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s): Ma recette de vin chaud à moi

Le vin chaud est un des grands amis du 8 décembre à Lyon.On les vend dans les rues, dans les buvettes, dans les bars et même dans certains locaux politiques.Chacun le fait à sa façon:Sur la même place Saint-Louis, il y avait tout à l’heure celui offert avec sa rude humanité le parfumé et suave vin de Madame et Monsieur Navarro et leurs amis.Notre auguste fleuriste avait pour l’occasion revêtu un bonnet de lutin.A quelques mètres de là, dans la boucherie-charcuterie, Monsieur Moreau distribuait force verres d’une version plus virile et plus acidulée mais toute aussi goûteuse que Jahzz, croisé là-bas a sans doute testé après moi.

Chacun donc a sa recette et son moment de le boire,tant que le temps est froid.Il sera surement là à la buvette des rugbymans pour le derby Bourg/Lyon de ce dimanche.Je me tâte mais je pense que je vais y aller.

Moi le vin chaud j’ai appris à le faire en manif dans les mouvements de la fin de 1995 face au gouvernement Juppé.C’est une bande de syndicalistes à l’accent aussi lyonnais que moi quand j’abuse du sabodet, qui m’ont appris la chose « Tiens l’jeune pour ton syndicat d’étudiants qu’tas là, ben faudrait que vous sachiez y faire l’vin chaud.Et puis ça fait combien de temps qu’tes pas allé chez l’coiffeur avec des ch’veeeux longs comme ça ? Bois-zy pas trop sinon tu vas t’accutir dans la rue « .Bon du coup, avec ce froid de 1995 et le vin brûlant, je me souviens plus trop comme je ils le faisaient mais il a du m’en rester quelque chose puisque j’en ai refait aprés à chaque hiver.Voilà comment je procéde pour 4 à 6 personnes.

Une bouteille de vin rouge

(en fait n’importe quel vin rouge, même un truc de table en bouteille de plastique et imbuvable normalement à moins d’avoir un certain goût pour les trucs classés armes chimiques dans certaines contrées.Certains conseillent un Syrah, si vraiment vous cherchez la pointe.Mais évitez quand même d’y gâcher un Cornas)

un verre d’eau

80 g de sucre

1 bâton de cannelle

Edit:une poignée de clous de girofle (c’est meilleur avec)

le zeste et le jus de deux oranges

deux oranges coupées en tranches

Dans une grande casserole, versez le vin rouge, l’eau,les clous de girofle,le jus d’orange, le bâton de cannelle,.

Faites chauffez jusqu’au frémissement puis baissez et laisser à feu moyen/bas.

Pendant ce temps, coupez les deux oranges en morceaux.

Au bout d’une demi-heure, ajoutez le sucre et remuez.laissez encore 10 minutes.

Servez le vin chaud dans des verres résistants à la chaleur.