• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

2007 août | romainblachier.fr – Part 2

Le Vercoquin situé au 33 de la rue de la Thibaudiére, est définitivement l’un de mes endroits préférés.

Cette cave, qui fait également bar à vin et restauration fêtera bientôt ses trois ans

Le Vercoquin c’est déjà la rencontre de deux personnalités qui sont devenus des copains à moi.

Fred (à ma gauche sur la photo du haut), ancien restaurateur grenoblois et Thomas (à ma droite sur la photo du dessous), entrepreneur parisien opérant dans les nouvelles technologies se sont rencontrés à l’université du vin de Suze-La-Rousse.De là est né leur envie de créer un lieu autour de la dive bouteille.

Craquant pour le septième arrondissement de Lyon, ils reprirent ainsi une échoppe qui pratiquait déjà le commerce viticole mais en opérant une transformation de fond en comble.

Marchand de vin la journée, le lieu se transforme en  bar dédié  à Bacchus le soir en fin de semaine puis le midi avec possibilité de coup de fourchette.A noter que si les mains de Fred cuisinent fort bien, les deux compères se sont acoquinés avec un autre ami des gourmets du quartier, le fantasque Katsumi du  fantastique   » En Met  fais ce qu’il te plait » , qui leur prépare certains des délices servis.

Le contenu des flacons qui donnent l’ivresse n’est pas anodin:Le duo privilégie fortement les vins naturels, avec une démarche écologique et qui permettent d’apprécier  le gout des élixirs dans  leur nudité la plus absolue.Plus qu’une course aux appellations, c’est aux hommes et aux femmes qui font le vin et à leurs démarches, aux saveurs et aux expérimentations que s’intéressent Thomas et Fred.Une démarche à rebours de la course aux étiquettes d’une part et à la standardisation viticole de l’autre.

Un petit rayon spiritueux est également présent, avec une bonne présence de whiskies écossais mais aussi japonais.Eh oui, le Japon est aussi un producteur de cette boisson maltée et en distille même davantage qu’un pays comme l’Irlande !

Le Vercoquin organise aussi des stages de dégustations, rencontres avec des producteurs et un salon des vins naturels.Une fois par semaine il est possible d’y chercher des légumes de la région avec les Paniers de Martin.

Enfin d’ici quelques semaines le lieu s’élargira sur le 31 de la rue de la Thibaudiére, avec un espace consacré aux produits du terroir.

C’est enfin un lieu où les gens se parlent et se rencontrent, un public d’amis du vin partagés entre copains et d’amoureux du quartier, un endroit où je vous invite à vous rendre trés vite.Et puis vous féliciterez Thomas,il est sans doute déjà papa à l’heure où j’écris ces lignes.

Les centristes lyonnais, sont, comme tout le monde politique local, en pourparlers internes pour les élections municipales où ils entendent partir en listes autonomes, au moins au premier tour.

Dans le trio de personnalités évoquées pour prendre la tête d’une liste autonome du centre à Lyon Condemine-Vesco-Comparini, c’est l’ancienne députée qui tient la corde, soutenue d’ailleurs par le second avec qui les relations se sont améliorées et par Michel Mercier.

La première, par contre, a semble-t-il, subi quelques revers internes.

Quelques premiers éléments dans les arrondissements où Sébastien Perros a déjà posé des jalons avec son club Génération Démocrate pour emmener la liste à la Croix-Rousse.

Gilles Vesco souhaiterait également emmener une liste dans mais n’a pas encore déterminé la localisation.

Sauf surprise la dynamique Anne-Sophie Condemine devrait prendre la tête du MODEM dans le 6e.

Sur la rive droite, c’est évidemment Anne-Maire Comparini qui seriat premiére des centristes dans le 5e tandis qu’on m’a évoqué le nom du jeune Marc Augoyard pour le 9e.

Concernant le 7e, si Christophe Geourjon est parmi les noms sur les tablettes, il n’est pas le seul possible puisque Jeanne-Marie Hurtrel, qui est considérée, me semble-t-il, sur un positionnement un petit peu plus à droite, plus UDF que MODEM, est également parfois citée.

Quand aux éventuelles alliances de second tour, beaucoup semblent pencher vers la liste Collomb tandis que d’autres souhaitent fusionner au cas par cas.

Le nouveau batiment est futuriste, c’est vrai mais l’évocation du Grand Bazar à la rentrée c’est pour moi un afflux de souvenirs.

