• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

décembre 2007 | Page 2


Allez moi aussi je cède au people et à la vraie de vraie actualité politique.

En effet, ce blog n’avait pas fait son devoir, pas encore évoqué l’évènement des évènements, qui rend tout accueil de terroriste Lybien, toute absence de croissance, tout pouvoir d’achat en berne caduque:L’annonce de la liaison de l’ex-copine de Laurent Fabius, Mick Jagger,de Jean-Jacques Goldman et d’Arno Klarsfeld avec Nicolas Sarkozy.Je voulais faire un sujet sérieux comme l’a fait Olivier Bertrand sur d’inquiétantes propositions sur la petite enfance à Lyon ou des conséquences des coupures de courant sur les nerfs des conseillers municipaux d’opposition mais je suis assez claqué après une grosse journée alors je fait dans le people national et la note brève.

Apportons donc notre pierre à la grande oeuvre de divertissement des questions essentielles du pays pour nous pencher sur cette idéale idylle qui tombe juste à point en temps de difficultés sondagiéres.Mais un détail me surprend, c’est celui de cette photo de Paris-Match (cliquez dessus pour l’agrandir) d’un président pourtant trés pointilleux sur sa communication,dans un journal connu pour son faible penchant à la subversion.

En effet, sur ce cliché publié dans le numéro d’aujourd’hui et pris le 12 décembre, le président, si il ne porte plus son alliance, a derrière lui une photo de Cécilia…Mouais.Pas délicat pour un dossier qui évoque par ailleurs sa relation avec Carla Bruni, laquelle déclare d’ailleurs dans le même numéro du magazine   « On est très amoureux. C’est une vraie histoire ».Surprenant ce détail qui tue pour un homme en début d’une nouvelle relation amoureuse quand même vous trouvez pas ?ça vaut bien une bonne semaine de diversion des autres actus, non ?

Zut j’ai la lèvre qui saigne…je sais ce billet ne commence pas de façon trés glamour mais c’est pénible une lèvre qui saigne (un peu) à cause du froid quand on doit parler à des gens.Et des gens il va ezn avoir.Car oui hier soir c’était la deuxième édition de la république des blogs Lyon’s version.Et j’ai la lèvre qui saigne un peu avant le début des réjouissances…

Les débuts étaient toutefois plus calmes que la dernière fois.
Si Quentin est arrivé en même temps que moi, nous ne sommes rejoints assez vite que par peu de monde, Karim Aou, Simon et Benoit (lui c’est un « simple » lecteur de blogs c’est pour ça qu’il a pas de lien, na!).

Jean-Pierre Vachon vient apporter une petite touche bleue à ce qui n’était pour l’instant que rose-orange.La salle se remplit petit à petit.

Un Roux de Bezieux qui s’est endormi d’ennui nous dit-il, au Grand Lyon pendant les exposés budgétaires et un peu traumatisé  par l’exposé  fait en séance par M.Da Passano sur le compostage rabroue ironiquement un Robert Marmoz un peu en retard (je sais ça fait deux républiques des blogs que ces deux là se taquinent, c’est louche!).

J’échange un peu avec Christophe Geourjon (toujours pas trés pratique avec cette p… de lèvre qui saigne) sur les questions de listes municipales et suis interrompu par un Claude Jeandel frigorifié qui vient de se faire installer internet et pourra donc enfin mettre son carnet virtuel à jour.

Benoit trouve enfin un remède à ce saignement en me suggérant de soigner ça au rhum…et ça marche.A du être marin dans une vie antérieure Benoit, peut-être chez de Floques, le grand corsaire protestant au service de la cité de La Rochelle ? A propos de protestants j’ai une discussion intéressante sur le foi, les catholiques et les protestants avec Rodolphe, Jean-Pierre Vachon et Claude Jeandel, hélas au moment où ils étaient tous trois sur le départ.

Retrouvailles avec un ancien du PS du 7e, Bruno Bichet, que j’avais par hasard croisé sur le web, avec Trublyonne que j’avais vu beaucoup plus récemment que cela (à l’inauguration du local de Touraine la semaine passée).Petit échange avec elle et Florent.

Un des membres de Sitoyen, site politique à vocation nationale mais made in Lyon et qui avait obtenu une fort bonne couverture pendant les présidentielles est également là ainsi que mon pote Eric Zobel.

Tout ce petit monde, certes moins nombreux que la dernière fois discute aimablement.Déjà l’heure pour beaucoup de partir.

