• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Il faut supprimer l'ISF pour taxer de façon plus efficace et ambitieuse les hauts revenus

Le principal reproche que l’on peut faire à la taxation exceptionnelle des plus riches des contribuables c’est sa modestie: 200 millions d’euros. Même si surtaxer les riches n’est pas la seule et unique solution , l’effort demandé est dérisoire alors que le gouvernement a rétrocédé depuis ces dernières années prés de 12 000 millions d’euros de cadeaux fiscaux).

Cela est d’autant est plus surprenant alors que l’effort sur les classes populaires et moyennes est bien plus rude. Au point d’ailleurs que nombre de fortunés se sont émus de ne pas être taxés davantage, enclenchant une saillie des plus drôles de François Hollande à la Rochelle.

L’autre reproche que l’on peut lui faire, c’est d’être une simple taxe exceptionnelle et non un impôt pérenne, rajoutant aussi une taxe et coût supplémentaire à une imposition française déjà complexe. Pour moi, en matière de taxation des revenus d’activités, c’est l’impôts sur le revenu qui doit être le socle de toute fiscalité.

C’est d’ailleurs aussi pour cela que l’impôt sur la fortune (ISF) , dont les déclarations sont actuellement envoyées aux contribuables concernés, devrait à mon sens être supprimé…attendez avant de me traiter de traitre, je finis ma phrase… et que des tranches supérieures d’impôts sur le revenues soient rétablies !

Sous le second mandat de Chirac, notamment avec De Villepin, et encore davantage sous la présidence Sarkozy, les plus riches ont payé de moins en moins d’impôts alors que c’est une trentaine de taxes nouvelles qui tomberont sur les classes moyennes et populaires rien que sous la présidence du second.

L’impôt sur les grandes fortunes ne rapporte que peu : 1,5% des recettes de l’Etat. On me dira que c’est toujours cela. Mais une imposition plus forte basée sur l’impôt sur le revenu rapporterait davantage et coûterait moins cher en collecte. De plus le fonctionnement de l’ISF est peu équitable: il favorise ceux qui possédent leur entreprise par rapport aux (certes très riches) salariés, ce qui au sens marxiste du terme est plutôt injuste! Mieux vaut donc rétablir une taxation plus ambitieuse basée sur l’impôt sur le revenu, qui rapporte de moins en moins à l’Etat(autour des 48 milliards d’euros). Et terminer avec certains de ces exonérations qui font que des milliers de contribuables disposant d’un revenu annuel très élevé ne payent pas d’impôts.

Actuellement les tranches d’imposition sur le revenu sont de

– Jusqu’à 5 963 euros : 0% – de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50% – de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00% – de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00%

– au-delà de 70 830 euros : 41,00%

Il ne serait pas absurde de créer une tranche (comme dans le projet du parti socialiste) ou deux d’impôts supplémentaire à par exemple au moins à 47% et 52 % voire davantage. Cela rapporterait plus, serait plus juste et plus simple pour la Nation.

L’utilité de l’impôt sur les grandes fortunes est donc davantage idéologique qu’efficace.Tout comme l’est la politique fiscale de Sarkozy dans l’autre sens…