• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s): Libye: le vote de l'ONU est une belle victoire

   Je suis ravi de la décision de l’ONU d’autoriser l’usage de la force contre le régime de Kadhafi. Je suis ravi de savoir qu’on ne va pas laisser un dictateur répugnant écraser et se venger de la juste lutte de libération de son peuple.

Que Sarkozy, qui l’a acceuilli en grandes pompes, aie été brouillon dans l’histoire comme toujours en politique étrangére certes. Qu’il s’agisse de faire oublier les soutiens systématiques du gouvernement et de membres de l’UMP à divers dictateurs arabes dont celui de Libye mais aussi celui de Syrie ou de Tunisie aussi . Et puis cette histoire de financement de campagne est à éclaircir. Qu’il y aie aussi du calcul électoral chez ce mauvais président c’est évident. Mais le probléme immédiat n’est pas la : un certain nombre de pays vont intervenir pour protéger les lybiens de leur sanglant dictateur.

Cela aurait pu être le rôle de la Ligue Arabe, qui aurait pu se contenter d’autre chose que de mots dans un premier temps. Ou encore de l’Union Européenne, l’occasion de donner un vrai sens à son combat, de faire vivre les valeurs de l’Union mais le gouvernement allemand, pris depuis le retour de la droite dans une crise aigue d’égoisme national, ne l’a pas souhaité ainsi que nombre de chefs d’Etats conservateurs.Comme l’a dit Martine Aubry, favorable à une intervention, ce renoncement, ce manque de courage est une honte pour l’Europe. Alain Juppé, écarté dans un premier temps par un Sarkozy toujours aussi peu clairvoyant, aura su trouver les mots et les alliances pour convaincre l’ONU d’intervenir à l’initiative de la France.

BHL, malgré tous ses détracteurs qui lui reprochent d’être de gauche et médiatique, d’être philosophe et baroudeur, aura eu ici encore une fois, avec quelques autres, un rôle d’éveilleur des consciences. J’ai d’ailleurs été extrêmement choqué du papier particulièrement crétin de Daniel Schneidermann. Celui-ci mettait, dans une bêtise et une confusion absolue et meurtrière, BHL et le dictateur Lybien sur le même plan. Daniel, tu sais que pendant que tu fais tes postures de précieux de salon, on tue en Libye !