• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Mon Meilleur Ami | romainblachier.fr

Des vacances bloguesques, un peu. Des vacances bloguesques pour régénérer les batteries et l’écrit.Des vacances aussi, pas forcément dans mon mandat et mon activité pro mais aussi pour changer de plate-forme.

Depuis mon retour dans le monde des blogs en 2008, à l’orée de l’été, j’avais pris comme plate-forme typepad. A l’époque dynamique quoi qu’en passe d’être dépassée par wordpress, elle était alors celle des blogs politiques des plus sérieux. Le souci c’est que six apart, la société possédant la plate-forme l’a très peu fait évoluer.

J’y restais, d’autant que Romain Biard et d’autres connaissances, avaient la gestion de la partie francophone. C’était pratique et convivial de communiquer avec eux. Et puis six apart et Romain et ses équipes se sont séparés.Et puis la plate-forme n’évoluait plus. Et puis les bugs étaient de plus en plus nombreux, les innovations de plus en plus rares voire inexistantes. Le tout pour un mode de blog payant ce n’était pas terrible.

Un jour j’en ai eu assez, je me suis définitivement dit que j’allais profiter de cet hiver pour changer de lieu et, comme mon autre blog, celui de mon mandat d’élu (le présent étant mon blog perso, suivez un peu!) , de déménager sur WordPress.

Immédiatement des copains de boites informatiques m’ont proposé de me filer un coup de main à l’instar de Laetitia ou Vincent Achille. Vincent a transféré et bichonné la bête dans son nouvel écrin avec gentillesse et perfection. Qu’il en soit remercié.

Alors une nouvelle année, un nouveau départ de blog. Bloguer…Nicolas expliquait l’autre jour que le manque de respect le fatiguait sur les blogs et réseaux sociaux.

Pas faux, sur Twitter par exemple où se transfère trop souvent en 140 caractères des débats au sujet de nos billets qui devraient se tenir sur nos blogs, on est souvent dans le simple, le trash, le clash. C’est l’outil mais c’est pas seulement l’outil qui favorise cela.

Il y aussi la qualité des discussions: on est souvent dans le blanc ou noir (je me rappelle lors de l’épisode des pigeons de certains insultes assez gratinées), dans l’anecdotique débile (voir l’obsession des twittos et blogueurs de droite pour les cravates de Hollande…) ou l’agressivité. Certes il arrive à tous de péter un plomb et de trasher. Le blogueur de droite et copain Falconhill exprime aussi une forte lassitude  mais il devient de plus en plus difficile d’avoir un débat de qualité ces temps-ci.Ou alors on est crevés?

Niveau local, après des débuts prometteurs il y a quelques années avec une floraison de blogs locaux, d’intéressants blogs de journalistes, la discussion est un peu retombée en qualité. Les blogs politiques lyonnais réguliers sortant du « j’inaugure des choses » sont aussi rares qu’une bonne mesure de Sarkozy et les discussions sur les sites de presse, entre squatt par des groupes d’extrême-droite, paumés écrivant sous 20 pseudos différents etc…tournent très souvent à la haine personnelle. Difficile, impossible de parler projet, de discuter, de débattre. La démocratie numérique n’avance pas à Lyon, elle recule par les trolls.

Il est parfois fatiguant d’entendre à son propos, faute d’arguments sur le fond des « ah mais comment il fait pour être élu, salarié, blogueur le tout en même temps? Y’a un truc suspect? Il fait pas son taf d’élu? Son emploi est fictif? Son blog est écrit par un autre? » le tout par des gens cumulant parfois 3 ou 4 mandats d’élus sans aucun problème ni état d’âme…tiens à ce propos rappelons que le chef du principal parti d’opposition est à la fois chef de parti, député, avocat,Maire d’une commune (Meaux) et Président de Communauté de Communes. Sans parler à Lyon et dans les environs des maires de droite ou divers droite cumulant 3 mandats et une activité professionnelle… J’ai de la marge non avec mon activité d’élu de quartier? Remarquez je me plaint trop souvent aussi qu’on ne fasse pas le distingo entre mes activités et ce blog perso et mon mandat et mon blog d’adjoint au maire qui ne cumule pas. Couplé avec mes longues journées c’est fatiguant. On pense parfois porter plainte.Puis on s’habitue à la merde dans les bouches ennemies qui ne devrait être qu’adverses.