Celle des gommes, des crayons, des stylos, du cartable, de la cabine photo pour le cours de sport avant qu’on aie ces fameuses normes où surtout faut pas sourire sinon t’es quitte pour la refaire.Celle de la nouvelle année, que ce soit dans mes époques scolaires au Sacré-Coeur, aux Chartreux, en banlieue parisiennne, au Cameroun, à Mayotte ou ailleurs, on allait toujours chercher le trousseau la-bas, en vacances ou vivant à Lyon.
Un peu plus tard j’y ai trouvé mon premier rasoir.

Encore un peu aprés, étudiant peu fortuné, j’ai été toujours surpris des prix prohibitifs pratiqués par la partie alimentaire de cette vénérable surface.

Depuis ma reinstallation dans le 7e en 1996, mes visites se faisaient bien plus rares, même si parfois quelques tours de visite à la vénérable institution se faisaient rapidement, entre deux portes lors de séjours en presqu’ile ou sur les pentes.

Vénérable  institution ? Oui le Grand Bazar date tout de même de 1886, ce qui vaut évocation du roman Au Bonheur des Dames, à chaque article de plus de 600 signes publié à son sujet.L’un des premiers magasins où l’on pouvait flaner, avec des vendeurs n’intervenant que sur demande du client, le commerce du 31 rue de la république devint vite institutionnel, passant de nouveaux vêtements, des écrins renouvellés pour l’exercice de ses activités au cours des ages.

Le changement en date étant le dernier en date d’une longue série de liftings de la vieille dame de la rue de la ré qui devrait d’ici quelques mois retrouver des atours renouvellés, à commencer aujourd’hui  par l’ouverture de H et M en presqu’ile,dans une partie des locaux du Grand Bazar. Ce premier magasin a d’ailleurs annoncé son lancement par une campagne de pub dans le métro peut-être un peu démago « Lyon Capitale de la Mode » sous le prétexte qu’un deuixéme H et M s’installerait dans notre ville .Ouais.Avec le nombre de H et M en Europe, tout le monde est « capitale de la mode » et encore plus les grandes villes allemandes, qui en  ont presque un par rue…

Le titre du Progrés de ce jour « Le Nouveau Grand Bazar rouvre aujourd’hui’ » est aussi peut-être lui aussi un petit peu surfait, d’autres boutiques, notamment une grande surface alimentaire vont suivreet n’ont pas encore ouvert leurs portes et par ailleurs les travaux ne sont pas entiérement finalisés.Bon ne boudons pas notre plaisir.De plus une institution, ça se respecte.

Bâtiment futuriste de verre et de métal, se dressant sur 5 niveaux,  le nouvel immeuble offrira 4382 m2 de surface commerciale contre un peu moins de 2800 auparavant, répartis sur les 3 premiers niveaux :
* 3332 m2 pour le Monoprix – Grand Bazar, qui reste dans les murs, * 1050 m2, pour H & M * 2600 m2 de bureaux, occupant les derniers niveaux,

* 262 places de parking, sur 5 niveaux en sous-sol qui seront réparties entre clients et résidents du quartier.

Billet de rentrée de Gérard Collomb sur son blog.Mais on est toujours sans nouvelles de Dominique Perben qui devait prendre seulement quelques jours de vacances, d’après ce qu’il disait il y a presque un mois, et qui ne semble toujours pas être revenu ni n’avoir réagi sur les récents dossiers lyonnais, chose qui serait pourtant importante pour un prétendant à la Mairie de Lyon.ça vous rappelle pas le refrain d’un vieux « tube » des années 80 ? Moi si.

Note modificative rédigée ultérieurement:ça y est il a quand même fini par donner signe de vie et a réagi en saluant l’idée de Nicolas Sarkozy d’implanter un hopital pour délinquants sexuels dans notre ville.

Lio & Jacky – Teteou
envoyé par hakim93200

Lyon en France me demande ce que je pense du projet de Nicolas Sarkozy de l’ouverture dans notre ville en 2009 du premier Hôpital-Prison.

Je vais être rapide,étant pris par le temps mais au départ, évidemment; le président part d’une intention louable en voulant corriger les carences du système actuel.

Les deux précédents ministres de la justice, Pascal Clément et Dominique Perben sont-ils visés en la matière ? Procéder par exemple à une information des médecins lorsqu’ils traitent des cas comme celui qui défraye la chronique actuellement est souhaitable.

