• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

décembre 2008 | Page 2

Après un culte (une messe en langage de protestant si vous ne le savez pas, petit ou petite ignare!) très sympa en commun entre ma paroisse et l’église presbytérienne camerounaise au temple de la rue Bancel, j’ai pris ma mini-caméra pour poser des questions à mon toujours très sympathique pasteur, durant le verre de l’amitié qui a suivi la cérémonie pour parler du sens de Noël.La conversation a porté sur la naissance de Jésus mais aussi sur la question d’un monde par trop mercantile dans ses valeurs.


Le sens de Noël par le Pasteur Olivier Raoul-Duval from romain blachier on Vimeo.

Chers lecteurs vous avez tranché.Ce blog restera strictement monothéiste.On ne s’y incarnera pas sous trois versions, pas plus qu’on n’y communiera sur plus d’une seule espèce.Ce blog reste donc un et un indivisible avec son côté très éclectique (ouais ce coup-là j’ai orthographié correctement, merci Brigitte).

Un autre truc participatif que j’avais sollicité ici, c’était l’idée de me faire écrire une nouvelle avec vos suggestions.Ca date d’il y a une dizaine de jours déjà.Et on va donc faire un mix avec une trame principale donnée par le gagnant Jérôme Manin: »Romain Blachier est le chanteur du groupe LSD (Le Septième Déjanté), seul groupe à avoir tenu plus de 2 ans au Top 5O USA. Blachier règne sur un ancien complexe sportif qui a garder le nom de Gerland (en Hommage à Gérard, son premier gourou), cette cité d’inspiration utopique est la principale ressource de la ville de Lugdunum. Plus de 42 000 personnes y vivent dans un bonheur socialiste à visage humain, on y vient se ressourcer des 4 coins du monde comme on allait à Katmandou dans les années 1970. Le Progrès, gazette de la cité est traduit en 127 langues sans compter les éditions en braille et en araméen. »

Jérôme gagne donc du Régnié et pour la peine va être un des protagonistes de l’histoire.J’ai aussi emprunté à Abadinte (qui gagne un lot de consolation la prochaine fois que je monte sur Paris) son anecdote potache sur Pierre-Alain Muet.Allez comme c’est Noël on va même en faire une espèce de conte déjanté, en deux parties.

C’était donc vers Noël

Lire la Suite


Une idée de cadeau qui dure davantage qu’une bonne bouteille d’Armagnac (même si c’est bon l’Armagnac et qu’on en trouve du super au Relais des Caves place Jules Guesde) c’est le Petit Léo.En ce effet ce guide des restaurants lyonnais, dont la maison d’édition a eu la bonne idée de m’adresser un exemplaire, dure l’année entière.Et il ne manque pas de mérites bien au contraire.

Outre la fonction classique d’orienteur le lecteur vers de  bonnes ou moins bonnes tables, la maison d’édition a passé un deal avec différents restaurants lyonnais:Celui qui réserve avec le guide a droit a une forte réduction sur son addition:Entre 50% et 20% selon le nombre de convives.Le concept rappelle le défunt Invité Gourmand édité par Lyon Mag (dont le site a retrouvé hier son nom de domaine!)qui avait fait nos délices avec Superflu il y a quelques années.

On ne peut venir qu’une fois avec le Petit Léo dans chaque restaurant et la réduction ne porte que sur le repas, pas sur les boissons mais on amorti en seulement deux repas (ou un si on est gros mangeur ou trés raffiné) le prix du guide (69 euros pour l’ouvrage Rhodanien, ce qui explique sans doute l’absence d’une édition de l’Ain ou de l’Aisne à 1 et 2 euros!).En plus ça incite à découvrir de nouvelles tables.Moi je suis même allé diner dans les terres de la Croix-Rousse, loin du 7e du coup!

Tiens Lyon Mag n’a pas renouvelé son nom de domaine.Du coup son site est dans les choux et inaccessible.Pas trés sérieux ça, surtout quand on sait le nombre de rappels que vous envoient les registrars.Je vais finir par me lancer dans le consulting web moi…

D’ailleurs à mon sujet, à moi-même et au web, je me demande si je ne devrait pas ouvrir un deuxième blog, par rapport à celui créé ici.Ca pourrait être une de mes résolutions de bonne année. L’actuel mélange allègrement politique locale et nationale, activité d’élu local,sports, vie perso, petits délires, vie spirituelle…Bon comme je l’ai déjà dit et répété ce blog est un peu de moi sous mes différents aspects et si l’auteur est adjoint au maire, il ne s »agit par exemple nullement d’un blog d’élu comme il en existe tant mais de celui de Romain Blachier, lyonnais de 32 ans.
En fait il s’agirait de dissocier certaines thématiques:Le mien actuellement mélange quartier, politique locale, nationale, délires,vie perso, sports, spiritualité.Il s’agirait peut-être d’avoir un local/un national , un perso/un politique, un bidule et techno/tout le reste.Justement je me demande si ça vaut le coup d’en avoir deux et si oui sur quel critère de séparation…ou si il faut garder ce côté un peu éclectique.
Qu’en pensez-vous amis lecteurs ?

