• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

novembre 2008 | Page 2

Ca y est, Martine Aubry a été élue officiellement Premiére Secrétaire du Parti Socialiste, malgré les manoeuvres de Moscovici pour revenir sur le devant de la scéne, malgré la lâche (pour pas changer) abstention de Hollande.La commission de recolement, dont Ségolène Royal a annoncé qu’elle respécterait le verdict a finalement conclu à une avance de 102 voix en faveur de la Maire de Lille.La chose a été validée en conseil national.Cette décision doit être respectée ,même si j’ai pour ma part voté pour sa concurrente, tout comme un verdict inverse n’aurait pas dû être moins considéré comme valable par les amis de l’ancienne Ministre des affaires sociales.

L’apaisement est demandé de toutes parts, par les militants qui en ont marre des conneries diverses et seront sans doute plus faciles à rassembler que certains grands leaders gueulards, par une France qui a besoin d’une opposition rassemblée, dans un parti où l’on a envie de pouvoir vivre et lutter contre un gouvernement sous lequel le chomage vient encore d’augmenter ce mois-ci, ensemble, tous ensemble.

C’est d’ailleurs au nom de cette demande de calme que Gérard Collomb et d’autres amis de Ségolène Royal n’ont pas souhaité ajouter de l’huile sur le feu, n’ont pas voulu participer à un certain nombre d’opérations pas trés à l’honneur de ceux qui les ont pratiquées comme la menace de recours à la justice (ligne massivement rejettée d’ailleurs par les partisans de la motion Collomb aprés consultation) ou la diffusion à la presse d’un lamentable, néfaste pour l’image du parti et parfois ridicule document recensant des fautes parfois réelles mais souvent risibles comme le vote dans une boite en carton dans une section du fin-fond de la France.Et tout ceci avant que la commission se reunisse.Idem pour ces pénibles manifestations entre camarades.

Heureusement tous les partisans de la motion Collomb ne sont pas sur une ligne jusqu’au-boutiste.Même majoritaire de peu, Martine Aubry est notre premiére secrétaire.A elle de proposer des voies pour rassembler et de nous laisser pour seule angoisse ce soir, que de voir ce que l’Olympique Lyonnais va faire contre la Fiorentina.

Bon j’ai raté sa crémaillére samedi dernier alors c’est le moment de parler de Vu Quan, ex-lyonnais puis parisien puis réinstallé à Lyon avec tout un tas de collocs avenue de Saxe côté 7e pour créer une boutique de mode d’avant-garde.Une énergie à revendre, des sorties un peu partout (dont quelques-unes dans des qgs communs), un blog pas toujours mis à jour mais de la bonne humeur sur les lignes.

Tiens et si je vous parlait d’un autre bloggeur, ex-lyonnais mais pas revenu de Paris celui-là et qui reussi trés bien dans la com’, Citizen L.Du buzz, de la réflexion sur la communication internet et un garçon trés sympa dans la vraie vie.

Tiens d’ailleurs, il y a quelques jour, l’agence de notre Citizen L était sur un event incluant des bloggeurs.Il y avait Camille d’Essayage dont je vous ai parlé quelques fois ici et quelques autres lyonnaises dont sa pote Cerise.Cette derniére posséde l’un des quelques blogs que je lis sans jamais ou presque commenter (et pour cause!).Jesuisuneprincesse est trés arty, Cerise y écrivant des textes pleins de vie, y faisant des vidéos pleines de questions et surtout exposant des oeuvres trés kawai-trop choupinous (comme celle qui illustre ce billet) et pleines d’humour.Ces derniéres ont vu d’ailleurs un blog propre leur être consacré ainsi qu’une boutique.

ps:puisqu’on parle de bloggeurs, signalons l’initiative de la célébre Pénélope Jolicoeur (comme quoi je cite pas que des lyonnais ! ) qui a lancé l’opération monbeausapin. Il s’agit d’un blog de bd mis à jour quotidiennement.Chacune de vos visites (je crois que c’est une par jour et par adresse ip maximum) rapporte un peu d’argent à la Croix-Rouge.