Je crois toutefois que l’enfermement hospitalier après la peine est une mauvaise solution et que celle-ci doit commencer pendant  que le criminel est détenu et avec des moyens autres que ceux qui existent actuellement.Par ailleurs la validité d’un plan se mesure aux crédits mis en oeuvre et non aux effets d’annonce.A voir donc.

Mais déjà une première faute a été commise:Gérard Collomb, Maire de Lyon, Président de la Communauté Urbaine et Président des Hopitaux de Lyon n’a pas été mis au courant officiellement et s’en étonne dans un communiqué de presse à paraitre, ayant appris la chose par voie de presse.Pas la meilleure image de démocratie ni le meilleur moyen de travailler sur un projet que de ne pas consulter les représentants des habitants et du corps hospitalier de notre ville…

C’est ce que nous apprend un sondage de Lyon Mag réalisé du 26 juin au 4 juillet et publié hier soir.

Certes un  sondage ne fait pas l’élection et la majorité municipale se doit de continuer à travailler sur sa lancée.

Mais il est toujours agréable pour un Maire de recevoir cette forme d’encouragement de la part de ses concitoyens de tous bords.

Cette enquête, effectuée quelques jours seulement après le deuxième tour des élections législatives, fait apparaitre « qu’au premier tour des municipales, Anne Marie-Comparini recueillerait 17% des intentions de vote à la tête d’une liste centriste, Dominique Perben le candidat de l’UMP 27% et le maire de Lyon 39%. Alors que les autres candidats resteraient nettement en-dessous de 10% avec l’ancien président du conseil régional Charles Millon à 6%, Bruno Gollnisch le leader du Front National à 5%, l’écologiste Etienne Tête à 4% et pour l’extrême gauche, Marylène Cahouet à 2%.« 

Au deuxième tour « Collomb s’imposerait facilement face à Perben avec 58% des intentions de vote contre 42% pour le candidat UMP. Soit 16 points d’écart. A noter que dans un duel face à l’ancien président du conseil régional Charles Millon, Collomb ferait un score encore plus significatif : 72% contre 28%.« 

Ensuite le Maire de Lyon fait une trés large majorité de satisfaits:83 % des lyonnais apprécient son action dont 77% de sensibilité centriste et 76 % des lyonnais de droite ce qui prouve une capacité de rassemblement de tous les habitants de notre ville

Velov et les berges du Rhône sont les deux actions les plus aimées de nos concitoyens.

Avec à un Perben qui divise et préfère souvent ses intérêts partisans au détriment de notre ville, certains militants de droite se découragent comme le raconte l’élu milloniste Erick Roux de Bézieux.

Ce dernier va d’ailleurs même jusqu’à reprendre au compte de son camp les berges et Velov, preuve que l’action du Maire de Lyon est saluée d’une certaine façon par son opposition.Et il exprime de sérieux doutes sur la capacité de Dominique Perben de rassembler son camp et de  travailler efficacement…

Certains journalistes lyonnais avaient été surpris de voir l’ancien Maire de Chalon-sur-Saone lors d’une conférence de presse au Bar « Le République » il y a quelques mois bien esseulé et assez incapable de formuler la moindre proposition pour notre ville, ce qui lui avait valu une volée de bois vert.

Voter pour l’UMP dans des scrutins nationaux est un geste classique dans notre pays.Avec la majorité au Sénat, à l’assemblée et le président, les institutions nationales sont largement tenues par le parti de Nicolas Sarkozy.Localement, avec une majorité de département et la quasi-totalité des régions gérées par le PS, les gens font par contre davantage confiance à la gauche pour gérer leur proximité,leur quotidien.

Pourquoi certains de nos concitoyens votent-ils pour la droite ?

Ils votent pour réduire la dette de l’Etat et celle-ci augmente à chaque gouvernement conservateur (avec un record sous Balladur) sous les différents mandats de Chirac et maintenant sous Sarkozy.L’électorat veut réduire la dette et la droite la creuse ou la maintient dans une fourchette haute après l’avoir fait exploser (Cliquez sur le graphique ci-dessous).

Les gens votent à droite parlent de lutter contre le terrorisme et Sarkozy négocie avec un dictateur Lybien largement mouillé dans des explosions et détournements d’avions.

