• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

2008 juin | romainblachier.fr – Part 2

Si ma soirée de vendredi fut festive et très 1er arrondissement, ce samedi fut celui de l’avenue Jean Jaurés et de ses environs dans un peu tous les sens ! Trés sympathique.

Sympathique en effet que ce moment de convivialité organisé par les commerçants au Catering, lieu ouvert par mon copain Huy Nhu rue Saint-Jérôme à l’occasion de la brocante Jean Jaurés.

Lire la Suite

De Gaulle voyait en la ville irlandaise de Galway l’une des extrémités du continent européen.Le grand Charles, qui ne partageait surement pas la  vision d’une Europe  politique et  peut-être un jour fédérale  ne savait pas à quel point il aurait raison en ce jour de Juin 2008.Avec presque 54% pour le non selon les premier dépouillement, Galway a fait comme une bonne partie de l’Irlande:Elle a voté non à la modification constitutionnelle du traité de Lisbonne mettant ainsi probablement fin au processus visant à sortir du désastreux traité de Nice! 

Seuls quelques endroits comme Dublin ou Kildare ont rallié le oui, assez largement (entre 57 et 60%).Le reste du pays, particulièrement dans les zones rurales, a voté non.Le traité est donc rejetté par 54% des votants dans un scrutin à la participation faible (autour de 42-43%).

La conséquence de ce vote ne joue pas que pour les Irlandais:Les traités nationaux doivent être ratifiés par l’ensemble des pays membre de l’UE.Avec ce rejet c’est tout le processus de sortir de la crise du non français et néerlandais en 2005 qui est remis en cause.Loin d’apporter des solutions, le non fait stagner l’Europe, renforce le repli national, fait s’éloigner le rêve d’un destin commun.

Que souhaitaient ceux qui ne voulaient même pas d’une relance européenne, même si petite soit-elle ? Que souhaitaient les nationalistes du Sinn Fein, vitrine officielle de l’IRA et principal soutien du non ? Que souhaitaient les dissidents du parti conservateur Fiana Fail qui refusaient une Europe avec plus de pouvoir politique? Que souhaitaient ces milliers de nonistes de tous pays, débarqués pour ne même pas laisser repousser à minima quoi que ce soit? Au lieu d’évoquer une autre Europe,dont certains avaient sincèrement rêvé, à tort hélas pour nous tous en 2005, ils feraient alors mieux de dire que c’est tout simplement plus d’Europe dont ils veulent.En 2007 il faudrait tirer quelques leçons de l’histoire récente.Si certains affirmeront avec plus ou moins de bonne fois que leur intention n’est europhobe n’est pas leur intention, c’est pour  l’instant leur résultat!

Mais c’est une leçon à retenir pour de prochains traités soumis à référundum, c’est que c’est aux européens dans leur ensemble de se prononcer le même jour sur un même vote.A ce moment-là on ne collectionnera plus les égoïsmes nationaux mais on partagera, ensemble, le rêve européen.Et l’adhésion sera sans doute plus forte qu’à partir d’autres procédés, quels qu’ils soient.

Je vous laisse avec les Pogues, groupe entre Londres et Dublin, groupe irlandais et européen…

The Pogues – Dirty Old Town
envoyé par bibiscocote

La condamnation hier de Gilles Guyot, ancien président de Lyon 3 de 1997 à 2002 (lire là par exemple) met fin à sa carrière et on l’espère à une parenthèse un peu sombre dans l’Université lyonnaise.Mis à la retraite d’office après avoir été convoqué par la section disciplinaire pour prise illégale d’intérêt et favoritisme, il s’était également distingué sous sa présidence pour avoir refusé de poursuivre des enseignants négationnistes.La cour d’appel de Lyon l’avait condamné à 7000 euros d’amende auparavant pour avoir fait embaucher sa soeur et omis de faire passer un appel d’offre pour les fort dispendieux (Ca me rappelle ce que fait Sarkozy à l’Elysée) frais de réception se montant à plus de 300 000 euros.Entre 1999 et 2002, les frais de réception, de restaurant ou de représentation ­ achats ­ ont augmenté de 125 %.A propos de petites sauteries dans mon ancienne université, un souvenir:

Deux sollicitations bloguesques ce jour: L’association de développement du commerce Lyon 7e m’a sollicité pour écrire un billet sur ma politique en matière, visible là. L’autre vient de Trublyonne, qui me sollicite sur deux chaines de blogs et sur ce billet je vais traiter depar celle qui consiste à donner 5 paradoxes sur soi-même (voir ses paradoxes à elle ici).

