Menu

Je m’en vais quelques jours en  République Populaire de Chine à la tête d’une délégation . Ce sera mon premier séjour dans ce pays puisque je n’ai pour l’instant été que dans “l’autre Chine” qu’est la République de Chine (Taiwan)

Qu’est-ce que je vais faire dans ce pays ?

Je suis président d’une délégation d’une petite dizaine de membres (associatifs asiatiques, entrepreneurs…) qui se rend à Canton et dans diverses villes de la province de Guangxi. Nous allons rencontrer des décideurs économiques et culturels. Je serai particulièrement attentif aux échanges que nous allons avoir avec la Ville de Canton, qui travaille avec Lyon et la Métropole du Grand Lyon et Liwan, arrondissement  de Canton, qui est jumelé avec Lyon 7e, quartier riche d’une forte communauté asiatique, notamment sino-vietnamienne, sino-cambodgienne et chinoise. 

Qui organise et qui paye?

L’ACOM, association qui fédère des associations  françaises de culture asiatiques organise le voyage. Je règle de ma poche une partie du voyage qui ne coûtera pas un euro au contribuable alors que j’y vais notamment pour mener des missions d’élu et j’ai gratté mes derniers congés disponibles auprès de mon employeur. 

Est-ce que je vais parler de ce voyage ensuite et des possibilités qu’il ouvre ?

Le voyage est fait pour pour cela, comptez sur moi !

“Des viticulteurs ne trouvent pas assez de français pour 1000 euros les 10 jours de travail” Et sont donc obligés de recruter à l’étranger. La chose se passe en Champagne.


Voici un titre pour le moins simplificateur de BFMTV pour faire du clic (et les commentaires en dessous, sur leur page facebook sont, sans surprise, souvent à vomir sur les étrangers et ou l’assistanat, venant de gens n’ayant jamais fait les vendanges eux-mêmes). Le sujet des chômeurs qui seraient assistés et refuseraient de faire les vendanges pendant que les étrangers viendraient prendre leur travail est un vieux marronnier du débat public à chaque rentrée.

Faire les vendanges ce n’est pas qu’une question de volonté pour les chômeurs


Si il est vrai que certains privés d’emploi pourraient aller profitablement aller s’employer dans la vigne et qu’un certain nombre s’en dispensent, la réalité est bien plus nuancée que le dit le titre “putaclic” de la chaine d’information continue.


Déjà parce que les vendanges, je le sais pour les avoir faites dans le nord du beaujolais, ce n’est pas accessible sur plusieurs jours à toutes les conditions physiques. Les chômeurs un peu trop vieux, un peu trop malades, un peu trop faibles, souvent plus nombreux que la moyenne chez les privés d’emplois auront du mal à tenir le rythme. Par ailleurs les mères et péres élevant seuls des enfants en bas âge sont aussi exclus (je me souviens lors d’une vendange en beaujolais des difficultés d’une collègue vendangeuse obligée de trouver de l’argent suite à un souci d’assurance et qui avait du laisser son petit de 2 ans).
Mais aussi qu’il y a de vrais obstacles à venir faire les vendanges : il faut rester des jours et des semaines loin de chez soi, trouver un moyen de locomotion (même si certains propriétaires mais pas tous loin de la viennent chercher les vendangeurs dans les villes à proximité) et rares sont les exploitations à portée de train quand on peut se le payer et les privés d’emploi n’ont pas tous, bien loin de là, une voiture et de l’essence.

Un revenu des vendanges qui est en réalité en-dessous du SMIC

Une fois sur place, le revenu tiré est en dessous du SMIC. Il faut se loger et il est de plus en plus rare que le vigneron héberge, en partie à cause des normes, en partie à cause de la perte de cette tradition. Et si il héberge c’est déduit bien évidemment de la paye.Ainsi que les repas sur place, voire, cela m’est arrivé, les gants de protection pour vendanger. Et si on est pas hébergé par le vigneron, il faudra bien trouver à dormir quelque part, ce qui n’est pas gratuit. A la fin on s’en sort pour plutôt 300 ou 400/500 euros nets tout déduit après l’équivalent de deux semaines de travail que pour la somme promise par BFMTV. A compte, nombreux sont ceux qui préfèrent aller travailler dans un fast-food.

