• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Comment organiser son apéro Rosette / Pinard à la Guillotère

C’est tout de même pas très identitaire leur truc d’apéro rosette/pinard …Il suffit qu’à la capitale un mélange de militants identitaires, de membres de l’aile droite de la majorité présidentielle et d’ultra-laïcs unis dans la haine des musulmans organisent un truc et poum poum pidou on recopie le concept et on le met à Lyon, Lille etc… bref une vision très Paris Capitale, Lyon succursale de l’identité les enfants ! Tout ça n’est pas sérieux! Il y a mêmes les faux organisateurs sous pseudo, comme dans la ville à la Tour Eiffel. So Goutte d’Or, si Paris, si peu Lyon !

Remarquez le conglomérat islamophobe aurait tort de se priver: Qu’ils aient l’intention ou non d’organiser réellement leur raout, ils font la une aujourd’hui de tous les canards lyonnais! Que seraient prêt à faire les 6 ou 7 prétendants de droite (et ceux qui veulent être la succession à gauche) à la Mairie pour une telle exposition médiatique ?  Et les organisateurs de l’apéro eux font ça avec une simple création de groupe Facebook! La classe non ?

Alors, je le disais, le lieu du pique-nique lyonnais n’est pas encore connu mais se situerait donc à la Guillotière, qui entre bobos, étudiantes à short court en cette saison estivale, restaurateurs asiatiques, portugais, boutiques de saris indiens, églises orthodoxes, temples protestants divers, églises catholiques, synagogue… présente la caractéristique de comporter aussi une population d’origine maghrébine, une mosquée et des commerces orientaux.

Puisqu’il y a intention, au moins affichée, de faire apéro dans le quartier pour une reconquête sur l’islam-vilain-méchant, il y a hélas, je le dis , plusieurs écueils à leur initiative de Grande Reconquête par l’Occident Chrétien de cette vilaine-horrible-enclave de l’Islam-méchant-dangereux. Soyons gentils et cools, essayons de trouver des solutions.

Pour commencer pour un quartier islamisé, c’est beaucoup trop facile de trouver à boire. Eh oui, c’est même l’un des lieux les mieux achalandés de la ville en la matière. Les piliers de bistrots sont aussi nombreux que le degrés dans un pastis. Tant pis il va falloir faire avec. C’est l’adjoint au commerce qui parle, amis identitaires: achetez local ! Nombreux seront les musulmans à vous vendre un coup de rouge dans les épiceries et le jambon pour aller avec. Pour un choix plus grand, n’hésitez pas à faire un tour chez Nicolas avenue Gambetta. Dans le 7e on est plutôt gâtés niveau marchands de vins, mais là je prend la cave la plus proche du métro, vu que vous arrivez de l’extérieur. N’allez surtout pas à l’autre côté de la rue, c’est certes aussi à côté du métro, le vin est bon, c’est certes toujours dans l’horrible vilain zone talibane de Lyon mais c’est côté 3e arrondissement donc ça m’intéresse moins.

Vous pouvez aussi aller acheter la bière aux fleurs du Malt. En plus ça vous permettra de prendre la charcuterie d’à côté. Leur rosette est un bonheur. Vous voyez surement où c’est, c’est pas loin de la librairie musulmane que vous avez filmé en long en large et en travers.  A moins que vous ne vouliez faire vos saucisses de porc vous même! On trouve très facilement de la farce dans les commerces des rues Passet et Pasteur situés dans le quartier ! Soyons tradition!

Autre problème, où organiser l’affaire dans le quartier? Parce que place du Pont / Gabriel Péri franchement à mon avis, personne va comprendre votre démarche. Boire du rouge en ce lieu, tout résident de Notre Dame des Sans Abris vous dira que c’est pas très original. Et puis entre les asiatiques, les roms, les étudiants, les blacks, les bobos, ben personne risque de comprendre le message, qu’en fait c’est les musulmans que vous aimez pas et que vous êtes en reconquête.

Essayez alors la place Raspail mais à moins que vous vouliez faire chier les étudiants ou les asiatiques, on risque de pas comprendre non plus. Ou alors faites un apéro avec des portraits de Mao pour faire de la vraie provoc! En plus les apéros pinard sur la place c’est un peu galvaudé, y’en a tous les jours en cette saison, accompagnées de fort gauloises boules de pétanque. Sauf aujourd’hui il pleut.

Ou alors repliez vous sur les berges un peu plus bas. Entre les filles en roller, les Velov et les jeunes gens à djembé, vous trouverez bien un peu de place pour regarder si de temps à autre ne passe pas une musulmane voilée. Ah et mettez un panneau, qu’on sache lequel des apéros rosettes se déroulant au même moment sur le même lieu est celui qui fait de la résistance.