J’ai du sélectionner seulement cette demi-dizaine car c’est la règle.Et d’ailleurs tant mieux, j’ai tendance à être un peu trop expansif et ce blog n’est pas anonyme! C’est parti !

C’est lundi, la journée est riche en boulot, en réunions,en étude d’alignements commerciaux, demandes des habitants, rapports,articles à rédiger, projets à étudier (et la journée n’est pas finie) et déjà je vous parle de week-end.Je ne vais pas aborder les copines qui descendent de Paris ou les divers petits et grands événements de ma vie perso prévus mais vous signaler plusieurs choses qui me semblent importantes pour le week-end à venir.

Il fait moche aujourd’hui à Lyon du coup les différents pique-nique de midi (on semblait s’être donné le mot en ce samedi de début juin pour en organiser) auxquels j’ai été invité pour des raisons politiques ou personnelles ont soit été reportés dans des salles soit ont compté seuls les plus vaillants et déterminés.Espérons qu’il fera beau le déterminant match LOU-rugby/Agen demain! Quand à ma soirée de ce soir, à savoir barbecue dans des maisons troglodytes,elle est sérieusement compromise!
Et ce mauvais temps joint à la petite crise d’insomnie de cette nuit m’incite à passer quelques heures à bouquiner.Outre les différents ouvrages mentionnés sur la colonne de droite, la lecture en particulier de deux revues cette après-midi comme la derniére livraison du Meilleur des Mondes et le numéro 143 de Points de Vue Initiatiques.Si c’est le titre de la deuxième publication qui inspire ce billet « le 21e siècle nouveau siècle des lumières ? », le thème du premier sur la révolution iranienne, un jugement douteux chez les ch’tis et l’actualité sur le référendum irlandais fournissent il me semblent une partie de la réponse, qui est qu’on semble parfois aller plutôt dans le sens inverse.

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque.
                                 [Albert Einstein
]

Allez, parlons un peu congrès et cuisine interne du PS ce jour.La citation du grand Albert ci-dessus est à lire dans les deux sens concernant les premières phases  du congrès du Parti Socialiste.

On est dans une grande confusion concernant ce début de congrès quand même, notamment concernant l’aile sociale-démocrate du Parti Socialiste.

Certes, rien de nouveau, les périodes de contributions, ces textes qui affirment un certain nombre de choses autour d’un certain nombre de gens sont habituelles.Mais jamais l’aile sociale-démocrate du PS n’aura été aussi présente dans les discours officielle, jamais pourtant il n’y aura eu de division de cette famille de pensée.Celà tient-il seulement à la présence de strauss-kahniens abandonnés ou de ségolistes déçus? Va savoir.

Lire la Suite

Relooking pour ce blog grâce à Myrtille dont je vous recommande les services de webdesign.J’espére que la chose vous plait.

La demoiselle a été fort patiente tant ma demande était un peu vague (euh je voudrais une banniére un peu personnalisée qui refléte des trucs de mon blog,et euh j’ai pas d’idées et peu d’images à fournir) mais on s’en est sortis.

D’ailleurs Myrtille, bloggeuse pasionnée, organise avec Silphi et Camille d’essayage un apéro-blog ce soir

Ce n’est pas la premiére fois que ces trois compéres bien connus de la blogosphére lyonnaise organisent quelque chose, je vous avait d’ailleurs parlé d’une précédente édition ici.J’essaierais d’y passer avec plaisir, même si j’ai une reunion auparavant de la sympathique association de loisirs à la Guillotiére dont je vous avais déjà parlé, les Guill Lurons.J’espére et je suis sur que les deux temps seront bien, j’ai refusé une dégustation gastronomique privée dans un lieu sympa pour venir!

Et si vous avez un peu de temps ces jours-ci,je vous recommande l’exceptionnel « Maradona par Kusturica ».Que vous aimiez le foot ou pas.Le documentaire est celui d’un type un peu dingue et attachant par un type un peu dingue et attachant.Ca parle foot ok mais aussi Argentine, politique,Angleterre,Amérique Latine femmes,drogue,Che Guevara,gloire et musique.Et on ressort avec la forme et le sourire d’un film qui comporte plusieurs scénes d’anthologie.Un must absolu, ça faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas enthousiasmé à ce point.Et la bande originale est à tomber.

