• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Quand Michel Havard rame sur l'insécurité

Découvert il y a quelques jours sur le blog du Ps de Lyon 9e la stupéfiante interview de Michel Havard. Pour les nons-férus de politique lyonnaise, le monsieur est député UMP de Lyon et l’un des 6 ou 7 prétendants à la candidature de droite à la Mairie de Lyon.

Soucieux sans doute d’avoir l’air le meilleur élève de la droite lyonnaise pour devancer ses petits camarades, le monsieur a cosigné il y a quelques temps une tribune pour soutenir les propos de Estrosi sur l’insécurité, qui avaient fait scandale, à droite comme à gauche. Patratra, la tentative de fayotage a fait long feu puisque le Ministre que soutenait Michel Havard a été désavoué et s’est fait remonter les bretelles...Il y en a qui ont du se sentir pas très à l’aise du coup.

Plus intéressant encore des regarder ce que dit précisément Michel Havard: Loin de condamner le fait que le gouvernement retire de plus en plus de policiers de Lyon (Plus de cent en moins de 10 ans!) le député UMP estime au contraire que tout va bien dans la politique de lutte contre la délinquance. Pas étonnant qu’une partie du groupe de droite qu’il préside au conseil municipal aie claqué la porte en l’accusant d’être juste un porte-parole des états-majors parisiens et de peut tenir compte des réalités lyonnaises !

De même Havard voudrait armer la police municipale pour lui faire faire les tâches de la police nationale…ce qui n’est pas très rassurant quand on sait que le niveau de qualification et les pouvoirs entre les deux sont très différents. Comme la plupart des élus de droite comme de gauche je préfère personnellement voir plus de policiers nationaux dans nos rues que d’apercevoir des types aux pouvoirs limités et ayant vocation au départ à la police de la circulation se promener avec des flingues ou des tasers.

Pour tenter de prendre un temps d’avance sur ses concurrents à la candidature à la Mairie de Lyon, Michel Havard est près à tout. Y compris à mélanger flagornerie au gouvernement et drague au Front National. Il ferait mieux de demander un retour des effectifs policiers que le gouvernement qu’il soutient a supprimé aux lyonnais.