• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

juillet 2011 | Page 2

J’ai le plaisr de vous annoncer la naissance d’un blog thématique faisant écho à l’une de mes passions, la Grande-Bretagne. Ce blog, UK Politics, parlera certes de politique british mais surtout de la culture et de l’actualité de nos voisins d’Outre-Manche. Il sera mis à jour chaque week-end et parfois un tout petit peu plus si le temps me le permet. Le premier billet porte sur Pippa Middleton.

 

Trouvé via Ronald et Louis.

Quand un militant UMP se moque sur Twitter des Norvégiens tués par un acte terroriste et fait de la récup sur une Amy Winehouse morte bien loin des salles de shoot et dans un pays dans lequel les cofee-shops sont interdits, c’est juste glauque.

A demain pour un temps de recueillement de tous les lyonnais en souvenir des victimes de la haine en Norvége, quel que soient leurs opinions, loin des glapissements et quolibets haineux et partisans manifestés par ce genre de messages.

Allez hops je vous laisse, je dois inviter un vieux pote UMP lui aussi (mais bien moins lourd ) sur Google plus

La Ville de Lyon rendra hommage lundi 25 juillet à 11 heures aux victimes de la double attaque meurtrière en Norvége lors d’une cérémonie présidée par Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon et Président du Grand Lyon, en présence du Consul honoraire de Norvège, Monsieur Yves Hunckler, et de nombreux élus, dont je serai si j’arrive à me libérer de mes obligations professionnelles. Une minute de silence sera observée et un dépôt de gerbe se déroulera dans la cour de l’Hôtel de ville, 1 place de la Comédie, Lyon 1er.

Tous les Lyonnais qui le souhaitent, et la communauté norvégienne de notre ville en particulier, sont invités à participer à cette cérémonie, en témoignage de leur soutien aux familles des victimes. Un registre sera tenu à leur disposition pour exprimer leurs sentiments face à cette tragédie.

J’avais oublié l’anniversaire de mon blog (qui fêtait ses 4 ans en début de ce mois) il ne faudrait pas que j’oublie non plus le mien. On pourrait croire que je manque d’égocentrisme, ce qui serait surprenant.

J’ai 35 ans aujourd’hui donc et du coup les gentils messages s’ajoutent et se mélent sur mon mur Facebook, sur mon mail, via les billets de blogs consacrés (et même avec un maillot personnalisé ) et mon portable. Qu’en dire sur ce +1 se situant non sur Google Plus mais sur ma civilité ? Qu’ajouter à ce nombre déjà légérement augmenté sans me demander mon avis avisé, l’insolent, l’infâme, le salaud ?

Que l’année de mes 34 ans fut riche, assez heureuse globalement à l’exception de deux fortes touches de drames survenu vers Noël, pleine de rencontres, expériences et découvertes. Que celle qui s’annonce est pleine de promesses, de défis à rélever, avec son lot fort  d’incertitudes qui posent les bases d’une certaine pression. Un peu de sécurisation serait le bienvenu pour ne pas me casser les dents et me donner un peu de senteurs de sérénité. Même si les choses sont exaltantes.

Sinon rien de spécial de ressenti dans le fait d’avoir 35 ans. Peut-être que le chiffre, comme toutes les dizaines et demies dizaines est plus symbolique sans doute que 34. Peut-être que ce milieu exact de trentaine, ce midi pile de la troisième dizaine est-il également le mitan de ma vie entirère, qui sait  ? S’approche en effet avec cette genre d’âge l’idée qu’on vivra autant de temps que l’on a vécu déjà, même si nul n’en sait la date exacte, qui peut être plus proches ou plus éloignée qu’on n’en a la perception. Mais il n’en reste pas moins que je suis assez content de mes 35 ans.

Merci en tous cas à vous qui m’avez souhaité déjà mon anniversaire, qui le souhaiterez. Merci aussi à celles et ceux qui font de mes âges, de mes vies, de mes projets, souvent un vrai plaisir d’existence.


