• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Vive les reussites de la droite !

Vous me connaissez, je suis un garçon pas sectaire politiquement. Mes potes, collaborateurs,  anciennes petits amies et relations diverses issues du tribord de la vie politique, peuvent en témoigner. Gentil et pas sectaire . D’ailleurs je venais ici féliciter le gouvernement pour avoir fait un nouveau pas en direction de son projet de société.

Eh oui, ça y est, bravo, débouchez le champagne et appelez les copains, Sarkozy y est arrivé: C’est, comme l’indique le dernier rapport de l’INSEE désormais environ 13, 4% des ménages français vivent sous le seuil de pauvreté.Une forte hausse. Yesssssssss ! Si ça se trouve les leaders des deux groupes proches du gouvernement au conseil municipal de Lyon, Havard et Geourjon vont payer leur tournée ! Une biére fraiche pour moi please !

Bah oui. On est les champions, on est les champions, on est, on est les chaaaaaaaaaaaampions !!!

Aujourd’hui après toutes ces années de droite, dont les éditorialistes type l’écharpé de l’Express Christophe Barbier ou autres Yves de Kerdrel ou Jean-Marc Sylvestre louent le pragmatisme et la fantastique efficacité de la politique économique et sociale, le revenu disponible mensuel de la moitié des français ne dépasse pas 1.514 euros.

 Le nombre de ménages se situant sous le seuil de pauvreté (personnes ayant un revenu inférieur à 60% du revenu médian) a aussi fortement augmenté : le France compte 3,47 millions de ménages pauvres, sur un total de 26 millions. Le taux de pauvreté grimpe même à 32,4% pour les familles monoparentales. C’est  à dire qu’un parent seul avec enfant sur trois vit avec vraiment peu de fric pour nourrir et vêtir sa famille.

Ah et comme si ça suffisait pas, en seulement 3 ans, le taux d’endettement des ménages a pris 20%.Les français sont désormais plus endettés que les allemands. Mais ils sont où, mais ils sont où les germaniques ! Tralalala ! On est les champions !On est on est on est les champioooooooons !

Non seulement y’a plus de pauvres en France mais aussi plus de dettes. Et nous devons féliciter le gentil gouvernement qui a ouvert largement l’accès aux fort dangereux crédits revolvings à taux d’intérêts presque aussi élevés que l’augmentation des frais de réception de l’Elysée. Ah et quand on mélange ce truc qui pète à la gueule des dossiers de sur-endettement à la stagnation du pouvoir d’achat, le resultat est détonnant. Bravo mesdames et messieurs.

Et surtout n’allez pas faire les modestes, dire que c’est un travail d’équipe, que c’est la crise qui a tout fait et que vous êtes un exécutant modeste! Non, tout le mérite vous revient puisque les chiffres proviennent d’avant la crise. Vous êtes trop forts pour faire avancer votre modèle. Respect. Ben oui, cette poussée n’est pas un échec de vos politiques. Pas du tout. Vous n’avez pas pour but que la société soit bien moins inégalitaire. Ce n’est pas votre vision, votre projet. C’est votre droit bien entendu.

En effet, à en croire le lecteur moyen du Figaro et autres Valeurs Actuelles, les pauvres sont pauvres parce que c’est leur faute, qu’ils ne saisissent pas les supers-méga-opportunités qui existent.  Si il faut de temps en temps donner un petit quelque chose pour pas qu’ils crèvent de faim et aient la mauvaise idée d’aller piquer un 4X4 ou deux à Ecully ou à Neuilly, faut pas non plus déconner. Chacun à sa place!

Rendons gloire au Président de la République d’avoir débusqué tous ces vils individus, qui même en cumulant parfois plusieurs petits jobs ne s’en sortent pas mais qui sont quand même des vils paresseux puisqu’ils ne portent pas de Rolex ni avant ni passé 50 ans dans la fantastique France d’Après.Bande de nuls, bien fait pour votre gueule et celle de vos gosses ! Qu’ils bouffent des pâtes en attendant d’aller bosser chez Mac Do !

Rendons hommage au gouvernement, qui a su avec brio débusquer le fainéant qui est en toute caissière obligée de cumuler des ménages avec son emploi, derrière tout vigile complétant ses maigres revenus avec un emploi à Mac Do, derrière une mère de famille seule sur trois !Trop fort ! Bande de fainéants va ! Non on ne parle pas des types qui cumulent des jetons de présence dans les conseils d’administration, sinon Christophe Barbier va dire que c’est méchant-démago.Tant de vigilance, tant d’avancement vers un modèle idéal de société inégalitaire se fête.En effet, même si des aménagements se font pour endormir le chaland, la droite n’a pas pour projet de réduire les inégalités mais un fonctionnement, dans le fond, où seuls quelques malins s’en sortent alors que les autres sont punis.On peut donc dire que loin d’être un échec, cette montée de la pauvreté est un petit pas de plus dans la grande construction du projet de société de l’ump et de ses filales.Yahoou!

ps: juste après avoir tapé ce billet, je suis tombé sur un très bon billet de CSP, sur le même sujet.