Bref, ne jouons pas aux Cosettes, bloguer est un plaisir qui m’a manqué. Y compris dans ses aspects les plus futiles. Futile? Finissons donc avec une vidéo de chat bien élevé, qui mange avec ses pattes.Celui de mon copain Fauxlower.

Bonne soirée et surtout bonne année à vous et vos proches.

36 ans…Un coup de pagaie vers les rivages de la quarantaine, celui où l’on est définitivement plus du tout un jeune homme.

36 ans après une année chargée, qui vit la naissance de mon bébé, mon mariage, mon changement de poste et mon premier CDI. Les actions pour le 7e concernant mon mandat, les campagnes présidentielles et législatives, heureuses, les autres activités, les chroniques, l’écrit, les projets, tout cela fit de longues journées. Même si rien n’est jamais parfait, ce fut un très bon cru  ces 35 ans.

Alors qu’attendre de ces 36 ans ?

Souhaiter que cela se passe bien pour ma petite famille. Bien sûr que les projets pour le 7e que j’ai en tant qu’élu tout comme ceux auxquels je participe dans l’entreprise pour laquelle je travaille se déroulent au mieux. Souhaiter que j’arrive à garder le rythme de ces deux activités, nécessaires par le fait, qu’outre la rémunération d’un simple Adjoint d’Arrondissement ne permettant pas réellement d’en vivre réellement qu’être élu n’est pas un métier à mon sens mais une fonction temporaire.

Souhaiter que vous continuiez à être de plus en plus nombreux à lire ce blog, les articles que j’écris par ci par la ailleurs et écouter ma modeste. chronique radio

Souhaiter aussi mes ennemis prennent des bulbons violets, que mes amis soient fidèles et contents, que je rencontre de nouvelles personnes d’intérêt, que ma ville continue à l’aller de l’avant, que mon pays se redresse. Fasse aussi que j’acquière de nouvelles connaissances, de nouveau savoirs, et que l’existence soit palpitante.

Que ces 36 ans soient beaux, sereins et heureux.

Bon anniversaire mon blog puisque tu as cinq ans. Tu étais unique au début, succédant à un blog exclusivement politique et fermé en 2005, au seul et unique carnet virtuel sur le sujet du cricket en français.

Depuis, ton propriètaire a été élu. Il a donc ouvert un blog dédié. Ainsi plus tard qu’un autre sur la Grande-Bretagne.

Mon blog, tu m’as accompagné dans les moments de misère. Quand je t’ai ouvert je m’ennuyais beaucoup en cet été où je venais de tomber au chômage et où j’étais sans le sou. Certains mois tu as failli fermer tant parfois quelques euros quand on vis à presque un smic pour deux, c’était beaucoup et que les lettres de relances tombaient à foison. Tu es encore la aujourd’hui que les vaches se sont remplumées et que, en plus de mon mandat, j’ai aussi trouvé une place dans le monde économique et l’entreprise.

Tu m’as accompagné dans mes combats, qu’ils soient électoraux et politiques, spirituels et sportifs. Tu était là pour exprimer mes convictions, encore là pour mes doutes, aussi là pour mes passions et mes peurs, de militant et/ou d’être humain.

Avec toi j’ai rencontré des gens, me suis fait des connaissances, parfois des amis, aussi quelques ennemis.

Avec toi j’ai traversé des temps incertains et des temps joyeux. Des éclairs de peine et des jaillissements heureux. A commencer par cette année, qui entre la naissance de mon bébé, mon mariage, ma stabilisation professionnelle et les campagnes victorieuses, fut dense.

