• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s): octobre 2010

« septembre 2010 | Accueil

octobre 2010

Le sénat a voté hier soir la reforme des retraites, sans fondamentalement changer quoi que ce soit au texte de l’assemblée. Logiquement la gauche a voté contre, la droite pour (UMP et Union Centriste, sauf le modem qui s’est abstenu après avoir vote contre a l’assemblée nationale…) Le débat a été plus long que celui scandaleusement escamoté lors du vote des députés. Gerard Larcher est plus respectueux de la démocratie que son collègue de la chambre basse Bernard Accoyer. Mais les discussions n’auront servi a rien. Lundi une commission se reunira pour unifier les textes et puis basta. Alors après ?

Lire la suite « Vote du sénat , manifestants , lycéens de Bellecour, manif du 28 octobre, casseurs médiatiques de Lyon et d’ailleurs : Et la suite ? » »

Il est presque midi et mon téléphone sonne. A pas mal de reprises. Je n’ai pu me rendre en manifestation pour cause de rendez-vous professionnel fixé de longue date. D’un côté mes amis en train de défiler (quelques photos de la manifestation du 19 octobre ici prises par mon ami Renaud) , me parlent d’une affluence record et inespérée dans les manifs (le nombre de manifestants est évalué entre 18000 et 45000 personnes), de l’autre, très vite aprés les premiers appels, des commerçants angoissés autour de Gambetta, qui voient des casseurs s’affronter au service d’ordre de la manifestation (et dire que la droite essaie pas à pas d’assimiler voyous et manifestants !) puis essayer d’entrer dans les commerces, briser une vitrine… Un dur moment pour ces marchands de biens et de service qui ont eu ( globalement ) plus de peur que mal mais surtout un sacré coup de flip comme m’expliqueront plusieurs d’entre eux. Et puis la violence qui est passée tout près.

En presqu’ile, les dégats seront plus concrets hélas. Le pillage et la guérilla contre des forces de police harcelées par des bandes de jeunes. Une destruction de biens publics et privés inadmissibles comme nous l’avions dit déjà hier dans un communiqué du PS Rhône. L’événement, tragique et hautement condamnable fait oublier la reussite de la manif…bien pratique pour le gouvernement, qui faute d’avoir voulu dialoguer, fait face pour l’instant à un mouvement populaire dans l’opinion. Celui-ci ne peut qu’espérer un revirement impulsé par les actes de groupes de petits imbéciles n’ayant rien à voir avec les revendications pour une réforme des retraites. La violence pourrait être d’une aide précieuse pour briser le mouvement.

Lire la suite « Casseurs à Lyon: les photos de manif, la terrible violence, la reussite des manifestations, l’échec en matière de sécurité de Sarkozy » »

Voici le communiqué que j’ai rédigé pour la fédération du Rhône du Parti Socialiste au sujet des affrontements survenus à Lyon ces derniers jours entre la police et les casseurs, en ma qualité de responsable départemental aux questions de société et que je cosigne avec Jacky Darne, 1er Secrétaire du PS du Rhône.

Fermeté et justice sociale

Le Parti Socialiste du Rhône condamne les dégradations commises depuis la fin de la semaine dernière et renouvelées aujourd’hui, par une poignée de casseurs exploitant le mouvement lycéen en vue d’en profiter pour commettre des délits.

Si manifester est un droit, le respect des biens et des personnes est non négociable. Les violences telles qu’elles se sont produites sont une honte et doivent être sanctionnées avec justice. Il n’est pas normal que les citoyens, les forces de l’ordre, les manifestants, la propriété privée et publique soient ainsi pris à partie par des groupes violents n’ayant rien à voir avec la revendication pour une juste réforme des retraites et tout avec la délinquance.

S’il est bien évident que les auteurs d’actes délictueux doivent être condamnés et sanctionnés juridiquement, il nous parait également injuste de faire passer des lycéens en comparution immédiate, cette procédure est trop expéditive, garantissant trop souvent l’impunité des coupables et la condamnation des innocents.

Nous regrettons les amalgames que font des membres de majorité présidentielle entre lycéens et casseurs,et les propos déplacés d’un député de la majorité présidentielle demandant la démission de notre camarade Najat Vallaud-Belkacem pour des raisons de compétition interne à son camp.