2008 juin | romainblachier.fr – Part 2

Si ma soirée de vendredi fut festive et très 1er arrondissement, ce samedi fut celui de l’avenue Jean Jaurés et de ses environs dans un peu tous les sens ! Trés sympathique.

Sympathique en effet que ce moment de convivialité organisé par les commerçants au Catering, lieu ouvert par mon copain Huy Nhu rue Saint-Jérôme à l’occasion de la brocante Jean Jaurés.

Lire la Suite

De Gaulle voyait en la ville irlandaise de Galway l’une des extrémités du continent européen.Le grand Charles, qui ne partageait surement pas la  vision d’une Europe  politique et  peut-être un jour fédérale  ne savait pas à quel point il aurait raison en ce jour de Juin 2008.Avec presque 54% pour le non selon les premier dépouillement, Galway a fait comme une bonne partie de l’Irlande:Elle a voté non à la modification constitutionnelle du traité de Lisbonne mettant ainsi probablement fin au processus visant à sortir du désastreux traité de Nice! 

Seuls quelques endroits comme Dublin ou Kildare ont rallié le oui, assez largement (entre 57 et 60%).Le reste du pays, particulièrement dans les zones rurales, a voté non.Le traité est donc rejetté par 54% des votants dans un scrutin à la participation faible (autour de 42-43%).

La conséquence de ce vote ne joue pas que pour les Irlandais:Les traités nationaux doivent être ratifiés par l’ensemble des pays membre de l’UE.Avec ce rejet c’est tout le processus de sortir de la crise du non français et néerlandais en 2005 qui est remis en cause.Loin d’apporter des solutions, le non fait stagner l’Europe, renforce le repli national, fait s’éloigner le rêve d’un destin commun.

Que souhaitaient ceux qui ne voulaient même pas d’une relance européenne, même si petite soit-elle ? Que souhaitaient les nationalistes du Sinn Fein, vitrine officielle de l’IRA et principal soutien du non ? Que souhaitaient les dissidents du parti conservateur Fiana Fail qui refusaient une Europe avec plus de pouvoir politique? Que souhaitaient ces milliers de nonistes de tous pays, débarqués pour ne même pas laisser repousser à minima quoi que ce soit? Au lieu d’évoquer une autre Europe,dont certains avaient sincèrement rêvé, à tort hélas pour nous tous en 2005, ils feraient alors mieux de dire que c’est tout simplement plus d’Europe dont ils veulent.En 2007 il faudrait tirer quelques leçons de l’histoire récente.Si certains affirmeront avec plus ou moins de bonne fois que leur intention n’est europhobe n’est pas leur intention, c’est pour  l’instant leur résultat!

Mais c’est une leçon à retenir pour de prochains traités soumis à référundum, c’est que c’est aux européens dans leur ensemble de se prononcer le même jour sur un même vote.A ce moment-là on ne collectionnera plus les égoïsmes nationaux mais on partagera, ensemble, le rêve européen.Et l’adhésion sera sans doute plus forte qu’à partir d’autres procédés, quels qu’ils soient.

Je vous laisse avec les Pogues, groupe entre Londres et Dublin, groupe irlandais et européen…

The Pogues – Dirty Old Town
envoyé par bibiscocote

La condamnation hier de Gilles Guyot, ancien président de Lyon 3 de 1997 à 2002 (lire là par exemple) met fin à sa carrière et on l’espère à une parenthèse un peu sombre dans l’Université lyonnaise.Mis à la retraite d’office après avoir été convoqué par la section disciplinaire pour prise illégale d’intérêt et favoritisme, il s’était également distingué sous sa présidence pour avoir refusé de poursuivre des enseignants négationnistes.La cour d’appel de Lyon l’avait condamné à 7000 euros d’amende auparavant pour avoir fait embaucher sa soeur et omis de faire passer un appel d’offre pour les fort dispendieux (Ca me rappelle ce que fait Sarkozy à l’Elysée) frais de réception se montant à plus de 300 000 euros.Entre 1999 et 2002, les frais de réception, de restaurant ou de représentation ­ achats ­ ont augmenté de 125 %.A propos de petites sauteries dans mon ancienne université, un souvenir:

Deux sollicitations bloguesques ce jour: L’association de développement du commerce Lyon 7e m’a sollicité pour écrire un billet sur ma politique en matière, visible là. L’autre vient de Trublyonne, qui me sollicite sur deux chaines de blogs et sur ce billet je vais traiter depar celle qui consiste à donner 5 paradoxes sur soi-même (voir ses paradoxes à elle ici).