Notre initiative PS Uni avance.Le Monde évoque même la chose ce soir.Tant mieux.Et puis espérons que le PS du Rhône arrive dans ses discussions à un fonctionnement et à une direction un peu cohérentes, espérons…

Changeons un peu de la politique sur ce blog, même si les petits dialogues sur lyonnitude(s) ont fait l’objet d’une mention dans un article de l’Express.

Je suis un dingue de séries.Il est vrai que j’ai tendance à les prendre en cours de route, ne faisant pas trop attention aux nouveautés en la matiére mais quand j’aime, je compense largement mon retardSi mes deux séries cultes restent A la Maison Blanche, Les Simpsons et Californication, je me suis tapé aussi de grosses doses de Soprano, de My name is Earl, de diverses séries médicales, de Weeds etc…Mon dernier trip est français et produit par Canal Plus.Il s’agit du superbe et sombre, du fantastique Mafiosa, qui en est à sa deuxiéme saison et qui est un petit bijou avec une Hélène Fillière pleine de prestance trés convaincante (une toute petite touche trop bobo parisienne tout de même pour le rôle) et un Thierry Neuvic excellent.

Le pitch ? Par la volonté de son oncle mort assassiné, Sandra Paoli, 30 ans, est propulsée à la tête d’un puissant clan mafieux corse . Une femme haïe et respectée à la fois dans un monde de violence, de meurtres, de racket et de mises à mort politiques qui devra faire son chemin dans un monde dur.Les dialogues et les scénes sont souvent violents, dans l’écrin de l’Ile de Beauté, la tonalité est sombre, la série trés reussie.La saison 2 passe tous les lundi soirs sur Canal plus.En espérant que je sois rentré assez tot de reunion ce soir…

Je vous parlais des calculs de Florent l’autre jour, je vais continuer avec Olivier Mathieu,autre type sympathique et talentueux, autre militant PS (motion Delanoë cette fois, puisque qu’on se défini ainsi, par motion ces temps-ci entre socialistes) et professeur de mathématiques à l’université Lyon I.Celui-ci m’a livré l’amusant calcul suivant  » Si chacun des 136.000 votants du PS avait tiré a pile ou face son vote, l’ecart typique entre les deux candidates aurait tourne autour de 370 voix.Puisqu’un qu’un ecart de 370 voix est peu significatif, l’ecart final ne le sera pas du tout. Ceci suggere qu’il serait souhaitable de trouver une solution politique plutot que judiciaire…« 

Entiérement d’accord avec toi Olivier.Ces histoires de justice, ça fait un peu militant de l’UNI de fac en premiere année de droit tout surexcité.

D’ailleurs, avec un autre estimable camarade de Lyon (Motion D celui-là puisque c’est la mode des motions) dénommé Yann Le Bihan et que les commentateurs de ce blog connaissent bien, nous faisons circuler justement une pétition pour un PS qui se reunisse et qui devienne vivable, si chacun mettait un peu d’eau dans son vin.Cela à été fait dans certaines sections et fédérations, malgré certain(e)s camarades qui voulaient du sang.Vous pouvez prendre connaissance de ce texte « pour un PS uni » en cliquant ici.Il commence d’ailleurs à faire parler de lui sur la toile.

Réparons une injustice, alors que le scrutin interne du PS occupe les médias:Parlons un peu des élections internes à l’UMP du 21 novembre.On votait en effet , les « délégués de circonscription« , responsables des structures de base du parti élus sur un territoire calqué sur les délimitations législatives, pour les bureaux de ces instances locales et pour le conseil national.Tout un programme.On votait donc en France et notamment dans les quatre circonscriptions de Lyon .

J’avais déjà évoqué  le duel chaud  dans la 3e « circo » de notre ville et du Rhône et les tribulations choucroutiéres dans la 2e.

D’emblée ce qui trouble dans ce vote, c’est sa relative opacité:Si on peut, selon sa disponibilité, voter par internet ou physiquement, les listes complétes de candidats pour les bureaux de circonscription ne sont disponibles que sur demande et à l’heure actuelle, la quasi-totalité des militants ignorent le résultat exact du vote dans leur circonscription, quand à celles d’à côté, c’est souvent moi qui ai dû apprendre à nombre de ceux que j’ai eu au téléphone, pourtant pour la plupart trés engagés, les issues du scrutin dans les terres situées pourtant juste à côté de chez eux! De plus les résultats ne sont pas centralisés dans les fédérations mais directement au bureau national, qui n’a commencé à dépouiller qu’à partir d’hier onze heures et ne seront proclamés que lundi.Attention, là aussi, comme dans d’autres partis bien connus, possibilité de bidouiller un peu avec les chiffres à quelques-uns dans un bureau, sur le théme: »Je te valide ton candidat là qui est un peu limite si tu me valides cet autre candidat qui est proche de moi ».Opaque comme systéme.