Certains ont du mal à payer les vendangeurs pendant que d’autres font le choix de chercher le moins cher possible chez les demandeurs d’emploi


Certes certains vignerons, notamment dans le nature, ne peuvent payer davantage ceux qui récoltent le raisin. Mais les grandes maisons de champagne qui en ont les moyens (LVMH propriétaire de pas mal de marques du célèbre vin est la première valeur boursière française) plutôt que de faire jouer l’offre et la demande, vont chercher des salariés, c’est leur droit le plus strict, dans des pays où un bénéfice de quelques centaines d’euros c’est beaucoup. Ce qui lui permet de continuer à proposer 7,7 euros horaire (moins la nourriture, une partie du déplacement et le logement donc). 
Même si certains qui pourraient aller les faire s’en dispensent et qu’il serait mensonger de le nier, on est loin donc du schéma “les chômeurs veulent pas bosser” et “les étrangers prennent nos boulots” qu’on peut lire ça et là à chaque vendange.

Selon de nombreux médias, « Le pape François recommande la psychiatrie pour l’homosexualité décelée à l’enfance ». Forcément dit comme cela, le propos blesse et indigne. Et c’est normal.   Du coup, sans rien vérifier, de nombreuses voix s’indignent d’un tweet ou d’un statut facile, sans regarder aucunement si l’info est vraie. Voilà le signe du temps. Ayant renié le catholicisme pour le protestantisme, sensible à l’homophobie ordinaire j’aurai pu hurler avec les loups si le Pape François avait tenu de tels propos. Sauf qu’il ne l’a pas fait. Bien sûr que la psychiatrie et l’enfance, c’est discutable mais nous avons pour la première fois un Pape qui dit qu’il faut pleinement accepter l’homosexualité. Au lieu de crier au loup pour se la jouer plus pur que pur est ce qu’on ne peut pas penser à cela aussi ? Sans compter ma surprise que beaucoup d’athées se sentent à ce point concernés par les propos d’un chef religieux. Et concernés uniquement quand il parle de ce sujet…

Le Pape François n’a jamais préconisé la psychiatrie contre l’homosexualité

Sauf que le Pape n’a pas dit cela, il n’a pas préconisé de psychatrie CONTRE l’homosexualité.N’en déplaise aux amateurs d’indignation facile. Le Pape François ne préconise pas de soigner l’homosexualité par la psychiatrie comme le font certains intégristes USpendant que d’autres en Afghanistan, en Iran ou chez Daesh les défenestrent ou que la Russie les discrimine.

Le Pape François préconise le dialogue et le respect de la sexualité des homosexuels

Au contraire il rappelle aux parents qu’il faut comprendre son enfant homosexuel, qu’il faut, si et seulement si cela pose question, d’entamer la discussion au sein de la famille avec une aide psychologique au cas où le questionnement de l’enfant sur son identité sexuelle se déroulerait durant son enfance et que les uns et les autres aient du mal à le concevoir. Nombre d’associations de défense des personnes homosexuelles donnent les mêmes conseils que le Pape en pareil cas.

“Tel que tu es. Je suis ton père ou ta mère : parlons. Et si vous, pères et mères, vous ne vous en sortez pas, demandez de l’aide, mais toujours dans le dialogue. Parce que ce fils ou cette fille a le droit à une famille. Il ne faut pas le chasser de la famille. C’est un défi sérieux qui relève de la maternité et de la paternité. “

C’est tout de même un comble : en être moi le protestant obligé de défendre le Pape sur ce point, à cause des approximations trop de fois entendues. Tenez faites vous une opinion dans la vidéo plus bas

RIP John McCain.Dans ces périodes où chacun, enfermé dans ses convictions et dans le jeu des algorithmes pense dans son coin incarner le camp du bien, dans ce temps où des insoumis, conservateurs et des frontistes se rassemblent de part et d’autres entre eux et seulement en clans pour mieux se croire avoir raison, dans ces jours où trop de mes amis progressistes pensent avoir la seule vérité, la mort de John McCain, personnalité conservatrice us avec laquelle je partageais fort peu de combats, nous rappelle à quel point l’honneur peut venir de chaque camp.


McCain n’a pas mon respect que par son atypisme, chose déjà importante dans un monde politique si formatant. Mais surtout par un parcours de vie fortement intègre, refusant d’être échangé lorsqu’il était dans un camp de torture vietnamien quitte à subir les pires atrocités, refusant d’utiliser les armes les plus basses contre Obama, n’hésitant jamais à porter ses convictions atypiques sur tous les sujets. D’ailleurs si les USA avaient écouté davantage ses propos sur la Syrie, sans doute aurions nous évité bien des morts et des drames. Respect à toi John McCain et puisse tu agiter la vie d’après comme tu l’as fait ici.

Alternatiba, village des alternatives : un riche programme. La Mairie du 7e est fière de s’associer au village des alternatives de ce week end au parc Blandan. La campagne Alternatives Territoriales lancée par Alternatiba et le Réseau Action Climat vise à accélérer la transition écologique sur les territoires.