Jacky Darne Premier secrétaire fédéral du Rhône

Romain Blachier Secrétaire fédéral aux questions de société

Mardi prochain, le 19 octobre, demain en fait, la manifestation pour une autre réforme des retraites se donne rendez-vous à 11h au Métro Garibaldi pour la portion politique du cortègePour la partie syndicale du cortége, le rendez-vous se fera à 10h30 entre Sans-Souci et Montplaisir. Le parcours de la manif se fera selon le point de départ, jusqu’à la place Bellecour. Les transports en commun lyonnais (TCL) devraient connaitre quelques modifications ce jour-là: pour le détail voir ici. Pour nos amis de Villefranche sur Saône, le rendez-vous de la marche sera , toujours mardi 19 octobre, à 10h30 place du Promenoir. 

Autres infos pratiques: Si vous habitez ailleurs que dans le 69, Melclalex et Arnaud vous donnent les horaires et lieux dans toutes les villes de France. Yann vous donne la liste des stations-services à sec en France et donc en Rhône-Alpes pendant que Peuples fait de la pédagogie.

C’est la grève en ce moment dans les cantines de Lyon. Les conditions de travail y sont jugées difficiles. Il est vrai que, même en cette période de crise, il est difficile de trouver du personnel. Le travail est d’une forte pénibilité, quoi qu’en dise avec mépris la droite locale, dure avec ces salariés modestes (moins de 9 euros de l’heure), et le turn-over est fort, dans un métier mal payé et peu reconnu. On estime entre 400 à 500 le nombre de vacataires qui interviendraient chaque jour en remplacement des titulaires. Du coup la ville et le personnel négocient un mode de travail qui permettrait de soulager un peu ceux qui travaillent dans nos cantines ainsi qu’une revalorisation. C’est pas trop tôt certes mais ça devrait permettre de résoudre, je l’espère, le probléme à long terme.

En attendant, des milliers de familles vivent dans le souci puisqu’il n’y a plus de cantines jusqu’à au moins mardi inclus. La ville vient d’autoriser les élèves a pique-niquer, on pourrait aussi penser éventuellement comme cela à été proposé à plusieurs reprises ces dernières années, à utiliser le riche tissu de la restauration. Mais lhose n’est pas si simple, il faut du personnel pour encadrer tout cela dans les règles et c’est ce qui manque cruellement. On peut aussi répartir les élèves dans des cantines moins chargées. C’est aussi à intégrer dans un dispositif de réponse d’urgence pour le futur. Il est inadmissible que les familles se soient retrouvées dans des situations aussi difficiles pour faire manger leurs gones à midi.

Dernier sujet d’inquiétude, la question de l’accueil des cantines. La population rajeuni, on le voit nettement dans certains quartiers de Lyon, du coup la demande explose. Entre 2001 et 2009, la demande a explosé de pas moins de 25% de demandes en plus ! La ville a suivi avec 3000 places de crèches en plus mais il en manque quelques centaines. La chose devrait être résolue avec encore 2500 places d’ici la fin du mandat. Il est d’ailleurs comique de voir l’opposition, qui demande sans cesse moins de personnels municipaux donc moins de places en cantines, s’indigner du problème d’accueil...On ne peut pas non plus comme l’a affirmé l’Adjoint à l’Education et à la Petite Enfance, considérer qu’il ne faut pas laisser 4 jours suite et plus son enfant à la cantine. Nombre de familles n’ont pas le choix.

Loin des querelles politiciennes, il convient là aussi de penser une réforme et d’accélérer les moyens pour accueillir tout le monde, quitte à fâcher la droite lyonnaise et ses représentants. Cela permettra aussi de ne plus avoir une pénurie de places et ne pas avoir à trancher la priorité entre familles monoparentales, chômeurs et couples actifs. Ce dernier point est d’ailleurs aussi à réformer en attendant puisque les couples où deux parents travaillent et les pères et méres seul(e)s excercant une activité n’ont souvent pas la possibilité de faire déjeuner leurs enfants . Vaste chantier de changement !

Excellente pub découverte dans l’Effet Papillon pour la marque britannique de laitages bio « Yeo Valley Organic » , située dans le Somerset au Royaume-Uni. Outre une équipe de cricket de bonne facture, le comté est surtout réputé pour être rural et calme. C’est justement là-dessus qu’a joué la marque pour ce Marly Gomont made in UK, drôle et vraiment bien fichu.

Samedi prochain, le 16 octobre, demain en fait, la manifestation pour une autre réforme des retraites se donne rendez-vous à 14h Place Jean Macé pour la portion politique du cortége et à la même heure place Jean Jaurès, toujours dans le 7e pour la partie syndicale de la manifestation. Le départ devrait se faire pour les premiers cortéges à 14h30. Le parcours de la manif se fera de Jean Jaurès ou Jean Macé donc, selon le point de départ de chacun, jusqu’à la place Bellecour. Attention: un certain nombre de bus TCL seront déviés ou limités en raison de la manifestation: Infos ici. Pour nos amis de Villefranche sur Saône, le rendez-vous de la marche sera le matin, toujours samedi 16 octobre à 10h30 place du Promenoir.

ps: sur les retraites et le mouvement social, des choses intéressantes et/ou pleines de vie à lire chez Nicolas,chez Le coucou, chez Yann, chez Seb, chez Olivier P et chez Isabelle.