Sans partir dans un tour complet, pour ce qui est de Lyon, évoquons donc, aprés l’élection sans aucune surprise de Joelle Sangouard dans la premiére circonscription, la nette victoire d’Emmanuel Hamelin par 180 voix contre 80 pour Isabelle Cochez dans la deuxiéme.Cette dernière avait pourtant le soutien de Michel Noir, qui a été élu au bureau local de son côté mais la chose n’a visiblement pas suffi.A noter dans le bureau l’élection de Jean Benzoni, seul radical valoisien de Lyon à figurer dans un bureau local.Il est vrai que le parti associé à l’UMP ne présentait que trois postulants, tous dans la seconde circonscription.

Dans la troisième, Laure Dagorne perd,  comme je l’avait prédit, la circonscription au profit de Lionel Lassagne qui rafle presque 60% des voix.Par ailleurs, nombre de proches du conseiller général du 3e arrondissement intégrent le bureau local.La conseillére régionale et élue du 7e, malgré ses qualités, paye sans doute aux yeux de certains les divisions survenues lors des cantonales et les campagnes municipales et législatives difficiles ainsi que la volonté peut-être chez certains de tourner la page Dubernard.Par ailleurs on connait la capacité politique de Lassagne (qui a par ailleurs fini par faire une belle campagne web), qui prend ainsi un atout décisif dans une candidature de droite aux élections législatives face au député PS Jean-Louis Touraine.

Dans la 4e circonscription c’est Joelle Leonhardt qui gagne la tête du parti présidentiel.A noter une élection qui m’a fait plaisir, celle de ma pote Elodie Humeau, au bureau local.

Une section de Moselle pas comptée, une (toute petite) fédération de Nouvelle-Calédonie oubliée dans les tableaux officiels et qui a voté Royal…L’écart déjà minime se rétrécit (avec la Nouvelle-Calédonie on pourrait tomber à deux voix !) entre les deux candidates, même si Aubry reste pour l’instant en tête.Tout cela n’améne pas le PS vers la sérénité c’est moins de le dire.Pendant ce temps-là, des militants volatiles (je connais un adhérent qui en est à son deuxiéme allez-retour) passent ou repassent du PS au MODEM ou ailleurs, au NPA.Remarquez, si ils adhérent au parti centriste dans le Rhône, il verront que notre congrés n’était qu’une simple préparation aimable en matiére de conflits!

Sérénité c’est sans doute ce qui vient de manquer aux bleus du rugby qui viennent de perdre (13 à 18) un match tout à fait à sa portée.A commencer par Skrela, qui, avant de prendre un carton jaune raté 6 pénalités, certes pas toutes placées en pleine face des poteaux mais quand même…Les aussies repartent donc avec la coupe du bicentenaire, petite compensation pour le pays du Kangourou aprés l’échec de ses joueurs dans l’autre rugby de ce matin (heure française).

En effet les joueurs en jaune défendaient leur titre de champion du monde du rugby à XIII en finale contre la Nouvelle-Zélande, qui l’a emporté 34 à 20.Cette discipline, qui n’avait connu comme leader mondial lors des 12 derniéres éditions que deux pays l’Angleterre et l’Australie, vient de connaitre donc pour la premiére fois un vainqueur d’un pays tiers.

Intéressante note, au titre certes un peu définitif, de mon pote Florent qui montre que dans tous les cas de figure,même en enlevant les fédérations où le score pourrait être suspect, Martine Aubry est devant.

Le tableau de ses calculs est là. Ainsi en enlevant les fédérations où les scores de l’une ou l’autre dépassent les 65% (Nord, Bouches du Rhône, Guadeloupe, Seine Maritime, Martinique,Reunion, Guadeloupe, Hérault, Landes, Pas-de-Calais), Martine Aubry rafle 50,55% des suffrages.Un indicateur intéressant.