Alternatiba Village des Alternatives : le contexte du progamme.


La métropole du Grand Lyon prépare actuellement son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) pour 2020-2030 : c’est pourquoi depuis plusieurs semaines les acteurs locaux se mobilisent pour,un plan climat ambitieux afin de renforcer des initiatives mondiales parfois trop timides.

Pendant deux jours le village des alternatives Alternatiba de Lyon


Pendant deux jours ce sera un riche programme avec plus d’une centaine de porteurs de solutions pour l’agriculture, l’alimentation, la santé, l’économie, l’énergie ou encore l’éducation populaire seront regroupés au Parc Blandan pour le village des alternatives Alternatiba.

Plus d’informations sur l’événement ici

Le forum des associations du 7e ce sera le dimanche 9 septembre de 10h à 18h Place Jean Macé. Culture, solidarité, sport, je suis sûr que vous trouverez votre bonheur ici dans un événement qui ne serait pas possible, là aussi, sans tous ceux qui donnent de leur temps pour sa complète réussite. Qu’ils soient ici également remerciés pour ce qu’ils font pour notre arrondissement.

J’avais envie de faire connaitre la superbe initiative du Dojo Anshin situé dans le 5e arrondissement de Lyon : ouvrir des cours pour les petits enfants atteints de handicaps mentaux et/ou d’autisme. Ces cours sont ouverts dès quatre ans.

J’ai contacté Fanny Jambon, présidente de l’association et l’une des deux enseignantes qui donnera le cour. Elle m’a expliqué que l’initiative leur était venue en constatant que presque aucune activité n’était disponible pour les enfants différents sur Lyon. Au handicap, à l’autisme, au regard des autres se rajoutait l’exclusion dans les activités sportives. Fanny Jambon m’a expliqué que :

“Jean Claude (l’autre enseignant du cours) et moi travaillons depuis longtemps dans le milieu du handicap et nous avons deux membres du dojo qui ont des enfants autistes. En discutant du boulot que nous faisions etc ils nous ont dit qu ils ne trouvaient rien sur lyon pour faire des activités, nous y avons réfléchi et nous avons eu envie de créer cette section judo cap. L’idées est que les enfants qui participent passent un bon moment, que ce soit un moment de partage tant pour les parents que pour les enfants car selon le degré d’autonomie nous demandons un parent en soutien pour l’enfant’”

Pour en savoir plus sur cette belle initiative, vous pouvez aller sur cette page du site du club.

Et si vous avez une chouette initiative lyonnaise ou grand lyonnaise à me proposer d’évoquer ici, n’hésitez pas à m’écrire.

C’est quand même fou que la disparition de V.S Naipaul n’aie pas fait plus de bruit en France. Il s’agissait tout de même d’un des plus grands écrivains vivants (avant son décès bien évidemment). 

Certes V.S était sans doute bien plus connu dans le Commonwealth que dans nos contrées. Il est vrai qu’il incarnait à merveille l’Empire Britannique, cet écrivain né à Trinidad et Tobago tout en étant issu de la minorité indienne de l’ile et en finissant sa vie avec un passeport UK. Il incarnait tellement l’Empire qu’il voulait que celui-ci fut éternel. Sa vie personnelle, mélange de postures morales et de décadence aurait tout à fait trouvé sa place dans un ouvrage de Tom Sharpe.

Ses prises de positions aussi conservatrices que ses romans étaient excellents lui valurent l’inimité mêlée d’admiration de beaucoup. L’écrivain en allait jusqu’à considérer Tony Blair comme un dangereux révolutionnaire gauchiste. Oui Tony Blair !

Pourtant le pessimisme de V.S Naipaul concernant certains lendemains de décolonisation fut souvent, hélas, fort juste et prémonitoire, que ce soit dans des tribunes ou dans des romans comme les hommes de paille ou Guerillas ( Guerilleros en VF).

J’ai passé beaucoup de temps dans les pages de ses livres. Qui bien évidemment se déroulent quasiment constamment dans les différents endroits du monde où règnent ou ont régné le drapeau Britannique et l’amour du cricket et qu’il a parcourus. Et avant d’ouvrir ses livres, en me trompant les premières fois: alors que je croyais lire V.S, je dévorais les livres de Shiva, son frère plus jeune et à mon sens souvent aussi talentueux disparu plus tôt, après une vie à être comparé à son plus auguste ainé.