Les gens qui votent à  droite veulent inciter les chômeurs à travailler et les systèmes de reprise d’emploi sont moins incitatifs ces dernières années.Par ailleurs les dispositifs récents pour aider les demandeurs d’emplois à revenir à une activité sont ridicules et symboliques. Les gens de droite veulent faire bosser les chômeurs, l’UMP les enferme dans l’inactivité.

Les gens de droite votent pour une politique familiale ambitieuse.Mais avec la dérèglementation du temps de travail ce sont des familles entières dans lequel les enfants ne voient pas les parents.Bien plus, l’Etat se retire du financement des crèches (-10 % pour la CAF du Rhône sur ce poste dans le gouvernement auquel appartenait M.Perben, qui n’a pas défendu notre département à ce niveau, encore une fois) et le Conseil Général du Rhône ne finance pas de crèches sur Lyon alors que les lyonnais payent des impôts locaux au même titre que les habitants du Rhône.Il faudrait d’ailleurs que les conseillers généraux issus des cantons de notre ville soient plus offensifs sur le sujet.

Aujourd’hui c’est un rapport du trés officiel observatoire nationale de la délinquance qui casse une autre raison que trouvent certains de voter à droite:Depuis des années, notamment alors que Sarkozy était ministre de l’intérieur les violences sur les personnes ont augmenté.C’est encore le cas cette année avec notamment une augmentation de 10,5 %  « des violences physiques non crapuleuses »,  dites « gratuites ».

Les électeurs de droite sont-ils trompés ces dernières années par les hommes politiques de leur camp ?

Route de Vienne,à la limite du 7e côté 8e, c’est un immeuble qui s’est effondré de l’intérieur cette nuit.Il n’y a heureusement pas eu de blessés mais une commission de sécurité va passer pour inspecter les immeubles voisins qui pourraient eux aussi souffrir de vétusté…Les services de la Ville ont de leur côté réussi avec rapidité à trouver un logement provisoire aux malheureux habitants.

Il est vrai que cette partie de Lyon comprend nombre de vieux immeubles pas toujours remis en état mais je n’aurais pas imaginé à quel point.Il est terrible que des gens vivent, souvent parce qu’ils n’ont pas le choix, avec une telle épée de Damoclés au quotidien dans des immeubles ne correspondant pas aux normes de sécurité les plus élémentaires.

2007 août | romainblachier.fr – Part 2

Le Vercoquin situé au 33 de la rue de la Thibaudiére, est définitivement l’un de mes endroits préférés.

Cette cave, qui fait également bar à vin et restauration fêtera bientôt ses trois ans

Le Vercoquin c’est déjà la rencontre de deux personnalités qui sont devenus des copains à moi.

Fred (à ma gauche sur la photo du haut), ancien restaurateur grenoblois et Thomas (à ma droite sur la photo du dessous), entrepreneur parisien opérant dans les nouvelles technologies se sont rencontrés à l’université du vin de Suze-La-Rousse.De là est né leur envie de créer un lieu autour de la dive bouteille.

Craquant pour le septième arrondissement de Lyon, ils reprirent ainsi une échoppe qui pratiquait déjà le commerce viticole mais en opérant une transformation de fond en comble.

Marchand de vin la journée, le lieu se transforme en  bar dédié  à Bacchus le soir en fin de semaine puis le midi avec possibilité de coup de fourchette.A noter que si les mains de Fred cuisinent fort bien, les deux compères se sont acoquinés avec un autre ami des gourmets du quartier, le fantasque Katsumi du  fantastique   » En Met  fais ce qu’il te plait » , qui leur prépare certains des délices servis.

Le contenu des flacons qui donnent l’ivresse n’est pas anodin:Le duo privilégie fortement les vins naturels, avec une démarche écologique et qui permettent d’apprécier  le gout des élixirs dans  leur nudité la plus absolue.Plus qu’une course aux appellations, c’est aux hommes et aux femmes qui font le vin et à leurs démarches, aux saveurs et aux expérimentations que s’intéressent Thomas et Fred.Une démarche à rebours de la course aux étiquettes d’une part et à la standardisation viticole de l’autre.

Un petit rayon spiritueux est également présent, avec une bonne présence de whiskies écossais mais aussi japonais.Eh oui, le Japon est aussi un producteur de cette boisson maltée et en distille même davantage qu’un pays comme l’Irlande !

Le Vercoquin organise aussi des stages de dégustations, rencontres avec des producteurs et un salon des vins naturels.Une fois par semaine il est possible d’y chercher des légumes de la région avec les Paniers de Martin.

