• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Adjoint

Un peu de fêtes, d’amitié,de convivialité ce week-end.J’en ai profité aussi pour refaire, suite à une demande pressante,ma fameuse recette de Jambalaya que je change tout le temps.Je vous filerait la mienne bientôt mais un aperçu intéressant du fameux plat cajun se trouve ici.Et si vous avez la flemme,le Blue Bayou, restaurant auguste du 7e et de la rue Bonald, vous fait une excellente version du symbole de la Nouvelle-Orléans,version qui m’avait d’ailleurs régalé le week-end passé.

Un peu de cricket aussi avec une honorable quatriéme place obtenue par mon club lors des championnats de France de la discipline en salle.

J’ai également profité de ce deux jours pour rajouter,supprimer, modifier quelques liens sur ce blog et pense bientôt abandonner la modération des commentaires.

Du noir, du policier également à Quai du Polar.Quelques achats et recontres: Camino 999 que j’avais découvert via le blog de Jean-Yves,ouvrage de de Catherine Fradier avec qui j’ai eu le plaisir d’échanger un peu, Genesis de John Case et A bras raccourci de Marc Haskell Smith acheté au stand de l’un des plus fabuleux libraires de l’agglomération, le toujours passionné, passionnant et de bon conseil Erik Fitoussi, passionné de romans noirs, de la librairie Passages.Autre rencontre, celle d’un sympathique guide patrimonial venu présenter son premier roman, Le Maitre des gargouilles, j’ai nommé Nicolas Le Breton, publié chez la jeune maison d’édition lyonnaise Les Moutons Electriques.

Et puis évidemment mon premier conseil d’arrondissement et mon élection en tant qu’Adjoint au Maire du 7e.Pour ceux qui ne le sauraient pas, les élus, pour le conseil suivant la proclamation des résultats, se réunissent pour élire entre eux le Maire puis ses adjoints (dont le nombre ne doit pas excéder un tiers des élus au conseil).J’ai donc eu le plaisir d’être de la liste proposée par notre fraichement réélu Maire d’arrondissement.La surprise était relative vous vous en doutez mais tant l’officialisation de la reconduction de Jean-Pierre Flaconnèche que celle de mon élection et de celle de mes collègues et camarades fait plaisir.Cette première tenue d’assemblée fut conviviale, avec un discours trés sympathique de remise d’écharpe par Michel Minchela membre de l’opposition et doyen des élus, qui remis pour la deuxième fois consécutive son écharpe de Maire à Jean-Pierre Flaconnèche,un Pierre Delacroix plutôt de bonne humeur, à l’instar des élus de la majorité et une assistance où émergent de nombreuses têtes bien connues du quartier.SI vous avez raté l’article du Progrés du Dimanche concernant ce premier conseil, cliquez-là.

Nous avons élu les adjoints (certains disent Maire-Adjoints pour renforcer le truc !) sans spécififier les délégations, quelques affinages étant à faire cette semaine mais je ne trahirait aucun secret aussi bien gardé qu’une pyramide d’Egypte en disant que j’aurai à priori une délégation recouvrant grosso-modo le commerce, l’artisanat, les affaires économiques et le cadre de vie.C’est en tout cas une formidable responsabilité et un plaisir de servir notre ville et notre 7e arrondissement, l’aboutissement et la continuation d’un travail depuis de longues années.

Et parce que la politique locale, celle pour notre ville, est ce qui m’intéresse le plus mais que le militant socialiste que je suis s’intéresse parfois aux grands enjeux qui traversent son parti, j’a répondu à l’invitation sympathique d’Alice Géraud de parler, avec d’autres, de l’avenir du PS dans un article de Libelyon (à lire ici)

Pour répondre aux premier mails reçus, non je suis pas devenu Aubryste, Delanoiste,Royaliste ou quoi que ce soit, j’attend comme l’a retransrit Alice celui ou celle  pro-européen de centre gauche, social-démocrate et libertaire en matière de mœurs ». En tant que lyonnais, en tant qu’habitant d’une grande agglomération, j’espére aussi que le socialisme à visage urbain proné par Gérard Collomb sera largement pris en compte par le parti.Quelque soit son nom, son pedigree, qu’il ou elle se nomme Moscovici, Delanoe,Royal,Aubry etc…Tel Diogéne de Sinope, je cherche, en essayant d’éviter le poulpe fatal !Tiens, un poulpe, nous voilà à nouveau dans le roman noir…

Adjoint

Un peu de fêtes, d’amitié,de convivialité ce week-end.J’en ai profité aussi pour refaire, suite à une demande pressante,ma fameuse recette de Jambalaya que je change tout le temps.Je vous filerait la mienne bientôt mais un aperçu intéressant du fameux plat cajun se trouve ici.Et si vous avez la flemme,le Blue Bayou, restaurant auguste du 7e et de la rue Bonald, vous fait une excellente version du symbole de la Nouvelle-Orléans,version qui m’avait d’ailleurs régalé le week-end passé.

