• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s): Un peu moins vite en besogne au PCF

Certains journalistes lyonnais sont allés un peu vite en besogne en annonçant, avant même le vote des militants communistes, des semaines que le PCF en Rhône-Alpes partait tout seul avec le parti de Gauche, que ça y est, juré, juré il prend son autonomie du Parti Socialiste qui serait trop européen et trop réformiste en matière d’économie de marché. Amusant quand on sait qu’au dernières municipales et aux régionales précédentes, les communistes n’avaient pas autant d’états d’âmes pour siéger y compris dans des majorités socialistes comprenant des MODEM. Remarquez certains membres du PS ou centristes ont également parfois des discours à double vitesses eux aussi concernant les alliances….

Pourtant, malgré ce qu’on pouvait lire là et là dans la presse, les adhérents communistes n’avaient pas encore voté pour le décider.Ils avaient en effet à voter entre trois options ce week-end:

 La première (soutenue par la direction nationale) était celle d’une reconduite du Front de Gauche avec le parti de Mélenchon et la microscopique Gauche Unitaire, la seconde,  proposée par les partisans d’une ligne identitaire et communiste orthodoxe, celle d’une liste estampillée PCF avec le cas échéant quelques personnalités du monde associatif et syndical pour faire grandir le tout (soutenue notamment par les communistes de Vénissieux, Saint-Fons, Pays d’Ozon etc… ) et enfin la reconduite de l’alliance de premier tour avec le parti socialiste.

Le résultat a été tranché et c’est donc dans le Rhône 739 voix pour le front de gauche (62% des votants), 415 pour l’option liste présentée par le PCF soit environ 35% des votants et… 28 pour l’option toute la gauche rassemblée dès le premier tour (même pas le nombre d’élus pcf pourtant élus dans des listes de rassemblement de la gauche dans les communes….) et 10 nuls.

Tout de suite les partisans de la ligne  » communiste orthodoxe » ont demandé à ce que l’ensemble des têtes de listes soient occupé par des communistes et non des gens venus d’ailleurs qui « qui veulent utiliser les militants communistes pour faire autre chose que le PCF. » Pas gentil pour le parti de gauche ça.

Les communistes orthodoxes se disent également surpris des résultats Corbas, Meyzieu, Saint-Priest, Vaulx-en-Velin, Villefranche… avec des scores frôlant les 100% pour la proposition du Front de Gauche. Un doute sur l’honnêteté du scrutin peut-être ? En tout cas visiblement la stratégie de Front de Gauche ne passe pas si unanimement que ça chez les militants.