Avec toi j’ai découvert plein de choses. Mes écrits ont intéressé au delà du simple blog, m’amenant vers de nouveaux horizons professionnels, vers aussi des collaborations régulières à des événements, à des médias, à des conférences etc…

Bon anniversaire mon blog pour tes cinq ans.

Et un salut à quelques blogs ci-dessous, qui font aussi à leur façon partie de l’aventure.

Lire la Suite

Merci à la vie et merci à la courageuse maman de m’avoir amené ce si joli cadeau. Bienvenue à Louis-Antoine et merci à tous pour vos félicitations de vive voix,  mails, textos, billets de blogs, statuts, appels et autres manifestations d’amitié.

Visibles sur Lyon 7 aussi. Bonne année à vous !

 

Deuxième volet de la série où des lecteurs me présentent leur meilleur ami. C’est ce coup-ci Laurence Fischer dit @laurencelyon sur Twitter, un peu journaliste, marketeuse et tenanciére de Bonjour Lyon qui nous parle de Gérald.

Présente-nous ton meilleur ami Mon meilleur ami s’appelle Gérald. C’est quelqu’un de cultivé, qui aime faire la fête mais est aussi toujours partant pour une soirée tranquille. Il est très sérieux dans sa vie professionnelle. C’est quelqu’un à l’humour parfois grinçant, parfois moins subtile, qui me fait beaucoup rire. Il est très franc et honnête, qualités pas si courantes en fin de compte chez les gens.

 Pourquoi est-il ton meilleur ami ?

Gérald, je l’ai connu il y a 8 ans, lorsque nous étions en 2ème année. On travaille tous les deux dans le marketing maintenant. C’était mal parti : lors d’une de nos premières rencontres il m’avait lancé une pique vexante. Puis finalement, nous avons commencé à nous connaître, et nos relations sont passées de distantes à cordiales, puis à franchement amicales. Nous avons beaucoup d’intérêts communs. Je sais que je peux compter sur lui, et inversement. Lorsque j’ai besoin d’un conseil, je sais que je peux le contacter, il me répondra toujours rapidement. Nous avons très régulièrement des grandes discussions autour de sujets très différents. Qu’est-ce que tu préfères chez lui ? J’aime son côté posé, réfléchi, étudié. Je suis quelqu’un de spontané, lui prend toujours son temps. J’aime échanger avec lui car il est toujours de bon conseil. C’est l’une des rares personnes à qui je peux tout dire; il ne juge pas, et est de confiance.

 Qu’est-ce qui t’agace le plus chez lui ?

Ce que j’aime le moins chez lui, c’est qu’il me ramène trop souvent à la réalité, et n’ira pas dans mon sens uniquement pour me faire plaisir. Ce qui n’est pas forcément plus mal, en fait, parfois. Il a aussi un côté « fanboy » qui ne supporte aucune critique d’Apple (qui a dit troll ?). Vous aussi vous avez envie de parler de votre meilleur ami ici ? envoyez moi un mail à romain.blachier (a) gmail.com

J’ai décidé de lancer une nouvelle série sur ce blog.

Quelque chose pour célébrer une vertu pas si mise en avant que cela de nos jours: les amis. On a toujours peur d’être un peu niai, un peu nunuche, un peu court de récré quand on parle de son meilleur pote. Dommage.

Ceux qui le souhaitent peuvent donc rendre hommage à leur meilleur ami sur mon blog en répondant à quatre  questions: Présente-nous ton meilleur ami,  Pourquoi est-il ton meilleur ami ? Qu’es ce que tu préféres chez lui ? Qu’es-ce qui t’agace le plus chez lui ?

Si vous aussi vus avez envie de nous présenter votre meilleur(e) ami(e), envoyez-moi un mail romain. blachier (chez ) gmail. com.

