• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Pour l’assistance sexuelle des handicapé(e)s | romainblachier.fr

Tribune ce jour dans Libération par un groupe de féministes opposées à la légalisation de l’assistance sexuelle pour les handicapé(e)s.

Ne pouvant mettre de lien dans ce billet depuis mon ipad je vous laisserait chercher cette opinion entre autres cosignée par Agacinski, Osons le Féminisme et autres groupes de la tendance différentialiste du mouvement.

Pour résumer la situation, de plus en plus de voix montent pour demander à ce que l’assistance sexuelle pour les personnes handicapées soit légalisée et la chose va faire l’objet prochainement d’une discussion au parlement. Si la ministre Bachelot s&# montrée hostile à une telle mesure, de nombreuses voix à gauche mais aussi à droite sont favorables à ce que un statut pour les assistants sexuels soit établi dans notre pays.J’avais pour ma part été sensibilisé à cette cause il y a quelques années par une copaine, Héléne, travaillant dans la psychologie dans un pays où la chose est légale.

La pratique consiste à ce que des practiciens et practiciennes formés en matiére psychologique prodiguent caresses et un peu plus parfois à des personnes souffrant de handicaps physiques. Je suis favorable à ce que

les handicapé(e)s puissent une sexualité.

Seulement voila, les plus conservateurs des élus de droite, et parfois certains resposables de gauche, ainsi que les féministes de l’aile la plus différentialiste s’y opposent: vulgaire prostitution disent-t-ils tout en ne proposant rien d’autre que de laisser hommes et femmes handicapé(e)s dans leur misére.

On peut d’ailleurs noter que pas une proposition concréte pour résoudre la question de la sexualité des personnes souffrant de handicap n’émerge de ces opposants. En Suisse, où la chose est possible, l’assistance se fait par une personne qui ne fait pas de cela son activité rémunérée principale et qui a été formé en matiére de dialogue et de psychologie. Il ou elle prodigue caresses et pratiques sexuelles au public souffrantd’un fort handicap. Tout cela marche bien et permet aux personnes souffrant d’un handicap sérieux de vivre un peu leur sexualité.Curieusement les signataire du texte, si elles parlent des bordels allemands ou hollandais, qui n’ont rien à voir

avec le sujet puisque s’adressant généralement à une clientéle valide et surtout masculine n’évoquent nullement la suisse…ni, je le répéte, le plus petit commencement de solution à la situation sexuelle des handicapé(e)s.

» Flux RSS des commentaires Choisir une catégorie ABCédaire politique  (12) commerçants et artisans de Lyon  (6) Cultures et loisirs  (647) En France et dans le Monde  (1028) Les photos de Thanh  (8) Lyon  (1057) Mes chroniques presse  (12) Mon meilleur ami  (8) Non classé  (81) Spiritualité  (134) Viens squatter chez moi  (28)