Une pensée pour les victimes de la bombe en Norvége hier et pour les dizaines de mes camarades travaillistes, membres du parti socialiste européens, abattus par une ordure hier lors de leur rassemblement annuel

Comme l’a dit le premier ministre, membre du même parti : « J’ai un message à adresser à celui qui nous a attaqués et à ceux qui sont derrière cela« , a déclaré Jens Stoltenberg lors d’une allocution retransmise à la télévision. « Personne ne nous réduira au silence avec des bombes, personne ne nous réduira au silence avec des armes à feu.

Après le Bayonne (délicieux) un superbe jambon de Jabugo vient d’arriver chez moi avec son support. Je sens que ça va être un régal mais va falloir que je fasse attention à mes doigts pour la découpe. Miam.

Si les sorts dont se servent les sorciers dans Harry Potter existaient vraiment, cela nous faciliterait pas mal la tâche. Beaucoup même. Aux êtres d’exceptions comme moi comme au simple humain comme vous.

Ok Harry Potter est une histoire géniale. Hélas maintenant que l’œuvre est terminée et avant que Pottermore ne prolonge un peu la saga, ne sombrons pas dans la dépression. Les livres les films ont enchanté un peu de nos vies, mais imaginons désormais simples moldus,  ce qu’on pourrait faire si les sorts de Poudlard existaient vraiment ?

Rictusempra (sortilége de chatouillis): Imaginez, vous êtes en voiture et, tout en repensant en riant de bon coeur tel Charlie Ingalls à ma dernière saillie si bien trouvée, si subtilement écrite sur mon blog, vous heurtez la Corsa du gros costaud devant vous. Le type sort énervé, vous commencez à prendre peur…mais hops un coup de Rictusempra et le gars deviendra aussi jovial qu’un Arthur riant à ses propres blagues.

Orchideus (apparition de fleurs): Vous voila dans la rue et voici  Marie Drucker (oui dans mes écrits je suis fidèle à Marie ce qui est anormal pour un protestant) qui passe, auréolant les alentours de son charme ténébreux. Etre faible et lâche, vous n’osez l’aborder. Faites donc apparaitre ce subtil bouquet d’orchidée et dites-lui que vous aviez envie de rendre hommage à sa beauté superbe même pas abimée par Baroin. Ou mieux, demandez lui de les offrir à sa maman, pour avoir donné le jour à si belle créature. Si vous êtes en couple, cela peut servir pour un anniversaire de rencontre oublié  « Ah mais nooooooooon je n’avais pas oublié notre anniversaire, ORCHIDEUS! , tiens voila chérie, moi aussi je t »aime » ou pallier à une défaillance de mémoire quelconque chez vos beaux-parents.

Failamalle: (sort de rangement des vêtements dans les bagages). Ce sort changerait durablement la société et donc la politique. Georges Marchais n’aurait jamais prononcé son homérique « Liliane fait les valises, on rentre à Paris ». Des tonnes de couples ne se seraient jamais stressés au moment de partir et seraient peut-être encore ensemble. Des êtres auraient connu la vie, différents peut-être. Si ça se trouve Hitler, Mussolini, Staline ou Ahmadinejad ne seraient pas nés. Si ça se trouve l’inventeur du vaccin contre le SIDA, le destructeur de la famine et le prof d’auto-école qui aurait pu m’apprendre à conduire sans mettre danger des autoroutes entières seraient de ce monde. En fait la non-existence du  Failamalle est tragique.

Bloclang (sort de silence): Imaginez un monde où la mémé qui vous tient la jambe pendant trois plombes à chaque fois que vous allez acheter du pain soit obligée parfois d’arrêter de vous parler de ses furoncles. Certes, cela donnerait aussi un avantage pour l’UMP. Nadine Morano ne pourrait plus s’exprimer. Avantage pour les français, on ne serait plus obligés d’entendre les bravades sans résultat de Sarkozy et les propos nauséabonds de Guéant et Fillon. Et puis Jacqueline, notre connaissance bien gentille croisée dans le métro, arrêtera de nous saouler avec ses futures vacances à Arcachon.