Je reste pour ma part en compagnie du dernier carré avec,  outre ma petite personne, Benoit, Quentin, Charlotte, un autre Benoit (Courtin).Alors que ces derniers sont sur le point de partir, un de base sortant d’une réunion à Paris fait irruption dans le bar et nous avons une intéressante conversation (mais trop courte hélas vu l’heure tardive) sur les sociétés philosophiques (celle-là et celle-là) et son métier en matière d’implantation d’entreprises.

Et puis, comme la dernière fois, dernier bloggeur républicain en piste, je refait agréablement le monde avec le patron du Jonkafé et les habitués jusqu’à tard dans la nuit…

Je suis arrivé assez en retard, à cause d’une reunion précédente, à la soirée de soutien à Lyon Mag, menacé de perdre son indépendance suite à une tentative de rachat  (à forts relents politiques parait-il) d’un de ses actionnaires.

Je ne suis pas de ceux qui prisent à tous prix les réunions mondaino-lyonnaises mais une de temps en temps ne fait pas de mal et la cause, celle de l’indépendance de la presse en vallait la peine.Enfin ça faisait relativement longtemps que je n’avais mis les pieds au Fridge.

Lire la Suite

Je ne tombe jamais malade deux fois dans le même hiver, j’ai une santé plus que solide.Petite exception cette année même si là en l’espèce la chose n’est qu’un petit coup de froid, pas de quoi être cloué au lit pendant plusieurs jours et à annuler un apéro avec un autre bloggeur politique lyonnais comme la dernière fois.

Alexandra va encore devoir jouer les infirmières…En tout cas, hier, la transition brutale entre les locaux par endroits surchauffés de la Chambre de Commerce et les cages d’escaliers pas trés chauffées des immeubles m’a abimé la santé.

Lire la Suite

Lancement du site Mediapart.Un nouveau site d’info après Rue 89, le participatif Lepost et dans un genre plus satirique Backchich.Le  projet sera basé sur un fonctionnement payant d’infos.Pas super convaincu par la chose, même si Edwy Plenel pilote le truc.Les news généralistes, qu’ils progressent du papier ou pas ont généralement délaissé ce type de systèmes au profit de la gratuité et de services premium payants.Par contre Arrêt sur Image, dont le lancement est prévu en janvier devrait pouvoir tirer son épingle du jeu, du fait d’un positionnement trés prisé sur le web, à savoir le décorticage des médias traditionnels.

Lire la Suite


L’hebdomadaire protestant Réforme a lancé un concours de contes de Noël.Voici la prose que j’ai envoyé, un conte à ma façon intitulé « Décompte de Noël« .

Je ne sais pas si je vais gagner mais le pasteur a aimé.Il trouve que ça sort de la niaiserie que l’on trouve parfois dans le genre.

J’ai pris en tout cas beaucoup de plaisir à l’écrire.

Lire la Suite

Jeudi soir c’est l’E-nauguration du site internet de Gérard Collomb, Aimer Lyon (www.aimerlyon.com)

Gérard sera en direct pour répondre en direct et en vidéo sur son site à partir de 19h.

Vous pouvez déjà lui poser vos questions sur les thémes de votre choix.

Des petites équipes disséminées dans des lieux publics des quartiers de Lyon animeront le dialogue, toujours en lien avec le QG.

L’internet mobile sera d’ailleurs, dans les années qui viennent, en pleine expansion avec le projet du Maire de Lyon de lancer une première expérimentation pouvant mener à  généraliser le WI-FI (internet sans fil) gratuit dans notre ville.

Notre cité est un moteur en matiére de nouvelles technologies en France et cet équipement devrait apporter un plus dans l’utilisation d’internet, à savoir la mobilité totale dans un monde où l’on travaille de plus en plus en instantané.

En attendant, n’oubliez pas de vous connecter en live avec Gérard jeudi soir.


Un post que je voulais écrire depuis des semaines sans passer à l’acte, c’est celui sur la situation de notre cinéma de quartier, le Comoedia, un projet dont j’avais un peu suivi la réouverture.

Je suis un peu en retard mais l’affaire est hélas encore loin d’être terminée et c’est surtout le tout dernier jour où signer la pétition de soutien.

En effet notre cinéma de quartier a été assigné en justice par son ancien propriétaire, la société UGC…

Le groupe reproche en premier lieu au Comoedia d’avoir reçu, tout comme d’autres lieux émergents, des aides du Centre National du Cinéma (CNC) et d’autre part l’utilisation du nom Comoedia.