Enfin d’ici quelques semaines le lieu s’élargira sur le 31 de la rue de la Thibaudiére, avec un espace consacré aux produits du terroir.

C’est enfin un lieu où les gens se parlent et se rencontrent, un public d’amis du vin partagés entre copains et d’amoureux du quartier, un endroit où je vous invite à vous rendre trés vite.Et puis vous féliciterez Thomas,il est sans doute déjà papa à l’heure où j’écris ces lignes.

Les centristes lyonnais, sont, comme tout le monde politique local, en pourparlers internes pour les élections municipales où ils entendent partir en listes autonomes, au moins au premier tour.

Dans le trio de personnalités évoquées pour prendre la tête d’une liste autonome du centre à Lyon Condemine-Vesco-Comparini, c’est l’ancienne députée qui tient la corde, soutenue d’ailleurs par le second avec qui les relations se sont améliorées et par Michel Mercier.

La première, par contre, a semble-t-il, subi quelques revers internes.

Quelques premiers éléments dans les arrondissements où Sébastien Perros a déjà posé des jalons avec son club Génération Démocrate pour emmener la liste à la Croix-Rousse.

Gilles Vesco souhaiterait également emmener une liste dans mais n’a pas encore déterminé la localisation.

Sauf surprise la dynamique Anne-Sophie Condemine devrait prendre la tête du MODEM dans le 6e.

Sur la rive droite, c’est évidemment Anne-Maire Comparini qui seriat premiére des centristes dans le 5e tandis qu’on m’a évoqué le nom du jeune Marc Augoyard pour le 9e.

Concernant le 7e, si Christophe Geourjon est parmi les noms sur les tablettes, il n’est pas le seul possible puisque Jeanne-Marie Hurtrel, qui est considérée, me semble-t-il, sur un positionnement un petit peu plus à droite, plus UDF que MODEM, est également parfois citée.

Quand aux éventuelles alliances de second tour, beaucoup semblent pencher vers la liste Collomb tandis que d’autres souhaitent fusionner au cas par cas.

Le nouveau batiment est futuriste, c’est vrai mais l’évocation du Grand Bazar à la rentrée c’est pour moi un afflux de souvenirs.

Celle des gommes, des crayons, des stylos, du cartable, de la cabine photo pour le cours de sport avant qu’on aie ces fameuses normes où surtout faut pas sourire sinon t’es quitte pour la refaire.Celle de la nouvelle année, que ce soit dans mes époques scolaires au Sacré-Coeur, aux Chartreux, en banlieue parisiennne, au Cameroun, à Mayotte ou ailleurs, on allait toujours chercher le trousseau la-bas, en vacances ou vivant à Lyon.
Un peu plus tard j’y ai trouvé mon premier rasoir.

Encore un peu aprés, étudiant peu fortuné, j’ai été toujours surpris des prix prohibitifs pratiqués par la partie alimentaire de cette vénérable surface.

Depuis ma reinstallation dans le 7e en 1996, mes visites se faisaient bien plus rares, même si parfois quelques tours de visite à la vénérable institution se faisaient rapidement, entre deux portes lors de séjours en presqu’ile ou sur les pentes.

Vénérable  institution ? Oui le Grand Bazar date tout de même de 1886, ce qui vaut évocation du roman Au Bonheur des Dames, à chaque article de plus de 600 signes publié à son sujet.L’un des premiers magasins où l’on pouvait flaner, avec des vendeurs n’intervenant que sur demande du client, le commerce du 31 rue de la république devint vite institutionnel, passant de nouveaux vêtements, des écrins renouvellés pour l’exercice de ses activités au cours des ages.

Le changement en date étant le dernier en date d’une longue série de liftings de la vieille dame de la rue de la ré qui devrait d’ici quelques mois retrouver des atours renouvellés, à commencer aujourd’hui  par l’ouverture de H et M en presqu’ile,dans une partie des locaux du Grand Bazar. Ce premier magasin a d’ailleurs annoncé son lancement par une campagne de pub dans le métro peut-être un peu démago « Lyon Capitale de la Mode » sous le prétexte qu’un deuixéme H et M s’installerait dans notre ville .Ouais.Avec le nombre de H et M en Europe, tout le monde est « capitale de la mode » et encore plus les grandes villes allemandes, qui en  ont presque un par rue…

Le titre du Progrés de ce jour « Le Nouveau Grand Bazar rouvre aujourd’hui’ » est aussi peut-être lui aussi un petit peu surfait, d’autres boutiques, notamment une grande surface alimentaire vont suivreet n’ont pas encore ouvert leurs portes et par ailleurs les travaux ne sont pas entiérement finalisés.Bon ne boudons pas notre plaisir.De plus une institution, ça se respecte.