Lire la Suite

Mon Meilleur Ami | romainblachier.fr

Des vacances bloguesques, un peu. Des vacances bloguesques pour régénérer les batteries et l’écrit.Des vacances aussi, pas forcément dans mon mandat et mon activité pro mais aussi pour changer de plate-forme.

Depuis mon retour dans le monde des blogs en 2008, à l’orée de l’été, j’avais pris comme plate-forme typepad. A l’époque dynamique quoi qu’en passe d’être dépassée par wordpress, elle était alors celle des blogs politiques des plus sérieux. Le souci c’est que six apart, la société possédant la plate-forme l’a très peu fait évoluer.

J’y restais, d’autant que Romain Biard et d’autres connaissances, avaient la gestion de la partie francophone. C’était pratique et convivial de communiquer avec eux. Et puis six apart et Romain et ses équipes se sont séparés.Et puis la plate-forme n’évoluait plus. Et puis les bugs étaient de plus en plus nombreux, les innovations de plus en plus rares voire inexistantes. Le tout pour un mode de blog payant ce n’était pas terrible.

Un jour j’en ai eu assez, je me suis définitivement dit que j’allais profiter de cet hiver pour changer de lieu et, comme mon autre blog, celui de mon mandat d’élu (le présent étant mon blog perso, suivez un peu!) , de déménager sur WordPress.

Immédiatement des copains de boites informatiques m’ont proposé de me filer un coup de main à l’instar de Laetitia ou Vincent Achille. Vincent a transféré et bichonné la bête dans son nouvel écrin avec gentillesse et perfection. Qu’il en soit remercié.

Alors une nouvelle année, un nouveau départ de blog. Bloguer…Nicolas expliquait l’autre jour que le manque de respect le fatiguait sur les blogs et réseaux sociaux.

Pas faux, sur Twitter par exemple où se transfère trop souvent en 140 caractères des débats au sujet de nos billets qui devraient se tenir sur nos blogs, on est souvent dans le simple, le trash, le clash. C’est l’outil mais c’est pas seulement l’outil qui favorise cela.

Il y aussi la qualité des discussions: on est souvent dans le blanc ou noir (je me rappelle lors de l’épisode des pigeons de certains insultes assez gratinées), dans l’anecdotique débile (voir l’obsession des twittos et blogueurs de droite pour les cravates de Hollande…) ou l’agressivité. Certes il arrive à tous de péter un plomb et de trasher. Le blogueur de droite et copain Falconhill exprime aussi une forte lassitude  mais il devient de plus en plus difficile d’avoir un débat de qualité ces temps-ci.Ou alors on est crevés?

Niveau local, après des débuts prometteurs il y a quelques années avec une floraison de blogs locaux, d’intéressants blogs de journalistes, la discussion est un peu retombée en qualité. Les blogs politiques lyonnais réguliers sortant du « j’inaugure des choses » sont aussi rares qu’une bonne mesure de Sarkozy et les discussions sur les sites de presse, entre squatt par des groupes d’extrême-droite, paumés écrivant sous 20 pseudos différents etc…tournent très souvent à la haine personnelle. Difficile, impossible de parler projet, de discuter, de débattre. La démocratie numérique n’avance pas à Lyon, elle recule par les trolls.

Il est parfois fatiguant d’entendre à son propos, faute d’arguments sur le fond des « ah mais comment il fait pour être élu, salarié, blogueur le tout en même temps? Y’a un truc suspect? Il fait pas son taf d’élu? Son emploi est fictif? Son blog est écrit par un autre? » le tout par des gens cumulant parfois 3 ou 4 mandats d’élus sans aucun problème ni état d’âme…tiens à ce propos rappelons que le chef du principal parti d’opposition est à la fois chef de parti, député, avocat,Maire d’une commune (Meaux) et Président de Communauté de Communes. Sans parler à Lyon et dans les environs des maires de droite ou divers droite cumulant 3 mandats et une activité professionnelle… J’ai de la marge non avec mon activité d’élu de quartier? Remarquez je me plaint trop souvent aussi qu’on ne fasse pas le distingo entre mes activités et ce blog perso et mon mandat et mon blog d’adjoint au maire qui ne cumule pas. Couplé avec mes longues journées c’est fatiguant. On pense parfois porter plainte.Puis on s’habitue à la merde dans les bouches ennemies qui ne devrait être qu’adverses.

