• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Mon vote du questionnaire socialiste le 1er octobre | romainblachier.fr

On en parle un peu, c’est jeudi soir que les militants du parti socialiste  vont devoir d’une part désigner leurs têtes de file aux élections régionales, d’autre part répondre à un questionnaire sur un certain nombre de questions posées aux adhérents du parti socialiste. Au parti socialiste, nous votons de façon anonyme dans les isoloirs mais allez, je vais vous dire ce que ma fort modeste personne va voter jeudi soir dans sa chére section de Lyon 7e.

Pour le premier aspect, du vote, la désignation du tête de liste aux régionales, il n’y a qu’un candidat en lice: Jean-Jack Queyranne. Hervé Hutin vient de se retirer. Tant mieux, il n’apportait rien au débat, n’ayant présenté aucune proposition pour la région contrairement au président sortant. Queyranne donc.

Attaquons ensuite le questionnaire. Celui-ci se présente sous la forme d’une série d’interrogations auxquelles il faut répondre par pour, contre ou abstention. Il est curieux toutefois de constater que sous chaque question figure un argumentaire expliquant pourquoi il faut voter pour! Par exemple la question 1-1 sur la nécessité d’organiser ou non des primaires à gauche est immédiatement suivi de « l’explication de vote » suivante :
Nous nous sommes engagés, avec nos partenaires de gauche, dans une nouvelle démarche de rassemblement à gauche. C’est dans ce cadre et sur le fondement d’un travail en commun sur nos valeurs et nos idées, avec des actions communes, que seront discutées les stratégies électorales les plus appropriées pour gagner en 2012. Ces discussions pourront amener certains de nos partenaires à vouloir organiser en commun, par des primaires ouvertes, la désignation du candidat(e) de la gauche.

Moyen non pour un vote impartial ? Bon ok j’arrête de grogner…et je réponds.

Question 1-1 : « Etes-vous favorables à la désignation du candidat(e) des socialistes par des primaires ouvertes aux citoyens qui souhaitent le changement en 2012 et veulent participer à la victoire de la gauche? »

Pour. Il nous faut de l’élan et ceci peut être la flamme qui allume l’espérance. Espérons qu’on aura pas seulement des types de la gauche de la gauche qui viendront. Ah et puis y’a quand même un détail. On aurait pu mettre candidat de la gauche et non forcément socialiste, parce que la question des primaires était d’avoir un candidat commun à une grande partie de notre camp, qu’il soit socialo ou non.

Question 1-2 : Donnez vous mandat au Bureau National pour organiser ensemble avec les formations de gauche qui le souhaitent de telles primaires dans le cadre d’un rassemblement politique et sur la

base d’une plate-forme commune ?

Ben pour. Vous remarquerez que le candidat socialiste est redevenu « le candidat de la gauche ». Imaginez aussi le petit malin qui va dire non à la premiére question et oui à la seconde. Franchement on aurait pu la zapper cette question

Question 2-1 : Etes-vous favorables, comme étape vers le mandat parlementaire unique, à l’impossibilité de cumuler, sans attendre le vote d’une loi, dès les prochains renouvellements (cantonales 2011, Sénatoriales 2011, législatives 2012) un mandat de parlementaire avec une présidence d’exécutif local (Communes, Intercommunalité, CG, CR) ou

la participation à un exécutif (Vice-Pdt, Maire adjoint )?

L’intention est bonne mais on va se tirer une balle dans le pied si les autres partis ne font pas comme nous. On devrait plutôt demander une loi à ce sujet. Et puis Adjoint au Maire à Lyon ou Paris, c’est pas pareil qu’Adjoint au Maire à Charly. En même temps prendre cette mesure permettrait d’aérer un peu le PS et de mettre la pression sur les autres partis. Allez abstention.

Question 2-2 : Êtes-vous favorables à limiter à trois les mandats successifs des présidents d’exécutifs locaux (Maires, Présidents de Conseil Général, de Conseil Régional, et

d’Intercommunalité) ?

Pour, la politique c’est pas toute la vie.

Question 3-1 : « Êtes-vous favorables à l’instauration de la parité totale dans toutes les instances du Parti (locales et nationales) ? »Contre. un jour j’expliquerais pourquoi je suis contre la parité. D’ailleurs il y a plus de femmes que d’hommes dans mon bureau de section. Je pense que la naissance ne doit pas jouer dans le choix des responsabilités. Seul doit compter le travail. Et puis pendant qu’on se donne bonne conscience en donnant des hochets internes, on ne s’attaque pas aux discriminations du quotidien. Non, une femme, un homme n’est pas un quota.

Question 3-2 : « Êtes-vous favorables à l’instauration de la parité dans les candidat(e)ures pour les élections législatives de 2012 ? »Contre, pour les mêmes raisons.

Question 3-3 : « Donnez-vous mandat au Bureau National pour fixer, pour chaque élection, des objectifs de renouvellement contribuant à une meilleure représentation des diversités de la société française, et pour cela, en réservant si nécessaire, des

circonscriptions électorales ? » Contre.

Pour les mêmes raisons que pour les femmes. Et puis la notion de minorité telle qu’expliquè par le texte explicatif sous la question est très étrange. Je suis par exemple considéré comme un minorité. Parce que je suis protestant  (2% de la population)? que j’ai un petit handicap ? non parce que je travaille dans le privé…beurk. Et puis encore une fois, mettre une discrimination basée sur la naissance, c’est pour les carriéristes qui veulent monétiser leur statut de minorité. Et puis on va encore décider à Paris des candidats à présenter dans les régions.

Question 4-1: Donnez-vous mandat au Bureau National pour proposer dans la réforme de nos statuts des règles nouvelles permettant d’ouvrir largement notre parti aux hommes et aux femmes de gauche en réduisant les obstacles à leur adhésion (adhésion directe, adhésion à des sections thématiques, montant des cotisations, modalité d’accueil,

adhésion sur Internet…)?

Pour mais c’est pas déjà son job au Bureau National ?

Question 4-2 : Donnez-vous mandat au Bureau National pour proposer dans la réforme de nos statuts, des règles de démocratie interne permettant d’améliorer l’efficacité de nos Congrès et de

choisir nos dirigeants en cohérence avec nos orientations politiques ?

Pour mais même question.

Question 5.1: Etes-vous favorables à la création dans notre parti d’une autorité indépendante et incontestée, chargée de faire respecter les règles d’éthique et de droit s’imposant à tous les adhérents du Parti Socialiste, disposant des moyens de les faire respecter et tranchant en dernier ressort toute question en rapport

avec la violation de nos règles communes ?

Depuis quand peux-t-on décréter qu’une autorité est incontestée ? Et indépendante de quoi ? Trop vague, mal posé, abstention.

Question 5.2: Approuvez-vous la mise en œuvre dans les scrutins internes de notre parti, de nouveaux mécanismes, inspirés des règles et des moyens de la République, garantissant la sincérité et la fiabilité

de nos votes ? Pour

, pas besoin d’explication.