• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : avril 2008

Je suis ravi de voir qu’à Londres à Paris, lorsque la flamme olympique passe à travers les villes, des citoyens se soulèvent contre le régime répressif chinois.C’est le signe d’un conscience collective européenne, de plus en plus présente à défaut de véritable Europe politique.C’est aussi un signe de bonne santé d’une démocratie.

Je ne suis pas certes un partisan de l’isolement complet de la Chine,dont la riche culture et le dynamisme ont beaucoup à apporter car je pense que l’échange permet l’ouverture, si les deux parties se respectent.Il n’est qu’a voir la communauté chinoise du 7e, dynamique, vivante, qui apporte une énergie considérable,un apport culturel majeur, une dynamisation importante du tissu commercial à nos quartiers.Le partenariat, entre Canton et Lyon et entre le 7e et et Liwan, est intéressant aussi dans le sens où il nous permet un échange économique mais aussi social et culturel, afin de progresser ensemble, d’égal à égal.
Si j’ai toujours manifesté lors de la venue de gouvernants chinois à Lyon, si j’ai participé à de nombreuses campagnes sur les droits des salariés et contre les violations des droits de l’homme au sein de l’Empire du Milieu,j’ai toujours considéré que des échanges d’expériences en matière de gouvernance locale ne pouvaient être que profitables.C’est d’ailleurs l’un des rares secteurs où l’empire du milieu s’ouvre et se démocratise progressivement.

Mais, concernant l’Etat chinois,au lieu que cette ouverture qu’est l’organisation de jeux olympique,amene des changements en matière de politique de droits de l’homme, c’est la France et son gouvernement qui, au contraire, tendent vers les standards chinois pour ce qui concerne les JO.Hier lors du passage de la flamme, les manifestants pro-Tibet ont été molestés, des journalistes frappés et la liberté d’expression comme le fait d’avoir le droit de brandir un drapeau tibétain, bafouée

L’attribution, il y a quelques années,des jeux d’été à la Chine, par les bureaucrates du CIO n’a rien changé à la politique chinoise.Ce sont des milliers de morts et de victimes de la répression chaque année, c’est l’absence de libertés politiques et religieuses. Comme le dit ce texte fort de Claude Guillon rapporté par Radical Chic:

(…) Je salue les milliers de pékinois que la police harcèle depuis des mois pour qu’ils deviennent « présentables » aux yeux des rares occidentaux qui s’égareraient hors des périmètres balisés. On a particulièrement fait la chasse aux hommes qui prennent le frais torse nu, les soirs d’été. (…) Je salue les ouvriers, étudiants, et paysans, protagonistes anonymes de ce que les bureaucrates de Pékin appellent des « incidents de masse », officiellement évalués à plus de 74 000 en 2004, et 87 000 en 2005

(…) Je salue Huang Qingnan, vitriolé pour avoir aidé des ouvriers à défendre leurs droits, dans un pays où la grève est interdite (mais où les grèves sauvages se multiplient) (…)

C’est ce genre de mesures qui a été mis à équivalence par le honteux Laporte avec le fait de manifester contre la répression en Chine.Celui-ci a déclaré que lorsque l’on proteste contre le passage de la flamme olympique on a pas de leçons à donner…Je ne savais pas que brandir une pancarte pour les Droits de l’Homme c’était comme tuer ou enfermer des opposants politiques…

De Giscard et Brejnev à Sarkozy et Hu Jintao, la collaboration avec les régimes staliniens d’une droite, qui vilipende pour se faire peur, le travail du PS avec un PCF, certes parfois archaïque mais depuis longtemps déstalinisé et pacifié, a une longue histoire.C’est d’ailleurs pourquoi est d’autant plus remarquable la mobilisation des parlementaires de tous bords, dont de nombreux UMP,qui se mobilisent pour la cause des Droits de l’Homme en Chine.Le député de droite Lucas, en pointe dans ce combat avec nombre d’élus PS, fait sans doute partie de ceux qui croyaient cette phrase du programme présidentiel Je veux être le Président d’une France qui se sente solidaire de tous les proscrits, de tous les enfants qui souffrent, de toutes les femmes martyrisées, de tous ceux qui sont menacés de mort par les dictatures et par les fanatismes.

La déclinaison concrète ? Peut-être que, au moins pour des raisons électoralistes, Nicolas Sarkozy décidera de faire taire son épouvantable ministre des sports et de prendre de vraies mesures.Cela serait souhaitable.Il ne s’agit pas de boycotter les jeux mais de ne pas participer à la cérémonie officielle, véritable festival du régime.Parce que les droits de l’homme et le gouvernement, à part Rama Yade en photos dans Paris Match, pour le moment c’est la Lybie et c’est ça:

Paris capitale de la Liberté d’expression… !
envoyé par Pema_Dreulma