Bref, ne jouons pas aux Cosettes, bloguer est un plaisir qui m’a manqué. Y compris dans ses aspects les plus futiles. Futile? Finissons donc avec une vidéo de chat bien élevé, qui mange avec ses pattes.Celui de mon copain Fauxlower.

Bonne soirée et surtout bonne année à vous et vos proches.

36 ans…Un coup de pagaie vers les rivages de la quarantaine, celui où l’on est définitivement plus du tout un jeune homme.

36 ans après une année chargée, qui vit la naissance de mon bébé, mon mariage, mon changement de poste et mon premier CDI. Les actions pour le 7e concernant mon mandat, les campagnes présidentielles et législatives, heureuses, les autres activités, les chroniques, l’écrit, les projets, tout cela fit de longues journées. Même si rien n’est jamais parfait, ce fut un très bon cru  ces 35 ans.

Alors qu’attendre de ces 36 ans ?

Souhaiter que cela se passe bien pour ma petite famille. Bien sûr que les projets pour le 7e que j’ai en tant qu’élu tout comme ceux auxquels je participe dans l’entreprise pour laquelle je travaille se déroulent au mieux. Souhaiter que j’arrive à garder le rythme de ces deux activités, nécessaires par le fait, qu’outre la rémunération d’un simple Adjoint d’Arrondissement ne permettant pas réellement d’en vivre réellement qu’être élu n’est pas un métier à mon sens mais une fonction temporaire.

Souhaiter que vous continuiez à être de plus en plus nombreux à lire ce blog, les articles que j’écris par ci par la ailleurs et écouter ma modeste. chronique radio

Souhaiter aussi mes ennemis prennent des bulbons violets, que mes amis soient fidèles et contents, que je rencontre de nouvelles personnes d’intérêt, que ma ville continue à l’aller de l’avant, que mon pays se redresse. Fasse aussi que j’acquière de nouvelles connaissances, de nouveau savoirs, et que l’existence soit palpitante.

Que ces 36 ans soient beaux, sereins et heureux.

Bon anniversaire mon blog puisque tu as cinq ans. Tu étais unique au début, succédant à un blog exclusivement politique et fermé en 2005, au seul et unique carnet virtuel sur le sujet du cricket en français.

Depuis, ton propriètaire a été élu. Il a donc ouvert un blog dédié. Ainsi plus tard qu’un autre sur la Grande-Bretagne.

Mon blog, tu m’as accompagné dans les moments de misère. Quand je t’ai ouvert je m’ennuyais beaucoup en cet été où je venais de tomber au chômage et où j’étais sans le sou. Certains mois tu as failli fermer tant parfois quelques euros quand on vis à presque un smic pour deux, c’était beaucoup et que les lettres de relances tombaient à foison. Tu es encore la aujourd’hui que les vaches se sont remplumées et que, en plus de mon mandat, j’ai aussi trouvé une place dans le monde économique et l’entreprise.

Tu m’as accompagné dans mes combats, qu’ils soient électoraux et politiques, spirituels et sportifs. Tu était là pour exprimer mes convictions, encore là pour mes doutes, aussi là pour mes passions et mes peurs, de militant et/ou d’être humain.

Avec toi j’ai rencontré des gens, me suis fait des connaissances, parfois des amis, aussi quelques ennemis.

Avec toi j’ai traversé des temps incertains et des temps joyeux. Des éclairs de peine et des jaillissements heureux. A commencer par cette année, qui entre la naissance de mon bébé, mon mariage, ma stabilisation professionnelle et les campagnes victorieuses, fut dense.