Recurvite (sortilège de nettoyage). Voila un sort qui aurait sans nul doute des conséquences politiques et économiques majeures. Le service à la personne serait sans nul doute bouleversé et de nombreux emplois seraient mis en cause. Sans compter la mise à la retraite d’une icône, j’ai nommé la figure crypto-gay Monsieur Propre. A l’inverse la fameuse inégalité hommes/femmes devant le ménage serait enfin résorbée. Ce qui mettrait nombre de féministes dans la file de pôle-emploi avec les femmes de ménage ??? Aille, non pas taper !

Furnunculus (sort d’apparition de boutons sur le visage de quelqu’un). Vous vous êtes fait piquer le beau brun de la plage par votre voisine ?  Ca commençait bien avec Marie Drucker après cette histoire de fleurs et votre pote Raoul a pourtant remporté le joli morceau à votre place ? Josiane de la compta a raconté à tout le bureau que vous arriviez tous les matins à 3 grammes (c’est pas votre faute  quand même si le bistrot ne fait ses happy hours qu’entre 6 et 8 heures du matin ! )  Vengez-vous et pustulez-les!

J’ai été obligé de refuser d’aller à Bregançon. Pourtant Carla et Nicolas avaient lourdement insisté, tentant de me corrompre à coup d’ukrainiennes au corps souples et aux mœurs légères ou avec de solides rolex dont la longévité ferait pâlir la carrière de Drucker à la télé, me promettant même d’inscrire le cricket au patrimoine national au même titre que les défilés de militaires sur les avenues de France le 14 Juillet.

Mais non. Non pas que je veuille feindre quelque résistance mondaine et tardive, ce qui serait pourtant du dernier chic et me donnerait une allure guillonesque. Pas plus que je ne veuille pas me compromettre avec des gens de droite, surtout si ils sont gastronomes en culottes longues. Je mange des poissons avec des blogueurs libéraux, je déguste des fromages avec des militants UMPIstes, je mousse des bières avec des réacs. Bref j’ai le tribord gourmet en des révolutions rouges certes mais de palais et de bouteille. Mais je n’ai pas donné suite à Nicolas et Carla. Je n’irais pas à Bregançon. Désolé.J’espère que vous arriverez à vivre sans moi.

J’ai aussi du refuser les avances de Cathy et David Guetta. Pourtant avec un pouce récemment blessé par une trancheuse en me découpant un peu moi en même temps qu’un jambon de Bayonne, j’avais, comme David, rejoint la confrérie des gens qui n’utilisent pas tous leurs doigts pour taper sur un clavier.

Notre ami musicien poussant même le vice, comme l’ont souligné les Guignols de l’Info, qu’à n’utiliser uniquement l’index pour composer ses Ibiziennes mélodies. Il n’a pas tort remarque, c’est à un autre organe que Kant faisait référence en parlant de la musique comme de la langue des émotions. Il était fort ce Kant.

Cathy avait beau me supplier, promettre la présence d’une Marie Drucker désormais libérée de Baroin, me faire croire qu’elle aurait désormais les mœurs dépravées de quelque actrice porno tchèque ou de quelque président du FMI français et n’attendrait que moi et mon corps d’éphébe romain ou celle d’un Jacques Ellul désormais libéré quant à  lui de l’inconvénient indiscutable d’être mort et qui souhaiterait mon indispensable avis sur la consubstantiation dans le protestantisme, rien n’y a fait. Cathy et David sans moi. Je sais que je vous manquerais à Ibiza. Désolé. J’espère que vous arriverez à vivre sans moi.

Bregançon, Ibiza, Nicolas, Carla, Guetta, tout ces a et ces on sont has-been. Le meilleur endroit pour être en vacances, l’endroit le plus top hype pour rester bosser c’est Lyon. Pourquoi ? Je vais vous le dire. Et pourquoi faire un billet sur cela ? C’est Sarah qui en a eu l’idée.

Lire la Suite