Ps:Joyeux Hanoukah à tous mes potes concernés.Vous savez pas ce que c’est ? Allez voir là.

Un peu de blogging avant de m’attaquer à la cuisson de ma recette de saucisse au chou de chez Jacky, les plus célèbres moustaches du marché Jean Macé en jetant un œil sur le dernier numéro de Vendredi.

Le célébre hebdo papier des bloggeurs a cette semaine comme éditorialiste le célèbre Eric Dupin, auteur du blog le plus consulté de France.Et le bougre est lyonnais et diablement talentueux.Il est d’ailleurs à l’origine de mon dernier craquage de joujou techno en date.Bref un vrai piège. Pas étonnant que l’homme soit devenu professionnel du blog.

D’ailleurs j’inaugure ma première vidéo avec ce petit joujou (outre une petite sauterie entre camarades à la fin du conseil fédéral,faite dans un bouchon et pas à mettre entre toutes les mains ! ) avec le postcast de Carcharoth (bon en vrai de vrai il s’appelle Nathaniel, c’est moins exotique) le bassiste d’un des plus prometteurs groupes de métal lyonnais.
The Oath est un groupe qui mélange Death et Black métal et qui en est à son second album.Les gars commencent à pas mal tourner en France et en Europe et font un son de trés bonne facture.Le dernier disque est disponible ici et des chansons sont écoutables là.

La chose a été tournée dans mon QG de la porte septentrionale du 7e, les Fleurs du Malt (qui organise une dégustation cette après-midi).Les habitués auront bien sur reconnu son patron qui fait des bêtises dans le dos de Carcharoth/Nathaniel.


Carcharoth, bassiste du groupe The Oath from romain blachier on Vimeo.


La Mairie du 7e est en une de l’édition lyonnaise de 20 minutes aujourd’hui.Enfin pas vraiment,c’est plutôt la voiture renversée et la compagnie républicaine de sécurité qui se trouve devant qui est le sujet de la photo de Laurent Cerino.

La chose est bien entendu suite aux débordements survenus hier lors des manifestations de lycéens.Gérard Collomb a appelé au calme.

Comme à chaque fois, lorsque les mouvements sociaux se font jour, le pourrissement survient au bout d’un temps.

Il est le plus souvent le fait d’extérieurs au lycées, qui trouvent à bon compte un moyen de commettre des larcins et de se défouler sur autrui.

On se souvient des agressions commisses par des délinquants sur certains lycéens pendant le CPE, que ce soit pour voler portables et porte-feuilles.Certains racistes en profitaient aussi pour « casser du blanc ».Il s’agit bien évidemment toujours d’une toute petite minorité mais dont les agissements sont hélas spectaculaires.La chose arrange bien le pouvoir en place, qui n’hésite pas à mettre les projecteurs sur ce genre de chose pour décrédibiliser les manifestants et noyer leurs revendications.Celles-ci sont d’ailleurs parfaitement justifiées, Darcos proposant une réforme qui, si elle n’est pas intégralement à jeter dans tous ses aspects, propose un modèle d’école peu favorable à une vraie égalité des chances.Reste que les incidents d’hier risquent de rendre moins audible les inquiétudes de ces jeunes gens.Ca pourrait arranger le ministre.

Il est d’ailleurs même arrivé parfois que ce même pouvoir n’hésite pas à provoquer un peu les choses.On se souvient, pour les lycéens de ma génération, de certains policiers en civil qui avaient un comportement un peu ambiguë place Bellecour pendant les manifestations contre le SMIC-jeunes de Balladur en 1994.Ils avaient tendance, parfois en sous-main, à inciter les lycéens à se radicaliser .Tel n’est heureusement pas le cas en l’espéce semble-t-il.Toujours est-il que quatorze ans après, le comportement d’une partie des fonctionnaires de police avec deux photographes sur la même place constitue lui aussi un grave débordement, d’une autre nature.

L’esprit de Noël arrivera-t-il à faire entendre raison à tout le monde?

 Création du groupe socialiste, écologiste et apparentés:ce sont trois élus verts (et peut-être cinq, deux pouvant rejoindre éventuellement encore ce rassemblement), deux de l’Ain: Madame Robert-Vyss, M.Leculier et une de la Loire, Madame Schlotter  qui ont rejoint le groupe socialiste à la  région Rhône-Alpes.Ce nouveau pôle écologiste et social-démocrate complent 47 élus avec cet ajout et le départ de 5 conseillers partis créer un groupe du parti de gauche.

Certains élus écologistes, qui avaient commencé à vouloir créer un second groupe autonome au sein de l’assemblée régionale comme l’Isérois Eric Grasset et la rhodanienne Geneviéve Soudan risquent finalement de rester par obligation dans leur structure d’origine où l’on imagine que l’ambiance risque d’être fraiche à leur égard.Pour mémoire il faut un minimum de 5 conseillers pour exister en tant que groupe au sein de l’assemblée.