Bâtiment futuriste de verre et de métal, se dressant sur 5 niveaux,  le nouvel immeuble offrira 4382 m2 de surface commerciale contre un peu moins de 2800 auparavant, répartis sur les 3 premiers niveaux :
* 3332 m2 pour le Monoprix – Grand Bazar, qui reste dans les murs, * 1050 m2, pour H & M * 2600 m2 de bureaux, occupant les derniers niveaux,

* 262 places de parking, sur 5 niveaux en sous-sol qui seront réparties entre clients et résidents du quartier.

Billet de rentrée de Gérard Collomb sur son blog.Mais on est toujours sans nouvelles de Dominique Perben qui devait prendre seulement quelques jours de vacances, d’après ce qu’il disait il y a presque un mois, et qui ne semble toujours pas être revenu ni n’avoir réagi sur les récents dossiers lyonnais, chose qui serait pourtant importante pour un prétendant à la Mairie de Lyon.ça vous rappelle pas le refrain d’un vieux « tube » des années 80 ? Moi si.

Note modificative rédigée ultérieurement:ça y est il a quand même fini par donner signe de vie et a réagi en saluant l’idée de Nicolas Sarkozy d’implanter un hopital pour délinquants sexuels dans notre ville.

Lio & Jacky – Teteou
envoyé par hakim93200

Lyon en France me demande ce que je pense du projet de Nicolas Sarkozy de l’ouverture dans notre ville en 2009 du premier Hôpital-Prison.

Je vais être rapide,étant pris par le temps mais au départ, évidemment; le président part d’une intention louable en voulant corriger les carences du système actuel.

Les deux précédents ministres de la justice, Pascal Clément et Dominique Perben sont-ils visés en la matière ? Procéder par exemple à une information des médecins lorsqu’ils traitent des cas comme celui qui défraye la chronique actuellement est souhaitable.

Je crois toutefois que l’enfermement hospitalier après la peine est une mauvaise solution et que celle-ci doit commencer pendant  que le criminel est détenu et avec des moyens autres que ceux qui existent actuellement.Par ailleurs la validité d’un plan se mesure aux crédits mis en oeuvre et non aux effets d’annonce.A voir donc.

Mais déjà une première faute a été commise:Gérard Collomb, Maire de Lyon, Président de la Communauté Urbaine et Président des Hopitaux de Lyon n’a pas été mis au courant officiellement et s’en étonne dans un communiqué de presse à paraitre, ayant appris la chose par voie de presse.Pas la meilleure image de démocratie ni le meilleur moyen de travailler sur un projet que de ne pas consulter les représentants des habitants et du corps hospitalier de notre ville…

C’est ce que nous apprend un sondage de Lyon Mag réalisé du 26 juin au 4 juillet et publié hier soir.

Certes un  sondage ne fait pas l’élection et la majorité municipale se doit de continuer à travailler sur sa lancée.

Mais il est toujours agréable pour un Maire de recevoir cette forme d’encouragement de la part de ses concitoyens de tous bords.

Cette enquête, effectuée quelques jours seulement après le deuxième tour des élections législatives, fait apparaitre « qu’au premier tour des municipales, Anne Marie-Comparini recueillerait 17% des intentions de vote à la tête d’une liste centriste, Dominique Perben le candidat de l’UMP 27% et le maire de Lyon 39%. Alors que les autres candidats resteraient nettement en-dessous de 10% avec l’ancien président du conseil régional Charles Millon à 6%, Bruno Gollnisch le leader du Front National à 5%, l’écologiste Etienne Tête à 4% et pour l’extrême gauche, Marylène Cahouet à 2%.« 

Au deuxième tour « Collomb s’imposerait facilement face à Perben avec 58% des intentions de vote contre 42% pour le candidat UMP. Soit 16 points d’écart. A noter que dans un duel face à l’ancien président du conseil régional Charles Millon, Collomb ferait un score encore plus significatif : 72% contre 28%.« 

Ensuite le Maire de Lyon fait une trés large majorité de satisfaits:83 % des lyonnais apprécient son action dont 77% de sensibilité centriste et 76 % des lyonnais de droite ce qui prouve une capacité de rassemblement de tous les habitants de notre ville

Velov et les berges du Rhône sont les deux actions les plus aimées de nos concitoyens.