J’ai du sélectionner seulement cette demi-dizaine car c’est la règle.Et d’ailleurs tant mieux, j’ai tendance à être un peu trop expansif et ce blog n’est pas anonyme! C’est parti !

C’est lundi, la journée est riche en boulot, en réunions,en étude d’alignements commerciaux, demandes des habitants, rapports,articles à rédiger, projets à étudier (et la journée n’est pas finie) et déjà je vous parle de week-end.Je ne vais pas aborder les copines qui descendent de Paris ou les divers petits et grands événements de ma vie perso prévus mais vous signaler plusieurs choses qui me semblent importantes pour le week-end à venir.

Il fait moche aujourd’hui à Lyon du coup les différents pique-nique de midi (on semblait s’être donné le mot en ce samedi de début juin pour en organiser) auxquels j’ai été invité pour des raisons politiques ou personnelles ont soit été reportés dans des salles soit ont compté seuls les plus vaillants et déterminés.Espérons qu’il fera beau le déterminant match LOU-rugby/Agen demain! Quand à ma soirée de ce soir, à savoir barbecue dans des maisons troglodytes,elle est sérieusement compromise!
Et ce mauvais temps joint à la petite crise d’insomnie de cette nuit m’incite à passer quelques heures à bouquiner.Outre les différents ouvrages mentionnés sur la colonne de droite, la lecture en particulier de deux revues cette après-midi comme la derniére livraison du Meilleur des Mondes et le numéro 143 de Points de Vue Initiatiques.Si c’est le titre de la deuxième publication qui inspire ce billet « le 21e siècle nouveau siècle des lumières ? », le thème du premier sur la révolution iranienne, un jugement douteux chez les ch’tis et l’actualité sur le référendum irlandais fournissent il me semblent une partie de la réponse, qui est qu’on semble parfois aller plutôt dans le sens inverse.

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque.
                                 [Albert Einstein
]

Allez, parlons un peu congrès et cuisine interne du PS ce jour.La citation du grand Albert ci-dessus est à lire dans les deux sens concernant les premières phases  du congrès du Parti Socialiste.

On est dans une grande confusion concernant ce début de congrès quand même, notamment concernant l’aile sociale-démocrate du Parti Socialiste.

Certes, rien de nouveau, les périodes de contributions, ces textes qui affirment un certain nombre de choses autour d’un certain nombre de gens sont habituelles.Mais jamais l’aile sociale-démocrate du PS n’aura été aussi présente dans les discours officielle, jamais pourtant il n’y aura eu de division de cette famille de pensée.Celà tient-il seulement à la présence de strauss-kahniens abandonnés ou de ségolistes déçus? Va savoir.

Lire la Suite

Relooking pour ce blog grâce à Myrtille dont je vous recommande les services de webdesign.J’espére que la chose vous plait.

La demoiselle a été fort patiente tant ma demande était un peu vague (euh je voudrais une banniére un peu personnalisée qui refléte des trucs de mon blog,et euh j’ai pas d’idées et peu d’images à fournir) mais on s’en est sortis.

D’ailleurs Myrtille, bloggeuse pasionnée, organise avec Silphi et Camille d’essayage un apéro-blog ce soir

Ce n’est pas la premiére fois que ces trois compéres bien connus de la blogosphére lyonnaise organisent quelque chose, je vous avait d’ailleurs parlé d’une précédente édition ici.J’essaierais d’y passer avec plaisir, même si j’ai une reunion auparavant de la sympathique association de loisirs à la Guillotiére dont je vous avais déjà parlé, les Guill Lurons.J’espére et je suis sur que les deux temps seront bien, j’ai refusé une dégustation gastronomique privée dans un lieu sympa pour venir!

Et si vous avez un peu de temps ces jours-ci,je vous recommande l’exceptionnel « Maradona par Kusturica ».Que vous aimiez le foot ou pas.Le documentaire est celui d’un type un peu dingue et attachant par un type un peu dingue et attachant.Ca parle foot ok mais aussi Argentine, politique,Angleterre,Amérique Latine femmes,drogue,Che Guevara,gloire et musique.Et on ressort avec la forme et le sourire d’un film qui comporte plusieurs scénes d’anthologie.Un must absolu, ça faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas enthousiasmé à ce point.Et la bande originale est à tomber.