La plainte parait peu fondée:Le CNC est précisément là entre autres pour aider les nouvelles structures de diffusion…

En ce qui concerne le nom Comoedia, il faut savoir que depuis 1924, le vénérable lieu de l’avenue Berthelot se nomme ainsi.Et que ce n’est que de 1987 à 2003, date de la fermeture, que UGC en est propriétaire.

Lorsque la décision de clore les portes est prise, le groupe de diffusion cinématographique ne cherche pas à conserver une activité quelconque mais vend les bâtiments à un promoteur immobilier.

On croit que le cinéma dans le 7e est mort, suivant en cela les glorieux ancêtres que furent l’Eldorado ou L’Elysée fermés dans les années 80 jusqu’à ce qu’un groupe d’entrepreneurs viennent voir Jean-Pierre Flaconnèche, Maire du 7e pour lui exposer leur projet de reprise, leur envie de refaire vivre la pellicule dans ce lieu.Le Maire du 7e emballé entamera des discussions avec les promoteurs afin que le lieu ne soit pas transformé en simples immeubles d’habitations.

Grâce à son aide et à l’énergie des repreneurs,qui ont fait un travail réellement formidable, le Comoedia revit aujourd’hui, avec une programmation variée, un grand nombre d’évènements et une tarification plus abordable que dans nombre de salles du centre-ville.

Comme souvent la chose a fait boule de neige puisque si le cinéma lui-même dispose d’un café et d’une brasserie, un petit bar associatif dédié au 7e art, le K-Barré dont je vous parlais un peu il y a quelques temps (Coincidence: A chaque fois que j’y vais c’est pour l’anniversaire d’un copain ou d’une copine) a ouvert à proximité.

Une pétition va être envoyée ce jour (on peut encore la signer là mais c’est le dernier jour) et nous serons en attente de cette décision.Un blog a été créé pour l’occasion.

Puisse le président d’UGC, M.Verrechia (par ailleurs l’un des auteurs du controversé rapport sur le piratage commandé par Nicolas Sarkozy) être débouté de sa plainte et puissions-nous longtemps avoir une présence du 7e art dans l’arrondissement lyonnais identiquement numéroté.

décembre 2007 | Page 2


Allez moi aussi je cède au people et à la vraie de vraie actualité politique.

En effet, ce blog n’avait pas fait son devoir, pas encore évoqué l’évènement des évènements, qui rend tout accueil de terroriste Lybien, toute absence de croissance, tout pouvoir d’achat en berne caduque:L’annonce de la liaison de l’ex-copine de Laurent Fabius, Mick Jagger,de Jean-Jacques Goldman et d’Arno Klarsfeld avec Nicolas Sarkozy.Je voulais faire un sujet sérieux comme l’a fait Olivier Bertrand sur d’inquiétantes propositions sur la petite enfance à Lyon ou des conséquences des coupures de courant sur les nerfs des conseillers municipaux d’opposition mais je suis assez claqué après une grosse journée alors je fait dans le people national et la note brève.

Apportons donc notre pierre à la grande oeuvre de divertissement des questions essentielles du pays pour nous pencher sur cette idéale idylle qui tombe juste à point en temps de difficultés sondagiéres.Mais un détail me surprend, c’est celui de cette photo de Paris-Match (cliquez dessus pour l’agrandir) d’un président pourtant trés pointilleux sur sa communication,dans un journal connu pour son faible penchant à la subversion.

En effet, sur ce cliché publié dans le numéro d’aujourd’hui et pris le 12 décembre, le président, si il ne porte plus son alliance, a derrière lui une photo de Cécilia…Mouais.Pas délicat pour un dossier qui évoque par ailleurs sa relation avec Carla Bruni, laquelle déclare d’ailleurs dans le même numéro du magazine   « On est très amoureux. C’est une vraie histoire ».Surprenant ce détail qui tue pour un homme en début d’une nouvelle relation amoureuse quand même vous trouvez pas ?ça vaut bien une bonne semaine de diversion des autres actus, non ?

Zut j’ai la lèvre qui saigne…je sais ce billet ne commence pas de façon trés glamour mais c’est pénible une lèvre qui saigne (un peu) à cause du froid quand on doit parler à des gens.Et des gens il va ezn avoir.Car oui hier soir c’était la deuxième édition de la république des blogs Lyon’s version.Et j’ai la lèvre qui saigne un peu avant le début des réjouissances…

Les débuts étaient toutefois plus calmes que la dernière fois.
Si Quentin est arrivé en même temps que moi, nous ne sommes rejoints assez vite que par peu de monde, Karim Aou, Simon et Benoit (lui c’est un « simple » lecteur de blogs c’est pour ça qu’il a pas de lien, na!).

