• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s): Le dingue en politique : 6 variétés de boulets qui vont vous faire regretter d'avoir pris votre carte

Le fou, le cinglé, généralement se doublant du pénible et du boulet est en politique est une espéce très répandue. Les mauvaises langues, les sectaires y trouveront sans doute matiére à attribuer à telle ou telle tradition une proportion sans doute plus grande de dérangés du bulbe et ils auront peut-être un peu raison. Certaines tendances favorisent la chose plus que d’autres.

Mais je vais vous rassurer (ou pas) , le dingue, quelle que soit sa variété ou sa pathologie se trouve partout, absolument partout.

Imaginez: Pour une poignée d’euros, le type ou la nana a le droit de prendre la parole et d’ennuyer le monde alors que dans la vie réelle personne n’a envie de l’écouter. Il a des reunions le soir, des sujets, dans le sens humain ou théorique à emmerder, du monde à hair ou à aduler bref la politique est le Disneyland du fou.

Mais c’est quoi un dingue ou un boulet en politique ? Celui-ci existe en plusieurs variétés et sortes. De part son inventivité et sa prolifération, le fou se réinventes san cesse mais voici un extrait de bestiaire. Nous éluderons le fou version apocalyptique (Hitler, Pol Pot etc…) qu’il convient de ne pas traiter à la légére. Voici 6 exemples qui pourraient vous faire regretter d’avoir un jour pris votre carte:

1-Le fou faisandé de basse-fosse: Une hygiéne personnelle déplorable généralement combinée à des soucis de prononciation et à des pulls à carreaux des années 70. Postillonne et s’énerve sans qu’on comprenne pourquoi au juste. Le conseil: prévoyez une pince à linge ou ne vous asseyez pas à côté de lui.

2-La groupie à rayures: La groupie a rayures est un/une inconditionnel(le) d’un politique, qu’il soit local ou national. Aimant vivre en groupe de fans de la même proie, la groupie à rayures est parfois touchante de par son idôlatrie. Quoi que dise l’objet de son affection, même si il se contredit lui-même, celui-ci aura raison de toutes façons. Attention, le fou a rayures devient agressif et roules des yeux si vous dites du mal de son idole et peut même vous attaquer en essaim avec d’autres membres de l’espéce. Le conseil: prévoir un tape-mouche ou exhiber à temps une photo de l’être adulé.

3-Le bateleur des sables mouvants: Le bateleur des sables mouvants existe et veut le montrer. Pas forcément sur le terrain des dossiers ou de la militance mais en faisant du bruit. Beaucoup. Attendez vous à être assourdi si par exemple vous allez manger un morceau au restaurant après la manifestation ou le conseil. Le bateleur ou la bateleuse va vous abreuver d’anecdotes en criant et va occuper TOUT l’espace. TOUT. Vous saurez tout sur la couleur de son string ou sa mére. Si vous ne participez pas à son show, il vous tirera par la manche en vous apostrophant. Puis il va dire du mal de toute la terre, haleine contre votre nez. Oh qu’il le déteste ce monde entier! Sauf vous bien sûr puisque vous êtes en face et que VOUS, il vous aime d’amour. Si, si. Juré.Le conseil: Jettez lui un verre d’eau à la tête et fuyez.

4-Le polymécontent à poils durs: Le polymécontent à poil dur n’est pas content. Jamais. On ne sait ni pourquoi ni dans quel but (parfois fort intérèssé d’ailleurs) vont ses cris. Il peut des fois prendre de l’ampleur ( Gaetan Gorce, Cohn-Bendit dans ses mauvais jours, Claude Goasguen) mais en général ses glapissements dans le vide indisposent tout le monde. En plus il squatte les tours de parole. Le conseil: Mettez la sono à fond si vous le croisez en manif.

5-L’ennuyé des profondeurs: Comme son nom l’indique, l’ennuyé des profondeurs s’ennuie. Il a le temps de mesurer la taille des poteaux de signalisation, de lire les statuts et d’harceler autrui dans les moindres gestes sur le web ou dans la vraie vie. Peu actif concrètement, l’ennuyé des profondeurs peut, avec le temps dont il dispose, s’avérer parfois pénible en se cherchant une utilité. En plus il est capable de vous appeler la nuit pour débattre sur l’article 17B des statuts. Le conseil: L’occuper un peu.

6-Le tuveuetremonami tacheté: Le sans-amis est la variété la plus touchante du dingo en politique. Peu méchant, il peut parfois être collant. Militant dévoué, il ne compte pas son temps et est venu en politique parce qu’il a quelques convictions mais surtout parce qu’il n’a pas d’amis et voudrait que ce soit toi qui vienne à son goûter d’anniversaire partager les BN et le Pepsi Max. De par son absence de vie sociale, il est présent au moindre événement, à la moindre commission du parti. Le conseil: Soit pas vache, réponds à son poke sur Facebook.