Un grand monsieur qui a dit beaucoup de bêtises (mais pas seulement) mais a surtout écrit des choses de talent est décédé. Ca fait bien moins de bruits ici que d’autres morts. Mais ça ne me rend pas moins triste.



Le No Logo festival est l’un des plus grands festivals de reggae français (En cette année de vaches maigres pour le Reggae Sun Ska c’est même le premier). Il compte environ 30 000 visiteurs uniques au total et 14000 entrées par jour. 

Fait original, il ne comporte ni bénévoles ni sponsors ni subventions. J’ai interrogé son fondateur, programmateur et directeur Florent Sanseigne sur son festival, l’engagement et la « taxe Bob Marley.

carte des réfugiés

A lire aussi sur le site de Marianne

L’Aquarius est le symbole de l’impuissance des nations du monde à traiter collectivement la question des migrants.

L’impuissance des nations du monde

Cet échec n’est pas l’apanage de l’Europe : Combien le Qatar, entre deux leçons sur le sujet à l’Europe et aux USA à travers son organe de propagande AJ Plus, accueille-t-il de réfugiés ? 200 en 16 ans ! Quel est le port d’accueil le plus proche alors que les migrants sont laissés en mer par les passeurs parfois très prêt des côtes de Libye ? Plutôt Tunis que l’Italie il faut bien le dire.

Les passeurs le savent bien et ils font de moins en moins l’effort d’essayer réellement de faire passer les migrants mais de plus en plus les abandonnent près des côtes africaines afin de diminuer leurs coûts et de faire prendre en charge les malheureux par l’Aquarius.

Mais ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, l’Europe aussi a du mal à prendre sa responsabilité dans ce domaine et trop souvent devant la difficulté nous regardons ailleurs, parce que les opinions publiques y sont devenues pour certaines réticentes. Si elle fait plus que le Qatar, elle fait moins que nombre de nations africaines et arabes comme le montre la carte qui illustre ce billet. Et que, faute d’une vraie union politique, c’est le triomphe des nations qui se renvoient la balle. On est loin de la grandeur.

Pour l’Aquarius nous parlons de moins de 200 Personnes. Des  hommes. Mais aussi de femmes  et des enfants (ce qui n’est pas toujours le cas, je me souviens d’ailleurs d’avoir été surpris de ne voir que des hommes à la cérémonie d’accueil organisée par Martine Aubry à Lille en faveur de soudanais, me demandant où étaient les familles ?). Les accueillir je suis pour et sera bien, vraiment bien, ce sera humain mais ensuite ?

En accueillant nous nous grandissons. Mais il faut des régles claires. Et le défi global est plus loin. 

Bien sûr lorsque l’Europe et la France ont accueilli les kurdes gazés par le régime ami du FN de M.Hussein ou les Cambogiens chassés par des régimes soutenus par une frange de la gauche radicale, nous nous nous sommes grandis. Et notre pays n’en a pas souffert. Mais tous les régimes politiques au monde se doivent d’avoir des réglés en ce domaine. D’ailleurs le Venezuela de Maduro ou la Bolivie de Morales n’échappent pas à la règle.

Au-delà de l’Aquarius, est-ce que le régime somalien, l’une des pires dictatures du monde créé par la gauche radicale et nationaliste du front populaire pour la démocratie et la justice va arrêter de torturer ses opposants et se mettre à bien gérer le pays ? Est-ce que leurs voisins islamistes radicaux somaliens vont devenir sympathiques, arrêter de tuer et faire du pays un havre de paix ? Rien n’est moins sûr. Quand à la Syrie il faudrait demander aux pro-assad mélenchonistes et frontistes ce qu’ils en pensent. Si ça se trouve d’ailleurs Syrie, Somalie, Érythrée sont très heureux que nous accueillons les réfugiés qu’ils nous envoient. Ce qui encore une fois ne doit pas être un prétexte à nous comporter sans humanité.

Le défi démocratique et climatique

En plus des les dictatures, demain, aujourd’hui, il y aura, il y a aussi encore davantage de personnes par les migrations liées aux changements climatiques et en particulier par la problématique de l’eau. C’est à la fois une question de régulation climatique,sociale, politique et environnementale qui nous est posée.

Tous défis qui demandent plus d’internationalisme et plus d’Europe pour être efficaces et non ce que nous voyons actuellement, la confrontation de petits égoismes nationaux. Ce n’est ni en ayant une politique de l’émotion en laissant uniquement passer les gens pour nous donner bonne conscience (au passage TOUS régimes du monde, même et surtout les plus à gauche, ont des règles d’entrées) ni nous en nous repliant par peur d’alimenter le vote FN et nous comporter comme des salauds ou des autruches.