Avec toi j’ai découvert plein de choses. Mes écrits ont intéressé au delà du simple blog, m’amenant vers de nouveaux horizons professionnels, vers aussi des collaborations régulières à des événements, à des médias, à des conférences etc…

Bon anniversaire mon blog pour tes cinq ans.

Et un salut à quelques blogs ci-dessous, qui font aussi à leur façon partie de l’aventure.

Lire la Suite

Merci à la vie et merci à la courageuse maman de m’avoir amené ce si joli cadeau. Bienvenue à Louis-Antoine et merci à tous pour vos félicitations de vive voix,  mails, textos, billets de blogs, statuts, appels et autres manifestations d’amitié.

Visibles sur Lyon 7 aussi. Bonne année à vous !

 

Deuxième volet de la série où des lecteurs me présentent leur meilleur ami. C’est ce coup-ci Laurence Fischer dit @laurencelyon sur Twitter, un peu journaliste, marketeuse et tenanciére de Bonjour Lyon qui nous parle de Gérald.

Présente-nous ton meilleur ami Mon meilleur ami s’appelle Gérald. C’est quelqu’un de cultivé, qui aime faire la fête mais est aussi toujours partant pour une soirée tranquille. Il est très sérieux dans sa vie professionnelle. C’est quelqu’un à l’humour parfois grinçant, parfois moins subtile, qui me fait beaucoup rire. Il est très franc et honnête, qualités pas si courantes en fin de compte chez les gens.

 Pourquoi est-il ton meilleur ami ?

Gérald, je l’ai connu il y a 8 ans, lorsque nous étions en 2ème année. On travaille tous les deux dans le marketing maintenant. C’était mal parti : lors d’une de nos premières rencontres il m’avait lancé une pique vexante. Puis finalement, nous avons commencé à nous connaître, et nos relations sont passées de distantes à cordiales, puis à franchement amicales. Nous avons beaucoup d’intérêts communs. Je sais que je peux compter sur lui, et inversement. Lorsque j’ai besoin d’un conseil, je sais que je peux le contacter, il me répondra toujours rapidement. Nous avons très régulièrement des grandes discussions autour de sujets très différents. Qu’est-ce que tu préfères chez lui ? J’aime son côté posé, réfléchi, étudié. Je suis quelqu’un de spontané, lui prend toujours son temps. J’aime échanger avec lui car il est toujours de bon conseil. C’est l’une des rares personnes à qui je peux tout dire; il ne juge pas, et est de confiance.

 Qu’est-ce qui t’agace le plus chez lui ?

Ce que j’aime le moins chez lui, c’est qu’il me ramène trop souvent à la réalité, et n’ira pas dans mon sens uniquement pour me faire plaisir. Ce qui n’est pas forcément plus mal, en fait, parfois. Il a aussi un côté « fanboy » qui ne supporte aucune critique d’Apple (qui a dit troll ?). Vous aussi vous avez envie de parler de votre meilleur ami ici ? envoyez moi un mail à romain.blachier (a) gmail.com

J’ai décidé de lancer une nouvelle série sur ce blog.

Quelque chose pour célébrer une vertu pas si mise en avant que cela de nos jours: les amis. On a toujours peur d’être un peu niai, un peu nunuche, un peu court de récré quand on parle de son meilleur pote. Dommage.

Ceux qui le souhaitent peuvent donc rendre hommage à leur meilleur ami sur mon blog en répondant à quatre  questions: Présente-nous ton meilleur ami,  Pourquoi est-il ton meilleur ami ? Qu’es ce que tu préféres chez lui ? Qu’es-ce qui t’agace le plus chez lui ?

Si vous aussi vus avez envie de nous présenter votre meilleur(e) ami(e), envoyez-moi un mail romain. blachier (chez ) gmail. com.

Lire la Suite