Un peu de cricket aussi avec une honorable quatriéme place obtenue par mon club lors des championnats de France de la discipline en salle.

J’ai également profité de ce deux jours pour rajouter,supprimer, modifier quelques liens sur ce blog et pense bientôt abandonner la modération des commentaires.

Du noir, du policier également à Quai du Polar.Quelques achats et recontres: Camino 999 que j’avais découvert via le blog de Jean-Yves,ouvrage de de Catherine Fradier avec qui j’ai eu le plaisir d’échanger un peu, Genesis de John Case et A bras raccourci de Marc Haskell Smith acheté au stand de l’un des plus fabuleux libraires de l’agglomération, le toujours passionné, passionnant et de bon conseil Erik Fitoussi, passionné de romans noirs, de la librairie Passages.Autre rencontre, celle d’un sympathique guide patrimonial venu présenter son premier roman, Le Maitre des gargouilles, j’ai nommé Nicolas Le Breton, publié chez la jeune maison d’édition lyonnaise Les Moutons Electriques.

Et puis évidemment mon premier conseil d’arrondissement et mon élection en tant qu’Adjoint au Maire du 7e.Pour ceux qui ne le sauraient pas, les élus, pour le conseil suivant la proclamation des résultats, se réunissent pour élire entre eux le Maire puis ses adjoints (dont le nombre ne doit pas excéder un tiers des élus au conseil).J’ai donc eu le plaisir d’être de la liste proposée par notre fraichement réélu Maire d’arrondissement.La surprise était relative vous vous en doutez mais tant l’officialisation de la reconduction de Jean-Pierre Flaconnèche que celle de mon élection et de celle de mes collègues et camarades fait plaisir.Cette première tenue d’assemblée fut conviviale, avec un discours trés sympathique de remise d’écharpe par Michel Minchela membre de l’opposition et doyen des élus, qui remis pour la deuxième fois consécutive son écharpe de Maire à Jean-Pierre Flaconnèche,un Pierre Delacroix plutôt de bonne humeur, à l’instar des élus de la majorité et une assistance où émergent de nombreuses têtes bien connues du quartier.SI vous avez raté l’article du Progrés du Dimanche concernant ce premier conseil, cliquez-là.

Nous avons élu les adjoints (certains disent Maire-Adjoints pour renforcer le truc !) sans spécififier les délégations, quelques affinages étant à faire cette semaine mais je ne trahirait aucun secret aussi bien gardé qu’une pyramide d’Egypte en disant que j’aurai à priori une délégation recouvrant grosso-modo le commerce, l’artisanat, les affaires économiques et le cadre de vie.C’est en tout cas une formidable responsabilité et un plaisir de servir notre ville et notre 7e arrondissement, l’aboutissement et la continuation d’un travail depuis de longues années.

Et parce que la politique locale, celle pour notre ville, est ce qui m’intéresse le plus mais que le militant socialiste que je suis s’intéresse parfois aux grands enjeux qui traversent son parti, j’a répondu à l’invitation sympathique d’Alice Géraud de parler, avec d’autres, de l’avenir du PS dans un article de Libelyon (à lire ici)

Pour répondre aux premier mails reçus, non je suis pas devenu Aubryste, Delanoiste,Royaliste ou quoi que ce soit, j’attend comme l’a retransrit Alice celui ou celle  pro-européen de centre gauche, social-démocrate et libertaire en matière de mœurs ». En tant que lyonnais, en tant qu’habitant d’une grande agglomération, j’espére aussi que le socialisme à visage urbain proné par Gérard Collomb sera largement pris en compte par le parti.Quelque soit son nom, son pedigree, qu’il ou elle se nomme Moscovici, Delanoe,Royal,Aubry etc…Tel Diogéne de Sinope, je cherche, en essayant d’éviter le poulpe fatal !Tiens, un poulpe, nous voilà à nouveau dans le roman noir…