Jean-Pierre Vachon vient apporter une petite touche bleue à ce qui n’était pour l’instant que rose-orange.La salle se remplit petit à petit.

Un Roux de Bezieux qui s’est endormi d’ennui nous dit-il, au Grand Lyon pendant les exposés budgétaires et un peu traumatisé  par l’exposé  fait en séance par M.Da Passano sur le compostage rabroue ironiquement un Robert Marmoz un peu en retard (je sais ça fait deux républiques des blogs que ces deux là se taquinent, c’est louche!).

J’échange un peu avec Christophe Geourjon (toujours pas trés pratique avec cette p… de lèvre qui saigne) sur les questions de listes municipales et suis interrompu par un Claude Jeandel frigorifié qui vient de se faire installer internet et pourra donc enfin mettre son carnet virtuel à jour.

Benoit trouve enfin un remède à ce saignement en me suggérant de soigner ça au rhum…et ça marche.A du être marin dans une vie antérieure Benoit, peut-être chez de Floques, le grand corsaire protestant au service de la cité de La Rochelle ? A propos de protestants j’ai une discussion intéressante sur le foi, les catholiques et les protestants avec Rodolphe, Jean-Pierre Vachon et Claude Jeandel, hélas au moment où ils étaient tous trois sur le départ.

Retrouvailles avec un ancien du PS du 7e, Bruno Bichet, que j’avais par hasard croisé sur le web, avec Trublyonne que j’avais vu beaucoup plus récemment que cela (à l’inauguration du local de Touraine la semaine passée).Petit échange avec elle et Florent.

Un des membres de Sitoyen, site politique à vocation nationale mais made in Lyon et qui avait obtenu une fort bonne couverture pendant les présidentielles est également là ainsi que mon pote Eric Zobel.

Tout ce petit monde, certes moins nombreux que la dernière fois discute aimablement.Déjà l’heure pour beaucoup de partir.

Je reste pour ma part en compagnie du dernier carré avec,  outre ma petite personne, Benoit, Quentin, Charlotte, un autre Benoit (Courtin).Alors que ces derniers sont sur le point de partir, un de base sortant d’une réunion à Paris fait irruption dans le bar et nous avons une intéressante conversation (mais trop courte hélas vu l’heure tardive) sur les sociétés philosophiques (celle-là et celle-là) et son métier en matière d’implantation d’entreprises.

Et puis, comme la dernière fois, dernier bloggeur républicain en piste, je refait agréablement le monde avec le patron du Jonkafé et les habitués jusqu’à tard dans la nuit…

Je suis arrivé assez en retard, à cause d’une reunion précédente, à la soirée de soutien à Lyon Mag, menacé de perdre son indépendance suite à une tentative de rachat  (à forts relents politiques parait-il) d’un de ses actionnaires.

Je ne suis pas de ceux qui prisent à tous prix les réunions mondaino-lyonnaises mais une de temps en temps ne fait pas de mal et la cause, celle de l’indépendance de la presse en vallait la peine.Enfin ça faisait relativement longtemps que je n’avais mis les pieds au Fridge.

Lire la Suite

Je ne tombe jamais malade deux fois dans le même hiver, j’ai une santé plus que solide.Petite exception cette année même si là en l’espèce la chose n’est qu’un petit coup de froid, pas de quoi être cloué au lit pendant plusieurs jours et à annuler un apéro avec un autre bloggeur politique lyonnais comme la dernière fois.

Alexandra va encore devoir jouer les infirmières…En tout cas, hier, la transition brutale entre les locaux par endroits surchauffés de la Chambre de Commerce et les cages d’escaliers pas trés chauffées des immeubles m’a abimé la santé.

Lire la Suite

Lancement du site Mediapart.Un nouveau site d’info après Rue 89, le participatif Lepost et dans un genre plus satirique Backchich.Le  projet sera basé sur un fonctionnement payant d’infos.Pas super convaincu par la chose, même si Edwy Plenel pilote le truc.Les news généralistes, qu’ils progressent du papier ou pas ont généralement délaissé ce type de systèmes au profit de la gratuité et de services premium payants.Par contre Arrêt sur Image, dont le lancement est prévu en janvier devrait pouvoir tirer son épingle du jeu, du fait d’un positionnement trés prisé sur le web, à savoir le décorticage des médias traditionnels.