Changement d’usage dans le buzz-web ? Toujours est-il que si l’opération du déménagement de Kriisiis et du coup de com fait à cette occasion par Demeco a défriché la chronique sur Facebook et Twitter, elle ne s’était pas jusqu’à présent développée sur un blog. C’est chose faite par la présente mais ce phénoméne de « délocalisation » fera sans doute l’objet d’une réflexion dans un billet ultérieur.

Je connais Kriisiis depuis un soir où nous êtions invités à une émission de web-TV où j’avais eu à m’exprimer sur un sujet délicat. Depuis nous avons eu l’occasion de nous recroiser à quelques reprises et de sympathiser.

L’autre jour le jeune homme a déménagé. Il pensait d’ailleurs, vil flatteur, rejoindre le 7e et devenir un de mes administrés mais hélas, le monsieur est du mauvais côté du trottoir du cours Gambetta.

Il fallait donc faire les cartons et les transporter. Une société de déménagement, Demeco, apprenant cela, s’est occupée gratuitement du jeune homme et a communiqué sur le sujet via la vidéo ci-dessous. Ce qui a plu a certains mais a aussi attiré des critiques sur le théme « Kriisiis vendu ».

Lire la suite « A propos du partenariat Demeco / Kriisiis  » »

Le fou, le cinglé, généralement se doublant du pénible et du boulet est en politique est une espéce très répandue. Les mauvaises langues, les sectaires y trouveront sans doute matiére à attribuer à telle ou telle tradition une proportion sans doute plus grande de dérangés du bulbe et ils auront peut-être un peu raison. Certaines tendances favorisent la chose plus que d’autres.

Mais je vais vous rassurer (ou pas) , le dingue, quelle que soit sa variété ou sa pathologie se trouve partout, absolument partout.

Imaginez: Pour une poignée d’euros, le type ou la nana a le droit de prendre la parole et d’ennuyer le monde alors que dans la vie réelle personne n’a envie de l’écouter. Il a des reunions le soir, des sujets, dans le sens humain ou théorique à emmerder, du monde à hair ou à aduler bref la politique est le Disneyland du fou.

Mais c’est quoi un dingue ou un boulet en politique ? Celui-ci existe en plusieurs variétés et sortes. De part son inventivité et sa prolifération, le fou se réinventes san cesse mais voici un extrait de bestiaire. Nous éluderons le fou version apocalyptique (Hitler, Pol Pot etc…) qu’il convient de ne pas traiter à la légére. Voici 6 exemples qui pourraient vous faire regretter d’avoir un jour pris votre carte:

Lire la suite « Le dingue en politique : 6 variétés de boulets qui vont vous faire regretter d’avoir pris votre carte » »

Bon, comme depuis hier, on me pose plein de fois la question, je le met ici: Le départ de la manifestation à Lyon du mardi 12 octobre sur les retraites c’est vers 10h30. Pour la partie syndicale du cortége, le rendez-vous se fera entre Sans -Souci et Montplaisir.Pour la partie politique, le rendez-vous des socialistes sera, comme l’indique mon collégue de secrétariat fédéral du Rhône et ami Yann Benhayoun, en charge des manifs (moi je suis aux questions de société) au métro Garibaldi à 11h. Le parcours de cette manifestation du 12 octobre à Lyon se fera donc de Montplaisir (pour les cortéges les plus éloignés) ou de Garibaldi donc (pour les plus proches) jusqu’à Bellecour.

Devant l’absence d’écoute du gouvernement, la grêve risque de se prolonger…Etant le reste de la semaine en déplacements profesionnels divers et utilisant le train et les transports en commun j’angoisse un peu…dommage que le dialogue rompu améne à cette situation, terrible pour les grévistes comme pour les autres. Tiens au passage voici les horaires des TCL en ce mardi 12 octobre. Même si 66% des français sont favorables à un durcissement du mouvement devant l’autisme du pouvoir, celle-ci  serait regrettable d’avoir et comporterait des inconvénients graves. Hélas, et c’est fort compréhensible ,le durcissement risque de survenir si rien ne bouge.

ps: A lire sur le sujet des retraites et de la mobilisation ,lire les excellents billets de Nicolas, du Monolecte qui donne 10 raisons d’aller manifester, Stef, Homer, Dagrouik,Slovar, Corto ou encore Vallenain.