Avec à un Perben qui divise et préfère souvent ses intérêts partisans au détriment de notre ville, certains militants de droite se découragent comme le raconte l’élu milloniste Erick Roux de Bézieux.

Ce dernier va d’ailleurs même jusqu’à reprendre au compte de son camp les berges et Velov, preuve que l’action du Maire de Lyon est saluée d’une certaine façon par son opposition.Et il exprime de sérieux doutes sur la capacité de Dominique Perben de rassembler son camp et de  travailler efficacement…

Certains journalistes lyonnais avaient été surpris de voir l’ancien Maire de Chalon-sur-Saone lors d’une conférence de presse au Bar « Le République » il y a quelques mois bien esseulé et assez incapable de formuler la moindre proposition pour notre ville, ce qui lui avait valu une volée de bois vert.

Voter pour l’UMP dans des scrutins nationaux est un geste classique dans notre pays.Avec la majorité au Sénat, à l’assemblée et le président, les institutions nationales sont largement tenues par le parti de Nicolas Sarkozy.Localement, avec une majorité de département et la quasi-totalité des régions gérées par le PS, les gens font par contre davantage confiance à la gauche pour gérer leur proximité,leur quotidien.

Pourquoi certains de nos concitoyens votent-ils pour la droite ?

Ils votent pour réduire la dette de l’Etat et celle-ci augmente à chaque gouvernement conservateur (avec un record sous Balladur) sous les différents mandats de Chirac et maintenant sous Sarkozy.L’électorat veut réduire la dette et la droite la creuse ou la maintient dans une fourchette haute après l’avoir fait exploser (Cliquez sur le graphique ci-dessous).

Les gens votent à droite parlent de lutter contre le terrorisme et Sarkozy négocie avec un dictateur Lybien largement mouillé dans des explosions et détournements d’avions.

Les gens qui votent à  droite veulent inciter les chômeurs à travailler et les systèmes de reprise d’emploi sont moins incitatifs ces dernières années.Par ailleurs les dispositifs récents pour aider les demandeurs d’emplois à revenir à une activité sont ridicules et symboliques. Les gens de droite veulent faire bosser les chômeurs, l’UMP les enferme dans l’inactivité.

Les gens de droite votent pour une politique familiale ambitieuse.Mais avec la dérèglementation du temps de travail ce sont des familles entières dans lequel les enfants ne voient pas les parents.Bien plus, l’Etat se retire du financement des crèches (-10 % pour la CAF du Rhône sur ce poste dans le gouvernement auquel appartenait M.Perben, qui n’a pas défendu notre département à ce niveau, encore une fois) et le Conseil Général du Rhône ne finance pas de crèches sur Lyon alors que les lyonnais payent des impôts locaux au même titre que les habitants du Rhône.Il faudrait d’ailleurs que les conseillers généraux issus des cantons de notre ville soient plus offensifs sur le sujet.

Aujourd’hui c’est un rapport du trés officiel observatoire nationale de la délinquance qui casse une autre raison que trouvent certains de voter à droite:Depuis des années, notamment alors que Sarkozy était ministre de l’intérieur les violences sur les personnes ont augmenté.C’est encore le cas cette année avec notamment une augmentation de 10,5 %  « des violences physiques non crapuleuses »,  dites « gratuites ».

Les électeurs de droite sont-ils trompés ces dernières années par les hommes politiques de leur camp ?

Route de Vienne,à la limite du 7e côté 8e, c’est un immeuble qui s’est effondré de l’intérieur cette nuit.Il n’y a heureusement pas eu de blessés mais une commission de sécurité va passer pour inspecter les immeubles voisins qui pourraient eux aussi souffrir de vétusté…Les services de la Ville ont de leur côté réussi avec rapidité à trouver un logement provisoire aux malheureux habitants.

Il est vrai que cette partie de Lyon comprend nombre de vieux immeubles pas toujours remis en état mais je n’aurais pas imaginé à quel point.Il est terrible que des gens vivent, souvent parce qu’ils n’ont pas le choix, avec une telle épée de Damoclés au quotidien dans des immeubles ne correspondant pas aux normes de sécurité les plus élémentaires.