Lire la Suite


L’hebdomadaire protestant Réforme a lancé un concours de contes de Noël.Voici la prose que j’ai envoyé, un conte à ma façon intitulé « Décompte de Noël« .

Je ne sais pas si je vais gagner mais le pasteur a aimé.Il trouve que ça sort de la niaiserie que l’on trouve parfois dans le genre.

J’ai pris en tout cas beaucoup de plaisir à l’écrire.

Lire la Suite

Jeudi soir c’est l’E-nauguration du site internet de Gérard Collomb, Aimer Lyon (www.aimerlyon.com)

Gérard sera en direct pour répondre en direct et en vidéo sur son site à partir de 19h.

Vous pouvez déjà lui poser vos questions sur les thémes de votre choix.

Des petites équipes disséminées dans des lieux publics des quartiers de Lyon animeront le dialogue, toujours en lien avec le QG.

L’internet mobile sera d’ailleurs, dans les années qui viennent, en pleine expansion avec le projet du Maire de Lyon de lancer une première expérimentation pouvant mener à  généraliser le WI-FI (internet sans fil) gratuit dans notre ville.

Notre cité est un moteur en matiére de nouvelles technologies en France et cet équipement devrait apporter un plus dans l’utilisation d’internet, à savoir la mobilité totale dans un monde où l’on travaille de plus en plus en instantané.

En attendant, n’oubliez pas de vous connecter en live avec Gérard jeudi soir.


Un post que je voulais écrire depuis des semaines sans passer à l’acte, c’est celui sur la situation de notre cinéma de quartier, le Comoedia, un projet dont j’avais un peu suivi la réouverture.

Je suis un peu en retard mais l’affaire est hélas encore loin d’être terminée et c’est surtout le tout dernier jour où signer la pétition de soutien.

En effet notre cinéma de quartier a été assigné en justice par son ancien propriétaire, la société UGC…

Le groupe reproche en premier lieu au Comoedia d’avoir reçu, tout comme d’autres lieux émergents, des aides du Centre National du Cinéma (CNC) et d’autre part l’utilisation du nom Comoedia.

La plainte parait peu fondée:Le CNC est précisément là entre autres pour aider les nouvelles structures de diffusion…

En ce qui concerne le nom Comoedia, il faut savoir que depuis 1924, le vénérable lieu de l’avenue Berthelot se nomme ainsi.Et que ce n’est que de 1987 à 2003, date de la fermeture, que UGC en est propriétaire.

Lorsque la décision de clore les portes est prise, le groupe de diffusion cinématographique ne cherche pas à conserver une activité quelconque mais vend les bâtiments à un promoteur immobilier.

On croit que le cinéma dans le 7e est mort, suivant en cela les glorieux ancêtres que furent l’Eldorado ou L’Elysée fermés dans les années 80 jusqu’à ce qu’un groupe d’entrepreneurs viennent voir Jean-Pierre Flaconnèche, Maire du 7e pour lui exposer leur projet de reprise, leur envie de refaire vivre la pellicule dans ce lieu.Le Maire du 7e emballé entamera des discussions avec les promoteurs afin que le lieu ne soit pas transformé en simples immeubles d’habitations.

Grâce à son aide et à l’énergie des repreneurs,qui ont fait un travail réellement formidable, le Comoedia revit aujourd’hui, avec une programmation variée, un grand nombre d’évènements et une tarification plus abordable que dans nombre de salles du centre-ville.

Comme souvent la chose a fait boule de neige puisque si le cinéma lui-même dispose d’un café et d’une brasserie, un petit bar associatif dédié au 7e art, le K-Barré dont je vous parlais un peu il y a quelques temps (Coincidence: A chaque fois que j’y vais c’est pour l’anniversaire d’un copain ou d’une copine) a ouvert à proximité.

Une pétition va être envoyée ce jour (on peut encore la signer là mais c’est le dernier jour) et nous serons en attente de cette décision.Un blog a été créé pour l’occasion.

Puisse le président d’UGC, M.Verrechia (par ailleurs l’un des auteurs du controversé rapport sur le piratage commandé par Nicolas Sarkozy) être débouté de sa plainte et puissions-nous longtemps avoir une présence du 7e art dans l’arrondissement lyonnais identiquement numéroté.